background preloader

Théâtre grec antique

Facebook Twitter

Aristophane. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aristophane

Biographie[modifier | modifier le code] Vie privée[modifier | modifier le code] Aristophane chez Platon[modifier | modifier le code] Œuvres[modifier | modifier le code] Bien qu’Aristophane ait écrit 44 pièces, selon les érudits alexandrins (35 pièces originales, plus cinq reprises de ses propres pièces[Note 6] et quatre d’attribution douteuse), on ne possède pas l'intégralité de son œuvre dramatique : la plupart de ses comédies sont connues seulement par des fragments ou sont perdues ; seules onze sont parvenues[Note 7] : À la Renaissance, les pièces d'Aristophane font partie des œuvres recommandées par Érasme pour une bonne éducation humaniste.

La comédie d'Aristophane[modifier | modifier le code] Du cômos à la comédie attique[modifier | modifier le code] Structure de la comédie ancienne[modifier | modifier le code] La définition de cette structure est tirée des pièces d'Aristophane, mais elle n'est ni canonique ni imposée[25]. Articles Ouvrages. Comédie grecque antique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Comédie grecque antique

La comédie est un genre littéraire et théâtral majeur de la Grèce antique, plus récent que la tragédie. Son origine est mal connue. Aristote[1] la rattache aux chants phalliques accompagnant les cortèges dionysiaques (κῶμοι / kỗmoi, voir komos), mais le passage de ces derniers à la comédie classique reste sujet à débat.

Théâtre grec antique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Théâtre grec antique

Autel sculpté découvert au chevet de la cathédrale Saint-étienne (Toulouse) Le théâtre grec antique est à l'origine du théâtre occidental. Il prend naissance dans les spectacles de la civilisation minoenne pour atteindre son apogée à Athènes au Ve siècle av. Tragédie grecque. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tragédie grecque

Le genre tragique trouve son origine en Grèce antique. En effet, la tragédie grecque est une manifestation caractéristique de l'Athènes antique du Ve siècle av. J. -C.. La date de naissance précise de la tragédie grecque est inconnue : le premier concours tragique des Dionysies se situe vers 534, sous Pisistrate, et la première tragédie conservée, Les Perses d'Eschyle, date de 472[1]. Représentation théâtrale aux origines religieuses indéniables, la tragédie grecque nous est principalement connue à travers trois grands auteurs aux vies successives et rapprochées : Eschyle (né en 525), Sophocle (né en 495) et Euripide (né vers 485-480) et grâce aux trente-deux tragédies de ces auteurs qui nous sont parvenues[note 1].

Caractérisée par des spécificités de jeu, de structure, la tragédie occupe une place particulière au sein de la société athénienne. Drame satyrique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Drame satyrique

Le drame satyrique est un genre littéraire et théâtral de la Grèce antique, étroitement associé à la tragédie, qui met en scène des satyres. À l'époque classique, à Athènes, les auteurs doivent présenter au concours trois tragédies et un drame satyrique, les quatre pièces étant jouées par les mêmes acteurs. Selon la tradition, un certain Pratinas de Phlionte (fin du VIe et début du Ve siècle av.

J. -C.) est l'inventeur du genre. Le genre reste assez mal connu, car peu d'œuvres ont survécu. Eschyle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Eschyle

Eschyle (en grec ancien Αἰσχύλος / Aiskhúlos), né à Éleusis (Attique) vers 526 av. Euripide. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Euripide

Euripide (en grec ancien Εὐριπίδης / Euripídês), né à Salamine vers 480 av. J. -C., mort en Macédoine en 406 av. J. -C., est un des trois grands tragiques de l'Athènes classique, avec Eschyle et Sophocle. Biographie[modifier | modifier le code] Sources[modifier | modifier le code] La vie d'Euripide est mal connue, les sources anciennes étant tardives et reprenant sur son compte des éléments douteux, souvent colportés par les poètes comiques dont il fut la cible[4] : on possède ainsi une Vie, écrite par un auteur anonyme, mêlant de nombreuses légendes à des faits crédibles ; un chapitre des Nuits Attiques d’Aulu-Gelle[5] consacré à Euripide ; trois épigrammes funéraires de l’Anthologie palatine[6]. Pour Justina Gregory, les détails biographiques proviennent presque entièrement de trois sources invérifiables[7] :

Sophocle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sophocle

Sophocle Buste de Sophocle Éléments biographiques[modifier | modifier le code] Les détails de la vie de Sophocle sont connus, bien qu'assez mal, grâce à une compilation anonyme[3], à la Souda[4] et aux mentions d'auteurs comme Plutarque ou Athénée[5]. Il est le fils d'un certain Sophilos et naît en 496 (selon la chronique de Paros[6]) ou en 495 av.

La carrière d'auteur tragique de Sophocle débute au plus tôt en 468 av. Catégorie:Théâtre de la Grèce antique.