background preloader

Manet

Facebook Twitter

Edouard Manet Le déjeuner sur l'herbe. Le déjeuner sur l'herbe Rejetée par le jury du Salon de 1863, cette oeuvre est exposée par Manet sous le titre Le Bain au "Salon des Refusés" accordé cette année là par Napoléon III.

Edouard Manet Le déjeuner sur l'herbe

Elle en constitua la principale attraction, objet de moqueries et source de scandale.Pourtant, Manet revendique dans Le déjeuner sur l'herbe l'héritage des maîtres anciens et s'inspire de deux oeuvres du Louvre. Le Concert champêtre du Titien, alors attribué à Giorgione, fournit le sujet, tandis que la disposition du groupe central s'inspire d'une gravure d'après Raphaël : Le jugement de Pâris. Mais dans Le déjeuner sur l'herbe, la présence d'une femme nue au milieu d'hommes habillés n'est justifiée par aucun prétexte mythologique ou allégorique. La modernité des personnages rend obscène, aux yeux de ses contemporains, cette scène presque irréelle. Autoportrait à la palette. Un bar aux Folies Bergère. Argenteuil (Manet) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Argenteuil (Manet)

Elle est actuellement conservée au Musée des beaux-arts de Tournai, en Belgique. Edouard Manet demande à Claude Monet et son épouse Camille de poser pour le tableau, mais ils ne peuvent garder la pose suffisamment longtemps. Rudolf Leenhoff, beau-frère de Manet, sert alors probablement de modèle pour le canotier, à moins qu'il ne s'agisse du baron Barbier, un ami de Guy de Maupassant. L'identité de la femme est inconnue[1]. À partir de 1872, Manet se rapproche, par les thèmes de ses toiles et ses couleurs plus vives, du style de Claude Monet et d'Auguste Renoir[4]. Argenteuil fait partie, tout comme La Famille Monet dans son jardin (1874, New York, Metropolitan Museum of Art) ou Claude Monet peignant dans son atelier (1874, Munich, Neue Pinakothek), des toiles de plein air qu'il réalise durant cet été, au contact de Monet[5]. La Belgique a émis un timbre à 0,49 + 0,11 franc représentant le tableau. (it) L. Berthe Morisot au bouquet de violettes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Berthe Morisot au bouquet de violettes

Berthe Morisot au bouquet de violettes Berthe Morisot au bouquet de violettes est un tableau réalisé par le peintre Édouard Manet en 1872. La toile représente la future belle-sœur de l'artiste, Berthe Morisot, elle-même peintre, qui épousera son frère Eugène Manet en 1874. Clair de lune sur le port de Boulogne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Clair de lune sur le port de Boulogne

Clair de lune sur le port de Boulogne Le Clair de lune sur le port de Boulogne est un tableau réalisé par le peintre Édouard Manet en 1868, à l'occasion de l'un des séjours qu'il avait coutume d'effectuer en été à Boulogne-sur-Mer. Une étude historique et astronomique a montré que ce tableau a été peint dans la nuit du 3 au vers minuit depuis une fenêtre de l'hôtel Folkestone, quai de Boulogne[1]. ↑ Donald W. L'Exécution de Maximilien. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Exécution de Maximilien

L'Exécution de Maximilien Le prince exécuté Après la mort de Manet en 1883, la plus grande toile est découpée et ses fragments se trouvent aujourd'hui à Londres, l'étude à l'huile est envoyée à Copenhague et la première version du tableau à Boston. Contexte et genèse de l'œuvre[modifier | modifier le code] Pendant trois ans, Maximilien avait été empereur du Mexique sous la protection des troupes de Napoléon III.

Le Joueur de fifre. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Joueur de fifre

Le fifre est un tableau réalisé par le peintre Édouard Manet en 1866, et resté célèbre en raison de ses couleurs vives et contrastées. Il « figure un jeune garçon debout, légèrement déhanché, jouant du fifre et vêtu de l’uniforme des enfants de troupe de la garde impériale de Napoléon III. Le pantalon rouge à bandes noires, la veste noire à boutons dorés, le baudrier blanc et le calot sont caractéristiques des voltigeurs »[1]. Dossier Manet : chronologie. Edouard Manet. Édouard Manet (1832-1883) est l'héritier du réalisme.

