background preloader

Monde byzantin

Facebook Twitter

Byzance et le monde extérieur - Publications de la Sorbonne. Byzance, un monde à part, retranche dans la splendeur de ses palais et de ses églises, peu accueillant envers l'étranger, menant une économie de subsistance !

Byzance et le monde extérieur - Publications de la Sorbonne

Rien de plus faux que ces cliches persistants, rien de plus éloigné d'une réalité historique que les recherches récentes mettent en pleine lumière. Après les Russes et les musulmans, voici que les Occidentaux envahissent Constantinople, « la reine des villes », mais aussi toutes les provinces de l'Empire : la Thessalie, la Macédoine, le Péloponnèse, Chypre, les iles égéennes, la mer Noire constituent les domaines d'expansion des soldats au service de l'empereur, des ambassadeurs et surtout des marchands. Leur sécurité et leurs activités sont garanties par des traites internationaux, prépares par des échanges diplomatiques.

Toute une chancellerie est au travail, avec un langage propre, des pratiques éprouvées, des interprètes, des traducteurs et des envoyés indispensables. Des usages diplomatiques se mettent en place. Économie et société à Byzance (viiie-xiie siècle) - Publications de la Sorbonne. Le monde byzantin est encore à découvrir.

Économie et société à Byzance (viiie-xiie siècle) - Publications de la Sorbonne

Art byzantin

Histoire de l'Empire byzantin. Site officiel de l'UMR Orient & Méditerranée (Paris) Mise à jour : 16 novembre 2016 L’équipe Monde byzantin a été créée en 1972 sous le nom de Centre de recherche d’Histoire et Civilisation de Byzance.

Site officiel de l'UMR Orient & Méditerranée (Paris)

Le CNRS avait alors demandé à Paul Lemerle de rassembler, autant que possible, l’ensemble des chercheurs français de la discipline autour de programmes en vue d’une utilisation commune des moyens. Les objectifs n’ont pas changé depuis lors, et sous la direction de Gilbert Dagron l’URA (Unité de Recherches associée) primitive s’est développée, devenant le 1er janvier 1996, une UMR (Unité Mixte de Recherche), puis rejoignant le 1er janvier 2006, sous la direction de Jean-Claude Cheynet, la nouvelle UMR 8167 Orient et Méditerranée, dont elle forme l’équipe Monde byzantin.

Catégorie:Empire byzantin. Empire byzantin. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Empire byzantin

Empire byzantin Empire romain d'OrientImperium Romanum Orientale (la) Βασιλεία Ῥωμαίων / Basileía Rhōmaíōn (grc) Sciences et techniques dans l'Empire byzantin. Portail:Monde byzantin. Monuments paléochrétiens et byzantins de Thessalonique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Monuments paléochrétiens et byzantins de Thessalonique

Les monuments paléochrétiens et byzantins de Thessalonique ont été classés patrimoine mondial par l’UNESCO en 1988. Liste des monuments[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code] (en) Hellenic Ministry of Culture. Monuments paléochrétiens et byzantins de Thessalonique. Paleochristian and Byzantine Monuments of Thessalonika Founded in 315 B.C., the provincial capital and sea port of Thessalonika was one of the first bases for the spread of Christianity.

Monuments paléochrétiens et byzantins de Thessalonique

Among its Christian monuments are fine churches, some built on the Greek cross plan and others on the three-nave basilica plan. Constructed over a long period, from the 4th to the 15th century, they constitute a diachronic typological series, which had considerable influence in the Byzantine world. The mosaics of the rotunda, St Demetrius and St David are among the great masterpieces of early Christian art. Institutions de l'Empire byzantin. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Institutions de l'Empire byzantin

Les institutions de l'Empire byzantin sont les différentes institutions par lesquelles fut gouverné cet empire durant son existence, quelles soient centrales ou provinciales. Mapping Jewish Communities. Constantinople. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Constantinople

Carte montrant le relief de Constantinople et ses murs pendant la période byzantine. Plan du centre de Constantinople. Constantinople (en latin : Constantinopolis, en grec ancien grec ancien :, en grec moderne Κωνσταντινούπολη (Konstantinoúpoli), en turc ottoman قسطنطینیه (Kostantiniyye), en arménien Կոստանդնուպոլիս (Kostandnoupolis)) est l'appellation ancienne et historique de l'actuelle ville d'Istanbul en Turquie (du à ). Son nom original, « Byzance » (en grec ancien Βυζάντιον (Byzántion), venant soit du mot grec buzō signifiant « resserré » en référence au Bosphore, soit d'un mot thrace désignant le « rivage »), n'était plus en usage à l'époque de l'Empire, mais a été repris par les historiens modernes. Byzance. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Byzance

Fondation de la cité[modifier | modifier le code] Pièce de monnaie représentant Byzas. « Arrivés au détroit de la mer du Pont, les Argonautes mirent pied à terre dans un pays dont Byzas était alors roi, et qui a laissé son nom à la ville de Byzance. » Projet:Monde byzantin. Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Projet:Monde byzantin

Projet Monde byzantin [modifier] Le projet Monde byzantin est un projet Wikipédia lancé pour coordonner les efforts et les connaissances sur l'histoire et la culture de la période Byzantine, et destiné à faciliter les travaux dans ce domaine pour l'ensemble des contributeurs, même occasionnels. Le projet sert aussi de support pour la complétion du portail Monde byzantin. Votre aide, vos mises à jour, vos critiques ou vos suggestions sont les bienvenues (laisser un message).

Empereur de la semaine [modifier] Il s’agit de se concentrer sur la forme des articles plutôt que le fond. En ce moment, nous traitons Nicéphore III Botaniatès.