background preloader

Physique

Facebook Twitter

Terre - Planètes - Environnement - Risques naturels. LHC France. Chat de Schrödinger. Le chat de Schrödinger est une expression désignant ordinairement en physique une expérience de pensée proposée en 1935 par le Prix Nobel Erwin Schrödinger.

Chat de Schrödinger

Un chat, un objet macroscopique en fait, se retrouvait malgré tout soumis aux règles étranges du monde microscopique de la mécanique quantique, ceci afin d'illustrer les difficultés à connecter le monde quantique avec le monde classique. Pour comprendre de quoi il s'agit, il est nécessaire de faire un détour pour se rappeler quelques idées de base de la mécanique quantique En mécanique quantique, à tout processus physique correspond une amplitude de probabilité, une fonction mathématique complexe dont le carré donne la probabilité d'obtenir un événement physique caractérisé par un ensemble de nombres : position d'un atome, quantité de mouvement d'un électron, polarisation d'un photon ou émission d'un rayon bêta par désintégration radioactive d'un noyau etc... Chat de Schrödinger. Le chat de Schrödinger est l’un des concepts scientifiques les plus souvent rencontrés dans la culture populaire mais les moins bien compris par le grand public.

Chat de Schrödinger

Rappelons en quelques mots l’expérience imaginée par Schrödinger : un chat est placé dans une boîte fermée aux côtés d’un petit échantillon de substance radioactive, choisie de telle sorte qu’il y a une chance sur deux que l’un de ses atomes se désintègre en l’espace d’une heure. Si c’est le cas, la désintégration est détectée par un compteur Geiger, ce qui active un petit marteau qui vient briser une fiole contenant un produit toxique et fait passer le chat de vie à trépas. L’essentiel est qu’au bout d’une heure, il y a une chance sur deux pour que rien ne se soit passé et que le chat soit encore en vie, et une chance sur deux pour qu’un atome se soit désintégré et que le chat ait été tué. Pour comprendre l’importance du « chat de Schrödinger », il convient de le situer dans son contexte historique. Auteur(s) : Franck Stevens. Comprendre la physique quantique simplement - Institut Pandore.

Futura Sciences. La physique est une science de la nature expérimentale qui étudie les phénomènes naturels et leurs évolutions.

Futura Sciences

Elle établit des théories qui permettent de les modéliser et, de fait, de les prévoir. Les théories établies par la physique s'appliquent dans des cadres bien définis. La physique classique La physique classique, par exemple, étudie le monde des solides, des liquides et des gaz. Elle nous apprend à concevoir des voitures ou à bâtir des immeubles. La physique quantique La physique quantique prend alors le relais. La relativité générale La relativité générale s'intéresse au monde macroscopique. Mécanique, optique, magnétisme, astrophysique… Il existe d'autres façons de classer les disciplines de la physique en fonction des phénomènes qu'elle étudie.

Les physiciens célèbres Parmi les physiciens célèbres, citons notamment : Interview : comment est née la physique quantique ? La Physique au Lycée - Accueil. Ce site* s’adresse à vous, lycéennes et lycéens qui découvrez, apprenez, expérimentez les lois fondamentales de la physique, les phénomènes qu’elles décrivent, leurs relations avec votre quotidien et le monde qui vous entoure.

La Physique au Lycée - Accueil

Il illustre, par des images de sciences, et définit les notions fondamentales de physique enseignées au lycée : interactions fondamentales, mécanique, électrodynamique et optique. Vous pourrez aussi utiliser pour la navigation les concepts de matière, temps, énergie. Physique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Physique

La physique est la science qui tente de comprendre, de modéliser, voire d'expliquer les phénomènes naturels de l'univers. Elle correspond à l'étude du monde qui nous entoure sous toutes ses formes, des lois de sa variation et de son évolution. La modélisation des systèmes peut laisser de côté les processus chimiques et biologiques ou les inclure.

La physique développe des représentations du monde expérimentalement vérifiables dans un domaine de définition donné. Elle produit donc plusieurs lectures du monde, chacune n'étant considérée comme précise que jusqu'à un certain point. La physique classique (monde des milieux solides, liquides et gazeux), toujours d'actualité, c'est elle qui s’applique, par exemple, à la construction des routes, des ponts et des avions. D'autres estiment que chaque branche de la physique a son importance à part entière, sans forcément s'inclure dans l'un de ces ensembles. Terminologie[modifier | modifier le code] P. Portail:Physique. Selon l'Union internationale de cristallographie, tout solide dont le diffractogramme est essentiellement discret est un cristal.

Portail:Physique

Sur la base d'une propriété structurelle essentielle, cette définition englobe les cristaux classiques mais aussi les quasi-cristaux. Les propriétés des cristaux s'expliquent par leur composition atomique et l'arrangement spatial des atomes. On appelle phénocristal un cristal de taille exceptionnelle, mais la plupart des cristaux qu'on observe sont composés de plusieurs cristaux accolés (ou cristallites).

Dans le premier cas on parle de « monocristal » et dans le second de « polycristal ». Un cristal idéal ne comporte pas de défauts cristallins, mais les cristaux réels sont loin de cette perfection. Lire l'article. Portail:Énergie. Physique et simulation. Physique Ludique. La physique c'est fantastique. Accueil.