Edouard Manet

Il suit les idées de Courbet et cherche à supprimer les conventions académiques. Il veut représenter la "vie moderne". Combat de taureau. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Combat de taureau

Combat de taureau est une huile sur toile réalisée par Édouard Manet entre 1865 et 1866 avec une signature posthume b.d.Manet, actuellement conservée au musée d'Orsay à Paris[1]. Elle a été réalisée par le peintre après un voyage en Espagne en 1865. Elle fait partie des œuvres hispanisantes de Manet dans une période qui va de 1862 à 1867 au cours de laquelle l'artiste a peint plusieurs toiles sur le thème de la corrida. Admiré et soutenu par Charles Baudelaire[2],[3] et Émile Zola[4], il a été si vivement attaqué par d'autres critiques qu'il a conservé ses tableaux dans son atelier jusqu'à ce qu'en 1872 les frères Goncourt lui rendent hommage. Manet et la corrida[modifier | modifier le code] Olympia (Manet) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Olympia (Manet)

Pour les articles homonymes, voir Olympia. Olympia est le tableau le plus célèbre d'Édouard Manet, conservé au musée d'Orsay à Paris. Peinte en 1863, l'œuvre fut exposée pour la première fois (sous le numéro 1428) au Salon de 1865[1], qui se tint du 1er mai au 20 juin, au Palais de l'Industrie, sur les Champs-Élysées. Le tableau créa un scandale retentissant[2]. Lola de Valence. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lola de Valence

Lola de Valence est un tableau réalisé par le peintre Édouard Manet en 1862. La toile représente une danseuse vêtue d'habits espagnols traditionnels (Lola Melea), et fait en quelque sorte écho au Chanteur espagnol, peint en 1860. Ces deux peintures sont caractéristiques de la période hispanisante du peintre, au cours de laquelle ce dernier était fortement influencé par l'art espagnol et Diego Vélasquez.

Baudelaire enthousiasmé par ce tableau a écrit le quatrain : Entre tant de beautés que partout on peut voir,Je comprends bien, amis, que le désir balance;Mais on voit scintiller en Lola de ValenceLe charme inattendu d'un bijou rose et noir. Liens externes[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] Le Déjeuner sur l'herbe. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Déjeuner sur l'herbe est un tableau d'Édouard Manet achevé en 1863, d'abord intitulé Le Bain, puis La Partie carrée.

Exposé pour la première fois au Salon des refusés le 15 mai 1863[2], il entra dans le patrimoine public en 1906 grâce à la donation du collectionneur Étienne Moreau-Nélaton[3]. La brutalité du style est surtout la juxtaposition d'une femme nue « ordinaire »[4], regardant le public, et de deux hommes tout habillés, ont suscité le scandale lorsque l'œuvre a été proposée au Salon[5]. Description[modifier | modifier le code] [modifier | modifier le code] « Le Déjeuner sur l'herbe est la plus grande toile d'Édouard Manet, celle où il a réalisé le rêve que font tous les peintres : mettre des figures de grandeur nature dans un paysage. . — Émile Zola, Édouard Manet, 1867 et lps 91 Analyse[modifier | modifier le code] Berthe Morisot à l'éventail. Le Fifre. Tout au long du XIXe siècle, la vie artistique se poursuit à Paris au rythme des salons, un événement qui permet aux artistes d’exposer leurs œuvres, de se faire connaître, éventuellement d’obtenir une récompense officielle.

Pour y être admis, il faut toutefois soumettre ses œuvres à un jury constitué des membres de l’Académie de peinture et sculpture qui sanctionnent facilement d’un refus tout écart à la doctrine académique. Les artistes les plus modernes ont beaucoup de mal à s’y faire accepter. Le Fifre [ image principale ], réalisé par Édouard Manet en 1866, est un bon exemple de ces œuvres novatrices « refusées » au salon.

Un humble garçon comme un grand d’Espagne Le tableau figure un jeune garçon debout, légèrement déhanché, jouant du fifre et vêtu de l’uniforme des enfants de troupe de la garde impériale de Napoléon III. On perçoit dans cette œuvre l’admiration que Manet vouait à la peinture ancienne, notamment au maître incontesté espagnol du XVIIe siècle, Diego Velasquez. Édouard Manet.