background preloader

Sites archéologiques de la Grande Grèce

Facebook Twitter

Thourioi. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Thourioi

Thurii dans la baie de Tarente. Terina. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Terina

Terina (en grec ancien Τερίνα), cité de la Grande-Grèce, fut une colonie fondée par des Achéens de Crotone, au sud de l'Italie (Calabre actuelle), vers le VIe siècle av. J. Sybaris. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sybaris

Sauf précision contraire, les dates de cette page sont sous-entendues « avant Jésus-Christ ». Restes archéologiques du port Sybaris (en grec ancien Σύβαρις, Subaris), cité de la Grande-Grèce, fut une colonie grecque du sud de l'Italie (en Calabre actuelle). Histoire[modifier | modifier le code] Fondée par des Achéens du Péloponnèse vers 720 av. Monnaie incuse de Sybaris, nomos d'argent (550-510) À l'arrivée des colons, il existait une population d'indigènes qui fut massacrée par les Achéens réputés belliqueux ; elle devint la cité la plus puissante de la Grande-Grèce. En 511, elle déclara la guerre à Crotone qui avait refusé d'extrader et de lui remettre des oligarques sybarites qu'elle avait bannis.

Les rescapés trouvèrent refuge à Poseidonia, et à Laüs qu'ils fondèrent. Réputation des Sybarites[modifier | modifier le code] Le luxe des Sybarites était proverbial. Notes et références[modifier | modifier le code] Scolacium. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Scolacium

Histoire[modifier | modifier le code] Rhêgion. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rhêgion

Rhêgion ou Rhegium, à l'extrémité du Bruttium Rhêgion (Rhegium en latin) est une colonie grecque d’Italie fondée vers 723 av. J. -C. par des Zancléens secondés des Chalcidiens menés par Antimnestos, accompagnés de Messéniens du Péloponnèse sous la conduite d'Alcidamidas[1]. Parc national du Cilento et du Vallo Diano, avec les sites archéologiques de Paestum et Velia et la Chartreuse de Padula. Valeur universelle exceptionnelle Brève synthèse Cilento est un paysage culturel d’une valeur exceptionnelle qui témoigne d’une occupation humaine qui remonte à 250.000 ans.

Parc national du Cilento et du Vallo Diano, avec les sites archéologiques de Paestum et Velia et la Chartreuse de Padula

Paestum. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Paestum

Vue en direction du temple de Cérès à Paestum Paestum est le nom d'un site archéologique situé en Italie du Sud, sur la commune de Capaccio-Paestum, en Campanie, qui s'appelait autrefois Poseidonia, du nom d'une cité de la Grande-Grèce. C'est aujourd'hui un important centre archéologique, comptant trois temples grecs doriques et un musée.

Le site est inscrit depuis 1998 sur la liste du Patrimoine mondial de l'humanité établie par l'Unesco. Il fait partie du Parc national du Cilento et du Val de Diano. Phases d'occupation[modifier | modifier le code] Zone archéologique d’Agrigente. Archaeological Area of Agrigento Founded as a Greek colony in the 6th century B.C., Agrigento became one of the leading cities in the Mediterranean world.

Zone archéologique d’Agrigente

Its supremacy and pride are demonstrated by the remains of the magnificent Doric temples that dominate the ancient town, much of which still lies intact under today's fields and orchards. Selected excavated areas throw light on the later Hellenistic and Roman town and the burial practices of its early Christian inhabitants. Zone archéologique d’Agrigente. Syracuse et la nécropole rocheuse de Pantalica.

Syracuse and the Rocky Necropolis of Pantalica The site consists of two separate elements, containing outstanding vestiges dating back to Greek and Roman times: The Necropolis of Pantalica contains over 5,000 tombs cut into the rock near open stone quarries, most of them dating from the 13th to 7th centuries BC.

