background preloader

Moyen Age central

Facebook Twitter

Magna Carta

Conflit entre Capétiens et Plantagenêt. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Conflit entre Capétiens et Plantagenêt

Le conflit opposant les dynasties des Capétiens et des Plantagenêt couvre une période de 100 ans (1159 à 1259), pendant laquelle s’affrontent le Royaume de France et l'Empire Plantagenêt. Ce conflit est aussi appelé par certains historiens, la « première Guerre de Cent Ans »[1]. La guerre commence en 1159 lorsque les armées de l'Angevin Henri II d'Angleterre entrent dans Périgueux. Le roi d'Angleterre a décidé d'agrandir encore ses possessions dans le Sud-Ouest en annexant le comté de Toulouse qui comprend, entre autres, le Quercy.

À partir de 1170, Aliénor d'Aquitaine, pourtant toujours épouse d'Henri II, lui dispute territoires et légitimité au trône en soulevant contre lui ses propres fils. Cette guerre est aussi la lente conquête par les Capétiens de leur royaume. Renaissance du XIIe siècle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Renaissance du XIIe siècle

La renaissance du XIIe siècle est une période majeure de renouveau du monde culturel au Moyen Âge, mise en évidence par les travaux des historiens Charles H. Haskins, Jacques Le Goff ou encore Jacques Verger. Stimulée par un contexte de prospérité inédit depuis le début du Moyen Âge, sur les plans démographique et économique, mais aussi par une période de « renaissance politique » et par la réforme de l'Église, la chrétienté vit une profonde mutation de ses structures culturelles. Le monde monastique se recentre sur la fonction méditative, ce qui profite aux écoles urbaines qui fleurissent dans les grandes villes, à commencer par Paris, notamment grâce à l'abbaye Saint-Victor, mais aussi Chartres ou Bologne.

Les disciplines intellectuelles sont ainsi dynamisées et nourries par l'élan des traductions depuis le grec et l'arabe en Espagne et en Italie, qui diffuse de nouveaux textes d'Aristote et de ses commentateurs musulmans. Portail:Moyen Âge central. Hommes et femmes célèbres : Savants et écrivains : De 1000 à 1100Sylvestre II, Pierre Abélard De 1100 à 1200Adélard de Bath, Averroès, Bernard de Chartres, Gérard de Crémone, Guillaume de Lorris, Jean de Salisbury, Philippe de Thaon, Platon de Tivoli.

Portail:Moyen Âge central

Monde méditerranéen au XIIe siècle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Monde méditerranéen au XIIe siècle

Cet article décrit le monde méditerranéen au XIIe siècle sur les plans civilisationnel et géostratégique. La mer Méditerranée est le mare nostrum des Latins, sur laquelle trois continents ont une façade, l'Afrique, l'Europe et l'Asie, et les pays qui l'entourent n'ont été dominés que par l'Empire Romain. Au XIIe siècle, c'est une zone de richesses qui attire les convoitises. En 1085, Tolède, ville musulmane, tombe face aux chrétiens, et Alphonse de Castille en fait sa capitale.

En 1095, Jérusalem (aux mains des musulmans depuis 638) est prise par les Turcs Seldjoukides qui la perdent en 1098 au profit des Fatimides. Occident au XIIIe siècle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Occident au XIIIe siècle

Le XIIIe siècle en Europe occidentale fait suite au XIIe siècle et précède le XIVe siècle, qui marque le début du Moyen Âge tardif. L'Europe à la veille du XIIIe siècle. Situation politique[modifier | modifier le code] Féodalité[modifier | modifier le code] À la fin du XIIIe siècle, la féodalité est déjà pratiquement vidée de tout son contenu. La chevalerie s'épanouit tout particulièrement au cours du XIIIe siècle dans tout l'Occident chrétien. Occident au XIIe siècle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Occident au XIIe siècle

Le XIIe siècle en Europe occidentale fait suite au XIe siècle et précède le XIIIe siècle. Situation politique[modifier | modifier le code] Développements intellectuels[modifier | modifier le code] Le moulin à vent s'est généralisé en Europe vers le XIIe siècle, d'abord sur les côtes maritimes des pays du Nord : Grande-Bretagne, Pays-Bas, puis dans les pays de la bordure atlantique : Portugal, France, de la mer du Nord et de la mer Baltique : Belgique, Allemagne, Danemark, et dans les îles, y compris en mer Méditerranée.

Renaissance du XIIe siècle[modifier | modifier le code] Durant la renaissance du XIIe siècle[1], on assiste à un important mouvement de traduction des textes arabes en latin, parfois en castillan, mais aussi en hébreu avec la famille de rabbins Ibn Tibbon. Outre les œuvres d'Aristote, on traduit les ouvrages scientifiques grecs qui avaient été traduits en arabe ainsi que des œuvres de philosophes musulmans. Occident au XIe siècle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Occident au XIe siècle

Le XIe siècle en Europe occidentale marque le début du Moyen Âge central. Il fait suite au Xe siècle et précède le XIIe siècle.. Situation politique[modifier | modifier le code] Féodalité[modifier | modifier le code] Aux XIe et XIIe siècles, l'organisation féodale du duché de Normandie peut se résumer ainsi : Le vassal doit à son seigneur l'ost, le service armé gratuit de quarante jours. La chevalerie constitue une catégorie sociale à part entière[1]. Les tournois deviennent courants dans tout l'Occident (en actuelle France, Italie, Allemagne, Pays-Bas et Luxembourg, notamment). Évolution religieuse[modifier | modifier le code] La croisade de Barbastro, prêchée en 1064 pour la reconquista, a un retentissement énorme dans la chrétienté. Après la prise de Jérusalem en 638, les Fatimides n'avaient imposé qu'une redevance aux pèlerins chrétiens se rendant à Jérusalem[2].

Bernard de Menthon incarne au contraire la fidélité à la situation passée[3]. Moyen Âge central. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Moyen Âge central

Le Moyen Âge dit « classique » ou « central », qui s'étend aux XIe, XIIe et XIIIe siècles, est la période comprise entre le « Haut Moyen Âge » et le « Bas Moyen Âge ». Cette époque est marquée par une augmentation rapide de la population en Europe, entraînant des changements sociaux et politiques considérables, profitant à l'économie européenne à partir de 1250. Contexte historique[modifier | modifier le code] Depuis les années 780, l'Europe subit les invasions vikings et devient mieux organisée socialement et politiquement. La Renaissance carolingienne conduit à une renaissance scientifique et philosophique de l'Europe. Le Moyen Âge central[modifier | modifier le code] Au XIe siècle, les populations du nord des Alpes commencent à émigrer vers de nouvelles terres, dont certaines étaient retournées à l'« âge de pierre » après la chute de l'Empire romain.

Par ailleurs, cette époque voit la montée de l'ethnocentrisme.