background preloader

Haut Moyen Age

Facebook Twitter

Le Moyen-Age en mouvement (1/4) : Retrouver les Barbares.

Mérovingiens

Carolingiens. Musée archéologie nationale. History: Anglo-Saxons. Chronologie du Haut Moyen Âge. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chronologie du Haut Moyen Âge

Cet article présente une chronologie sélective du Haut Moyen Âge[1]. Renaissance ottonienne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Renaissance ottonienne

La renaissance ottonienne, également qualifiée de renaissance ou renouveau du Xe siècle ou de l'an mille, est une période médiévale de renouveau culturel de l'Occident chrétien, qui s'étend du début du Xe siècle aux environs de l'an 1030. Cette période est caractérisée par une indéniable vitalité culturelle, en particulier grâce à l'activité des écoles en Germanie et, de manière plus hétérogène, sur l'ensemble du continent européen. Dominée par les deux figures intellectuelles majeures que sont Abbon de Fleury et Gerbert d'Aurillac, elle livre également un héritage artistique (livres enluminés) et architectural notable. Haut Moyen Âge. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Haut Moyen Âge

Le haut Moyen Âge est la première des trois subdivisions principales du Moyen Âge avec le Moyen Âge central et le Moyen Âge tardif. Le Haut Moyen Âge, est une période historique qui commence en 476 par la chute du dernier empereur romain d'Occident, et s'achève en l'an 1000. Il inaugure une époque médiévale durant laquelle la culture latine est transmise dans les monastères.

Le latin vulgaire se mélange progressivement à des dialectes locaux, racines des langues régionales d'Europe du Sud (occitan, catalan, etc.). Début conventionnel du haut Moyen Âge[modifier | modifier le code] Portail:Haut Moyen Âge. Occident au Ve siècle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Occident au Ve siècle

Cette période trouble sera suivie au VIe siècle par une période de reconstruction sociale par et autour de l'Eglise, sur fond de forte instabilité politique. Effondrement de l'empire romain d'occident[modifier | modifier le code] Fin de l'antiquité[modifier | modifier le code] L'empire romain à la veille des grandes invasions. Après la division définitive de l'empire romain en 395, à la mort de Théodose le Grand, l'empire romain d'occident n'assura un gouvernement effectif de l'Occident que pendant une quinzaine d'années.

Les empereurs de cette période avaient généralement peu d'influence et la plus grande partie du pouvoir appartenait à des généraux d'origine barbare comme Stilicon (d. 408), Aspar (d. 471) ou Ricimer (d. 472). Les grandes invasions[modifier | modifier le code] 401-405 : avancée des Huns. 411 : les envahisseurs Vandales, Alains et Suèves se partagent l'Espagne en tirant au sort. 486 : bataille de Soissons.

(en) Clifford R. Occident au VIe siècle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Occident au VIe siècle

Le VIème siècle en Occident voit la mise en place de l'« occident chrétien ». En Occident, cette période se caractérise par l’émiettement du pouvoir politique et un affaiblissement de la notion de l’État. Comme au siècle précédent, la justification du pouvoir repose essentiellement sur la force militaire. En parallèle, à la suite de l'effondrement de l'empire survenu au Ve siècle , la société est réorganisée par l’Église. Les structures politiques et administratives romaines s’affaiblissent à mesure que se consolident les structures chrétiennes, qu’elles soient épiscopales ou monachistes, dans un mouvement qui se prolongera au VIIe siècle.

Royaumes barbares en 526. Occident au VIIe siècle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Occident au VIIe siècle

Le VIIe siècle en Occident est une période de consolidation sociale, qui prolonge le VIe siècle sur fond de guerres successorales et d'instabilité politique. Le VIIe siècle fait suite au VIe siècle, où la société chrétienne est progressivement mise en place tant dans les structures politiques que dans l'évangélisation des populations. Il est suivi par le VIIIe siècle, marqué par l'invasion islamique de la péninsule ibérique et la montée en puissance de la dynastie carolingienne. Situation politique[modifier | modifier le code] Vers 650, Ralentissement du commerce en Occident.

Au VIIe siècle, les royaumes barbares sont en crise et se morcellent. Les Pippinides, une famille austrasienne dont le berceau est situé sur la Meuse, acquièrent un avantage économique qui va leur permettre de mettre sur pied des armées bien plus nombreuses que ses rivales[4]. Occident au VIIIe siècle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Occident au VIIIe siècle

Le VIIIe siècle en Occident fait suite au VIIe siècle, qui avait vu la mise en place de l'évangélisation massive des populations européennes. Dans l'empire Franc, le VIIe siècle est marqué par l’avènement de la dynastie Carolingienne et son expansion territoriale fulgurante, entre l'accession au pouvoir de Charles Martel (vers 715) jusqu'à la mort de Charlemagne (en 814).

C'est par cette dynastie que l'onction a été systématiquement introduite dans le sacre royal, manifestant un basculement dans la légitimité du pouvoir : de ce fait, le Roi tient son ministère de Dieu (par l’intermédiaire de l’Église). Il a pour vocation à ce titre d'être le bras armé de l’Église dans le monde, consacrant la « conception ministérielle de la royauté »[1].

Il est suivi par le IXe siècle, largement dominé par les invasions normandes. Situation politique[modifier | modifier le code] Occident au IXe siècle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Occident au IXe siècle

Le IXe siècle en Europe occidentale fait suite au VIIIe siècle et précède le Xe siècle. Situation politique[modifier | modifier le code] À l'Est, des Vikings d'origine danoise et surtout suédoise écumèrent le réseau fluvial de l'actuelle Russie, commerçant et pillant avec les peuples slaves locaux. Nommés Varègues ou Rus, ces Scandinaves fondèrent de nombreuses villes le long de la Volga, et y formèrent peu à peu des principautés indépendantes, comme le prince Riourik à Novgorod, qui formèrent le berceau de la future principauté de Kiev et, rétrospectivement, de la nation russe.

Occident au Xe siècle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Occident au Xe siècle

Le Xe siècle en Europe occidentale fait suite au IXe siècle et précède le XIe siècle, qui marque le début du Moyen Âge central Situation politique[modifier | modifier le code] Premiers contacts avec la civilisation arabo-musulmane en Espagne Le califat de Cordoue est alors très florissant.Le moine Gerbert d'Aurillac est envoyé en Catalogne pour apprendre les sciences, au voisinage du califat de Cordoue.