background preloader

Ostie et Portus

Facebook Twitter

Le port antique de Rome revit grâce au virtuel. Des chercheurs ont déblayé virtuellement le plus grand port antique de Méditerranée, aujourd’hui complètement ensablé, et ont remis en mouvement l’eau qui s’y trouvait.

Le port antique de Rome revit grâce au virtuel

Un travail qui a permis de répondre à une question qui taraudait les archéologues depuis longtemps. Le port antique de Rome, le Portus, fut le plus grand port du monde méditerranéen antique. Il y a deux millénaires, son bassin s’étalait à perte de vue sur le delta du Tibre. Mais voilà : au fil des siècles, il a été progressivement comblé et recouvert par les sédiments charriés par la mer et le Tibre. Puis la ville moderne de Fiumicino et l’aéroport international Leonardo-da-Vinci sont venus s’implanter sur ses vestiges, rendant ainsi à jamais impossible les fouilles archéologiques… Heureusement, grâce à la magie du virtuel, une équipe de géoarchéologues et d’océanographes a réussi (link is external) à déblayer l’immense bassin et à le rouvrir à la circulation de l’eau et des sédiments1 ! Embouchure actuelle du Tibre. R. Fastes d'Ostie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fastes d'Ostie

Les Fastes d’Ostie sont des documents épigraphiques trouvés dans les ruines d’Ostie donnant la liste des magistrats et des faits marquants de cette cité et de Rome sa voisine. Historique[modifier | modifier le code] Les fastes d’Ostie couvrent une période historique qui part de l’époque de Sylla et se prolonge durant l’empire.

Par analogie avec Rome où le pontifex maximus était responsable de la tenue des Fastes, on suppose que le pontifex Vulcani, plus haut responsable religieux d’Ostie, se chargeait de leur rédaction. On ignore leur lieu d’exposition et d’archivage. Portus Project. Synagogue d'Ostie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Synagogue d'Ostie

Intérieur des ruines de la synagogue La synagogue d'Ostie est un édifice de culte juif situé dans les faubourgs de la ville romaine d'Ostie en Italie, près de la rive du Tibre, à l'extrémité du decumanus parallèle à la Via Severiana. La première phase de construction de l'édifice se situe dans la seconde moitié du Ier siècle de l'ère commune. Le temple fut embelli au IIe siècle et, au début du IVe siècle, il fut entièrement reconstruit et agrandi[1]. C'est l'une des synagogues antiques connues les plus importantes de la diaspora en raison de sa date précoce et de son utilisation continue jusque dans l'Antiquité tardive. Ostia Antica — Wikimedia Commons. From Wikimedia Commons, the free media repository Town[edit] Burg entranceHouses in the burgFountain in a little squareSanta Aurea Castle[edit] The castle, entranceThe castleThe castleThe castleThe castleCastle entrance The theatre of OstiaBauinschrift am TheaterTheatre TiersThe temple of the goddess RomaDoor on a streetBlind DoorsThe Ostia MarketsquareBauinschrift am Forum der KorporationenBauinschrift in der FeuerwehrkaserneMosaicMosaic (detail)Fontana copertaFontana coperta, internoPozzo di VI sec. scavato al centro del decumanoScala di una casa in via della FontanaRough hewn colums, half-fabricate.

Ostia Antica — Wikimedia Commons

Ostia Antica (archaeological site) — Wikimedia Commons. English: Ostia Antica is the ancient harbour of Rome in Italy.

Ostia Antica (archaeological site) — Wikimedia Commons

The site was divided by excavators in five regions. Deutsch: Ostia Antica ist der antike Hafen von Rom in Italien. Die Ausgrabungsstätte wird in fünf Gebiete (lateinisch "regiones") eingeteilt. Italiano: Ostia Antica é l'antico porto di Roma in Italia. Archeologi hanno diviso i scavi in cinque regioni. See also: Category:Ostia Antica Plan, castrum location in green. Place des Corporations. Portus (port romain) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Portus (port romain)

Grand port de commerce et de voyageurs, il assurait le ravitaillement de Rome[1],[2], notamment en blé[3] en provenance du nord du continent africain[4], et permettait d’abriter les plus imposants bateaux de toute la Méditerranée[5]. Le port d'origine de Rome était Ostie, devenu trop petit pour le trafic maritime desservant Rome, ville dont la population atteignait 1 million d'habitants[6]. À partir de l'an 42[7], Claude a construit le premier port sur le site Portus[8], à 4 km (2,5 mi) au nord d'Ostie, entourant une zone de 69 hectares, avec deux longs brise-lames courbés se projetant dans la mer[9], une darse de carénage, un canal conduisant au Tibre[6] et une île artificielle, portant un phare. Il a également réalisé la programmation et la construction des premiers entrepôts.

Ceux-ci disposent de plusieurs aménagements très innovants pour l'époque[10]. — Hadrien Emplacement du bassin hexagonal de Portus en 2016, la mer ayant recédé. Ostie - la cité antique. Ostie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ostie

Cet article concerne le port de la Rome antique. Pour l'interjection québécoise, voir Sacre québécois. Pour l'article homophone, voir Hostie. Ostie (en latin Ostia, ostium signifiant « embouchure d'un fleuve » ; en italien Ostia Antica) était le port de la Rome antique, situé à l'embouchure du Tibre, à 35 km au sud-ouest de Rome (du fait de l'ensablement, le site se trouve désormais à l'intérieur des terres).

Le port antique importait les céréales, l'huile d'olive, le vin, le garum et les autres marchandises en provenance de tout le monde romain, qui étaient ensuite acheminés jusqu'au port fluvial de l'Emporium. La ville portuaire, abandonnée à la fin de l'Empire romain, conserve des rues et des bâtiments antiques, en particulier des entrepôts, des boutiques, des sanctuaires et des immeubles d'habitation (insulae), parfois sur une hauteur de plusieurs étages. Ostia - Harbour City of Ancient Rome. Ostia antica - Ostie - Le port de la Rome antique.