background preloader

Organisation sociale et politique de l'Egypte ancienne

Facebook Twitter

Administration de l'Egypte antique

Economie de l'Egypte antique. Pharaons égyptiens. Urbanisme de l'Egype antique. Citoyenneté dans l'Égypte antique. Servitude dans l'Égypte antique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Servitude dans l'Égypte antique

Décompte de prisonnier nubiens (XVIIIe dynastie) - Musée archéologique de Bologne. L'esclavage est la condition d'un individu privé de sa liberté, qui devient la propriété, exploitable et négociable comme un bien matériel, d'une autre personne. L'existence d'un esclavage en Égypte antique fait l'objet d'un débat parmi les égyptologues, aussi bien dans sa définition que dans son application. Si les spécialistes s'accordent pour dire que l'esclavage, tel qu'il se pratiqua dans la Grèce antique, n'a pas existé en Égypte avant la période ptolémaïque, plusieurs formes de servitudes existaient néanmoins dans la civilisation égyptienne comme : État pharaonique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

État pharaonique

Généralités[modifier | modifier le code] L'État égyptien ou pharaonique[modifier | modifier le code] Les Anciens Égyptiens n'ont pas dans leur vocabulaire un terme traduisible par « État ». Malgré cette lacune, l'Égypte des pharaons (entre 3150 et 332 av. Métiers dans l'Égypte antique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Métiers dans l'Égypte antique

Parmi les métiers dans l'Égypte antique qui existaient à l'époque, il nous vient généralement à l'esprit les agriculteurs, à la base de la société, les scribes et les prêtres. Si telle avait été la société aujourd’hui il nous serait impossible de contempler les imposantes pyramides, les grands temples dédiés aux dieux ou encore les splendides trésors, tel que celui de Toutânkhamon, par exemple.

Nous ignorons souvent ces catégories de la population qui, par un travail souvent long, difficile, ou même, dans certains cas, très dangereux ont participé activement au développement de l'Égypte antique, de sa société, de son art et de son architecture. Les fonctionnaires[modifier | modifier le code] Les militaires[modifier | modifier le code] Les scribes[modifier | modifier le code] Les prêtres[modifier | modifier le code] Penmaât, prêtre d'Amon - Vignette du livre des morts de Penmaât (-950)

Mariage dans l'Égypte antique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mariage dans l'Égypte antique

Qu'il s'applique aux humbles ou aux rois, qu'il soit libre ou contractualisé, qu'il soit simplement symbolique, le mariage dans l'Égypte antique peut revêtir des formes très diverses. Le point commun qui relie ces notions est la volonté de former un couple à l'image des divinités égyptiennes qui possèdent, presque toutes[1], leur parèdre. Les garçons se marient vers vingt ans alors que les filles se marient vers quinze à dix-huit ans[2]. Les dieux[modifier | modifier le code] Le peuple[modifier | modifier le code] L'inspecteur des scribes Raherka et sa femme Merséânkh Dans la plupart des cas, le mariage est la simple concrétisation d'un désir mutuel de vivre ensemble et de fonder une famille ; le « mariage » se réduit alors au simple fait d'habiter sous le même toit.

Les égyptiens se mariaient avec des femmes de leur entourage (cousine, voisine, etc.) mais, semble-t-il, jamais avec leur sœurs. . — scribe Ani (Nouvel Empire égyptien) Soldat dans l'Égypte antique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Soldat dans l'Égypte antique

Le métier de soldat n'est pas très populaire dans l'Égypte antique. Les Égyptiens sont plutôt paysans que guerriers. Mais pour défendre les récoltes du delta du Nil des invasions asiatiques, ou, à l'ouest, des Libyens, ils créent très tôt une armée qui deviendra vite une armée de métier. Si les futurs officiers sont recrutés dans la petite et moyenne bourgeoisie, les fantassins sont issus des classes plus défavorisées, car être soldat de Pharaon procure des avantages en nature. Les soldats de l'infanterie étaient appelés « ˁnḫ.w n mšˁ », littéralement « les (fantassins) en vie de l'armée » ou encore « ˁnḫ.w n mšˁ n nḫt.w ˁ3w », « les (fantassins) en vie de l'armée aux grandes victoires ».

C'est à partir de la XVIIIe dynastie que l'armée enrôle des étrangers dans ses rangs, car les Égyptiens semblent se détourner de plus en plus du métier des armes. Vie quotidienne dans l'Égypte antique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vie quotidienne dans l'Égypte antique

La vie quotidienne des Égyptiens de l'Antiquité est relativement bien connue par rapport à celle des autres civilisations antiques. La société égyptienne était très hiérarchisée et il existait de grandes disparités entre la vie des paysans, représentant la grande majorité des Égyptiens et vivant dans un état proche du servage, et celle de la noblesse et de la haute bourgeoisie. C'est la vie des plus privilégiés qui est la mieux connue car c'est elle qui a laissé le plus de témoignages. Sources[modifier | modifier le code] Notre connaissance de la vie quotidienne des Égyptiens nous vient principalement de trois sources[1] : Articles détaillés[modifier | modifier le code] Enterrement - Tombeau de Horemheb. Notes[modifier | modifier le code] ↑ G. Habitat dans l'Égypte antique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Habitat dans l'Égypte antique

L'habitat des égyptiens de l'antiquité varient selon la position sociale. Les maisons des paysans sont faites de murs de briques crues structurées avec des colonnes de roseaux liés. Les briques sont fabriquées avec la boue récoltée sur les rives du Nil, de la paille et de l'eau. Ces constructions en torchis sont compatibles avec le climat sec du pays. Les artisans possèdent des maisons également en briques crues mais à un ou deux niveaux. Les demeures des notables sont plus luxueuses et plus grandes, avec un étage. Les palais royaux sont au cœur de véritables villes avec des résidences distinctes pour Pharaon et sa famille, un temple avec une maison de vie associée, une caserne pour l'armée. Habitat sur Toutankharton [archive].