background preloader

Incas

Facebook Twitter

Ville de Cuzco. City of Cuzco Situated in the Peruvian Andes, Cuzco developed, under the Inca ruler Pachacutec, into a complex urban centre with distinct religious and administrative functions.

Ville de Cuzco

It was surrounded by clearly delineated areas for agricultural, artisan and industrial production. When the Spaniards conquered it in the 16th century, they preserved the basic structure but built Baroque churches and palaces over the ruins of the Inca city. La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0 Ville de Cuzco Située dans les Andes péruviennes, la ville est devenue, sous le grand chef inca Pachacutec, un centre urbain complexe avec des fonctions administratives et religieuses distinctes. مدينة كوزكو تقع هذه المدينة في جبال الأنديز في البيرو، وقد أصبحت، في ظلّ حكم قائد الإنكا، باشاكوتك، مركزًا مُدنيًّا معقّدًا من حيث الوظائف الادارية والدينية المختلفة. Source: UNESCO/ERI La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0 科斯科古城 科斯科古城位于秘鲁的安第斯山脉,在印加统治者帕查库蒂之下发展成为一个复杂的城市中心,具有独特的宗教和行政职能。

クスコ市街. Vallée sacrée des Incas. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vallée sacrée des Incas

La vallée sacrée des Incas Machu Picchu regardant de haut la Vallée Urubamba La Vallée sacrée des Incas ou Vallée de l'Urubamba est située dans les Andes du Pérou, près de la capitale de l'Empire Inca, Cuzco, et au-dessus de la ville sacrée de Machu Picchu. La vallée est généralement considérée comme incluant tout ce qui se trouve entre Písac et Ollantaytambo, parallèle à la rivière Urubamba (Vilcanota ou Willcamayo), la rivière sacrée qui traverse cette vallée. Elle est alimentée par les nombreuses rivières qui descendent des vallées et gorges attenantes et regroupe de nombreux sites archéologiques et villages. Principaux sites[modifier | modifier le code] Dans la Vallée sacrée des Incas et au-dessus se trouvent notamment les sites : Sanctuaire historique de Machu Picchu. Sanctuaire historique de Machu Picchu. Historic Sanctuary of Machu Picchu Machu Picchu stands 2,430 m above sea-level, in the middle of a tropical mountain forest, in an extraordinarily beautiful setting.

Sanctuaire historique de Machu Picchu

It was probably the most amazing urban creation of the Inca Empire at its height; its giant walls, terraces and ramps seem as if they have been cut naturally in the continuous rock escarpments. The natural setting, on the eastern slopes of the Andes, encompasses the upper Amazon basin with its rich diversity of flora and fauna. La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0 Sanctuaire historique de Machu Picchu À 2 430 m d'altitude, dans un site montagneux d'une extraordinaire beauté, au milieu d'une forêt tropicale, Machu Picchu a probablement été la création urbaine la plus stupéfiante de l'Empire inca à son apogée : murailles, terrasses et rampes gigantesques sculptent les escarpements rocheux dont elles paraissent le prolongement.

معابد ماشو بيتشو التاريخيّة 马丘比丘古神庙 马丘比丘古庙位于一座非常美丽的高山上,海拔2430 米,为热带丛林所包围。 Intégrité. Qhapaq Ñan, réseau de routes andin. Valeur universelle exceptionnelle Brève synthèse Le Qhapaq Ñan, réseau de routes andin, est un grand réseau inca de routes de communication, de commerce et de défense s’étendant sur plus de 30 000 kilomètres.

Qhapaq Ñan, réseau de routes andin

Construit par les communautés andines préhispaniques pendant plusieurs siècles, ce réseau atteignit son extension maximale au XVe siècle, lors de la consolidation du Tawantinsuyu, s’étendant sur toute la longueur et la largeur des Andes. Le réseau est basé sur quatre routes principales qui prennent leur départ de la place centrale de Cusco, la capitale du Tawantinsuyu. Le Qhapaq Ñan, réseau de routes andin, est un réseau de routes exceptionnel qui traverse l’un des terrains géographiques les plus extrêmes du monde, utilisé pendant plusieurs siècles par les caravanes, les voyageurs, les messagers, les armées et des populations représentant jusqu’à 40 000 personnes. Intégrité Authenticité. Qhapaq Ñan. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Qhapaq Ñan

Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Pachacamac. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pachacamac