Syracuse et la nécropole rocheuse de Pantalica

Vestiges of the Byzantine era also remain in the area, notably the foundations of the Anaktoron (Prince’s Palace). The other part of the property, Ancient Syracuse, includes the nucleus of the city’s foundation as Ortygia by Greeks from Corinth in the 8th century BC. The site of the city, which Cicero described as ‘the greatest Greek city and the most beautiful of all’, retains vestiges such as the Temple of Athena (5th century BC, later transformed to serve as a cathedral), a Greek theatre, a Roman amphitheatre, a fort and more. Molpa. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Molpa

Étymologie[modifier | modifier le code] Origine[modifier | modifier le code] Selon Diodore de Sicile, Molpa fut fondée aux environs de 540 av. J. -C. par les Ioniens provenant de Phocée, qui avaient déjà fondé la cité voisine de Élée quelques années auparavant. Des restes humains et d'animaux ont été retrouvés dans les grottes sous la colline ainsi que des armes de silex, qui montrent que la zone était déjà habitée depuis le Quaternaire. Dans la Grotta Visco, les fouilles de 1939 ont révélées la présence d'armes de style moustérien;les parois de la Grotta delle Ossa sont incrustées d'os humains et d'animaux. Molpa à l'époque de la Grèce antique[modifier | modifier le code] Métaponte. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Métaponte, dans le golfe de Tarente.

Métaponte ou Metapontion ou Metapontum, aujourd'hui Metaponto, dans la province de Matera, en Basilicate, était un port de l’Italie antique, sur le golfe de Tarente. Fondée comme une colonie grecque phocidienne au VIIIe siècle av. J. -C., elle fut détruite par les Samnites et reconstruite par des Sybarites vers 680 av. Selon Porphyre de Tyr, Pythagore aurait fui Crotone pour Métaponte, et s’y serait laissé mourir de faim dans le temple des Muses[1]. Locri Epizefiri. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Locres. Locri Epizefiri en italien ou Locres Épyzéphyrienne en français ou Λοκροὶ Επιζεφύριοι, Lokroi Epizephyrioi en grec ancien, et Locri Epizephyrii en latin est une polis de la Grande Grèce, fondée sur le littoral de la mer Ionienne au VIIIe siècle av. Kaulon. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kaulon ou Kaulonia (Καυλών en grec ancien) est une cité grecque de la Grande Grèce sur le littoral de la mer Ionienne située sur le territoire de Monasterace, en Province de Reggio de Calabre. Ségeste. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Site du temple de Ségeste Ségeste (ou Seggesta ou Segesta) est une ancienne cité élyme, aujourd'hui un important site archéologique, situé à l'ouest de la Sicile, en Italie. Il se trouve sur le mont Bàrbaro, sur la commune de Calatafimi-Segesta, à une dizaine de kilomètres de Alcamo et de Castellammare del Golfo. Histoire[modifier | modifier le code] Cumes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cumes (en italien : Cuma ; en grec : Κύμη ou Κύμαι) est une ancienne cité de la Grande-Grèce, située au bord du golfe de Gaète (mer Tyrrhénienne), à 12 km à l'ouest de Naples, en Campanie.

C'est aujourd'hui une zone archéologique de première importance, qui présente des vestiges nombreux et variés, dont le plus illustre est l'antre de la Sibylle. Histoire[modifier | modifier le code] La cité de Cumes fut fondée au VIIIe siècle av. J. Ce n'est qu'une fois la colonie de Pithécusses assurée de sa sécurité qu'une partie de la population est venue s'établir sur la terre ferme. Cumes fut nommée Paléopolis (« la vieille ville ») après que sa prospérité eut permis à une partie de sa population alliée à des exilés de Samos l'édification de Dicéarchie (future Pouzzoles) en 531 av.

Héracléa Minoa. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Héracléa Minoa : vue du site archéologique. Le théâtre, protégé des intempéries. Vestiges de maisons à Héracléa Minoa. Héracléa Minoa est une ancienne cité, située sur la côte sud de la Sicile, à l'embouchure du fleuve Halycus, près du village moderne de Montallegro, à environ 30 kilomètres au nord-ouest d'Agrigente. Amphithéâtre de Syracuse. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Galerie[modifier | modifier le code] Amphithéâtre, vue côté nord. Voir aussi[modifier | modifier le code] Articles connexes[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code] Vallée des Temples. Tyndaris. Théâtre grec de Syracuse. Temples grecs de Syracuse. Sélinonte. Parc archéologique de Néapolis. Naxos (Sicile) Himère.

Casmènes. Camarina. Amphithéâtre de Catane. Akrai.