background preloader

Provinces romaines

Facebook Twitter

Germanie inférieure. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Germanie inférieure

La Germanie inférieure dans l'Empire romain, vers 120. Topographie de la Germanie inférieure, chaussées romaines, Limes et situation des Tongres, Ubiens, Bataves, Trévires, Nerviens et Frisaviones La capitale de la Germanie inférieure est Colonia Claudia Ara Agrippinensium — l'actuelle ville de Cologne, également la capitale du peuple des Ubiens. Topographie[modifier | modifier le code] Les cours d'eau[modifier | modifier le code] Les limites[modifier | modifier le code] Les limites Est : Hispanie romaine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hispanie romaine

L'Hispanie romaine désigne tous les territoires contrôlés par la République romaine, puis par l'Empire romain dans la péninsule Ibérique entre 218 av. J. -C. et le début du Ve siècle, après la chute de l'Empire romain d'Occident en 476. L'Hispanie romaine inclut l'actuel territoire espagnol avec ce qui est maintenant le Portugal[1]. Historiographie et sources[modifier | modifier le code] Antique[modifier | modifier le code]

Afrique romaine

Gaule romaine. Bretagne (province romaine) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. 43 – 197 / vers 214 La Bretagne romaine vers 150.

Bretagne (province romaine)

La Bretagne (Britannia en latin) est la province romaine qui couvrait l’Angleterre, le pays de Galles et le sud de l’Écosse du Ier au début du Ve siècle. Pour les Romains, la Bretagne constituait « la terre la plus écartée et le dernier boulevard de la liberté » ; d'après l'écrivain Tacite : « Il n’y a plus de peuples au-delà, rien que des flots et des rochers. » Avant la conquête romaine, la Bretagne est habitée par des peuples celtes et belges (dans le sud-est de l’île, de l'estuaire du Humber jusqu'à la Domnonée, selon la toponymie, les statères et le mobilier funéraire, cette partie était alors appelée Lloegyr ou Loegrie par les anciens Gallois), ces derniers seraient les précurseurs de la langue germanique en Grande-Bretagne.

La conquête romaine procéda par étape après celle des Gaules. Lusitanie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lusitanie

La Lusitanie (Lusitania) était une province romaine impériale fondée sous le principat d'Auguste. Elle couvrait la plus grande partie de l'actuel Portugal au sud du Douro et une partie du León et de l'Estrémadure espagnole. Avant la Lusitanie, les Lusitaniens[modifier | modifier le code] D'origine indo-européenne pré-celtique, les Lusitaniens n'étaient pas à proprement parler un peuple mais plutôt une confédération de différents peuples installés dans la partie orientale du territoire portugais, au cœur de régions inhospitalières et désertes.

Vivant d'élevage et de razzias, ils furent rapidement confrontés au pouvoir romain, garant de la sécurité des peuples et cités placés sous sa domination. Dacie romaine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dacie romaine

La Dacie romaine, Dacie Trajane ou Dacia felix (« Dacie heureuse ») est une partie de la Dacie, riche en or, sel et bois, colonisée et devenue province de l'Empire romain durant 150 ans, de 106 à 256. Intégration dans l'Empire[modifier | modifier le code] Des Daces sont présents à Rome, avec d'autres populations de la région connue de nos jours comme les Balkans, tels les Thraces ou les Illyriens par exemple, dès la période entre 44 avant notre ère (mort de Jules César) et 31 avant notre ère, (principat d'Auguste).

Ils ont de nombreuses occupations : charpentiers, foulons mais surtout gladiateurs, notamment dans les « ludi » (casernes-arènes) nommés Dacicus, Gallicus, Magnus, Matutinus. Certains étaient libres, d'autres esclaves capturés lors des guerres entre Daces et Romains. Zeugma : richesses d'un passé englouti. Catégorie:Province romaine. Provinces transtigritanes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Provinces transtigritanes

Les Provinces transtigritanes (latin: regiones transtigritanes), littéralement, les « provinces au-delà du Tigre » sont les pays situés au-delà du Tigre et cédés à Dioclétien par le roi de Perse Narseh en 298 par la paix de Nisibe. Gouverneurs romains de Judée. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gouverneurs romains de Judée

Rome et la Judée[modifier | modifier le code] À la mort d'Hérode le Grand (-4), son territoire est partagé par Auguste entre trois des fils d'Hérode. Chypre (province romaine) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chypre (province romaine)

Pour les articles homonymes, voir Chypre. L’île de Chypre fit partie de l’empire romain à partir de 58 avant notre ère. La christianisation de l’empire romain d'orient le transforme en empire byzantin auquel l’île continue d’appartenir jusqu’en 649 et de 965 à 1192. Léguée à Rome par les souverains lagides, Chypre fut officiellement annexée en -58.

Marcus Caton fut envoyé en mission par le Sénat pour liquider le trésor lagide conservé à Chypre. Arabie (province romaine) Assyrie (province romaine) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Assyrie (province romaine)

Pour l’article homonyme, voir Assyrie. L'Assyrie dans l'Empire romain vers 120 apr. Asie (province romaine) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Asie (province romaine)

La province romaine d'Asie. Les villes étaient nombreuses : Pergame, Smyrne, Éphèse, Milet… Bien que le royaume de Pergame ait été légué par Attale III en 133 av. Judée (province romaine) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La province romaine de Judée vers 120 La Judée ou Iudaea est une province romaine créée en l'an 6[1] sur une partie du territoire des royaumes hasmonéen et hérodien. Elle tire son nom du royaume israélite de Juda. Elle couvre les régions de Judée, de Samarie et d'Idumée. La Judée tombe sous domination romaine en 63 av. Ce recensement provoque une révolte dirigée par Judas le Galiléen appuyé par le pharisien Sadoq[6], durement réprimée. Cuspius Fadus est le premier (44-46)[2]. En 46, Tiberius Julius Alexander, un Juif apostat d’Alexandrie, devient procurateur jusqu'en 48.

Sous le procurateur Ventidius Cumanus (48-52). une émeute éclate à Jérusalem vers 48/49 lors d’une fête religieuse quand un soldat romain montre son sexe à la foule des pélerins[8]. En 54, de nouvelles violences éclatent à Césarée à propos du statut de la ville et des droits civiques des Juifs. Mésopotamie (province romaine) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les provinces romaines de Mésopotamie et Osroène vers 400 La province romaine de Mésopotamie a été créée en 198 par Septime Sévère.

Les nouvelles zones passées sous le contrôle direct de Rome sont rassemblées en 198 au sein de la nouvelle province de Mésopotamie. D'ouest en est on trouve donc la province d'Osrohène dont Carrhes (Carrhae) est la capitale, le royaume d'Édesse réduit à la portion congrue autour de sa capitale, puis la province de Mésopotamie dont la capitale est établie à Nisibe. Achaïe (province romaine) Grèce romaine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La période de domination romaine en Grèce s'étend conventionnellement de 146 av.

J. -C. après la mise à sac de Corinthe par Lucius Mummius Achaicus jusqu'à la reconstruction de Byzance par Constantin Ier et sa proclamation en tant que seconde capitale de l'Empire romain en 330 ap. Gouverneur romain. Romanisation de l'Hispanie. Province romaine. Liste des provinces romaines. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les provinces romaines varient grandement en nombre au cours des presque huit siècles de leur existence. Elles sont ici classées par ordre alphabétique dans deux tableaux, représentant la situation avant et après le règne de Dioclétien (285-306), qui a profondément modifié le nombre et l'extension géographique des provinces.

Ancient Rome.