Site archéologique de Pachacamac Entrée arrière du temple du Soleil Le site archéologique de Pachacamac, situé à environ 30 km de Lima, présente des ruines allant de la civilisation Lima (200-600 après Jésus-Christ) aux Incas (1450-1530). Le site regroupe plusieurs constructions imposantes et révèle une ville qui occupa à différents moments dans le temps les fonctions de centre religieux, de carrefour commercial et de centre administratif. Ce parc archéologique s’étend sur 460 hectares et comprend plus de 50 structures architecturales dont la plupart sont faites de pierres et d’adobes[1]. Fouilles archéologiques[modifier | modifier le code] Max Uhle fut un des premiers a entreprendre des fouilles archéologiques à Pachacamac. Machu Picchu. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Machu Picchu

Machu Picchu (du quechua machu : vieille, et pikchu : montagne, sommet)[note 1] est une ancienne cité inca du XVe siècle au Pérou, perchée sur un promontoire rocheux qui unit les monts Machu Picchu et Huayna Picchu sur le versant oriental des Andes centrales. Son nom aurait été Pikchu ou Picho[1]. Selon des documents du XVIe siècle, trouvés par l'archéologue américain Hiram Bingham, Machu Picchu aurait du être une des résidences de l’empereur Pachacútec. Cependant, quelques-unes des plus grandes constructions et le caractère cérémonial de la principale voie d’accès au llaqta démontreraient que le lieu fut utilisé comme un sanctuaire religieux[2]. Les deux usages ne s’excluent pas forcément. Empire inca. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Empire inca

Empire inca Tawantin Suyu qu Extension maximale de l'Empire inca. Expansion de l'empire inca (1438-1527) L’empire inca (Tahuantinsuyu, Tahuantinsuyo ou Tawantin Suyu en quechua, signifiant « quatre en un » ou « le tout des quatre parts »[1]) fut, du XVe au XVIe siècle, le plus vaste empire de l'Amérique précolombienne. Son territoire s'est en effet étendu, à son extension maximale, sur près de 4 000 km de long, depuis l'actuelle Colombie, au nord, jusqu'à l'actuel Chill, au sud[2]. Organisation géographique[modifier | modifier le code] L'Empire Inca a une forme très allongée. Un empire et quatre régions[modifier | modifier le code] Les provinces du Tawantinsuyu Cet empire était partagé en quatre régions, supervisées par un apu (gouverneur) membre de la famille royale.

Ces suyus étaient à leur tour divisées en groupe d'humains (sous-unités administratives) qui correspondaient souvent à d'anciens royaumes. Cuzco. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cuzco

Cuzco ou Cusco[1] (du quechua « Qusqu ») est une ville du sud-est du Pérou au milieu de la cordillère des Andes. C'est la capitale de la Province (provincia) de Cuzco et de la Région (departamento) de Cuzco. Cuzco est une ville d'altitude (environ 3 400 m) d'une taille modérée, avec environ 300 000 habitants. Cuzco fut la capitale des Incas et a été longtemps un carrefour sur l'axe économique transandin mais s'est endormie quand l'activité commerciale s'est tournée vers Lima. Cuzco possède un aéroport (aéroport international Alejandro Velasco Astete, code AITA : CUZ, code ICAO : SPZO). Conquête de l'empire inca. Civilisation inca. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Civilisation inca

Extension maximale de l'empire inca et de ses quatre régions principales Elle est à l'origine de l'empire inca, l'un des grands royaumes de l'Amérique précolombienne. Cet empire avait pour chef suprême le Sapa Inca. L'empire inca fut conquis par les conquistadors espagnols sous les ordres de Francisco Pizarro à partir de 1532. L'une des grandes singularités de cet empire fut d'avoir intégré, dans une organisation étatique originale, la multiplicité socioculturelle des populations hétérogènes qui le composaient. Histoire[modifier | modifier le code] Héritage des civilisations précédentes[modifier | modifier le code] Chemins incas. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les Chemins incas (espagnol : Caminos del Inca) étaient un immense réseau de routes construites à l'époque de l'empire Inca qui convergeaient vers la capitale Cuzco (qui en quechua signifie le « nombril du Monde »).

Traversant les Andes et atteignant des altitudes supérieures à 5 000 mètres, les chemins reliaient les différentes régions de l'empire Inca du nord de la capitale provinciale de Quito jusqu'au sud de l'actuel Santiago du Chili. Le réseau de routes couvrait environ 22 500 kilomètres et ouvrait l'accès à un territoire de trois millions de kilomètres carrés. Structure[modifier | modifier le code] Le système routier était composé de deux axes Nord-Sud principaux, l’un longeant la côte et l’autre les montagnes. Les routes étaient pour la plupart pavées avec des pierres ou des galets.

Catégorie:Inca.