background preloader

Guerre de 1870 et Commune de Paris

Facebook Twitter

Louise Michel. Chronologie de la guerre franco-allemande de 1870-1871. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. 1870[modifier | modifier le code] Juillet[modifier | modifier le code] Août[modifier | modifier le code] Septembre[modifier | modifier le code] Octobre[modifier | modifier le code] Novembre[modifier | modifier le code]

Chronologie de la guerre franco-allemande de 1870-1871

Chronologie du siège de Paris (1870-1871) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chronologie du siège de Paris (1870-1871)

Après la capitulation de Sedan, les armées prussiennes et leurs alliés déferlent sur le Nord de la France et se déploient afin de mettre le siège devant Paris. Dans la capitale, la nouvelle parvient dans l'après-midi du 3 septembre. L'opposition parlementaire à Napoléon III, menée par Léon Gambetta met alors en place un gouvernement provisoire, dit de la Défense nationale.

La République est proclamée le 4 septembre, au balcon de l’hôtel de ville de Paris, et le gouvernement de la Défense nationale est formé. Opérations militaires autour de Paris durant le siège. Paris : Après la capitulation de Napoléon III, Victor Hugo rentre à Paris et reçoit un accueil triomphal. Etienne Arago est nommé maire de Paris avec comme adjoints Charles Floquet et Henri Brisson.

Trochu 15 septembre 1870. » Paris et ses environs Batterie prussienne devant Paris Défense de passer les lignes avancées sans un laissez-passer venant du gouverneur. Il fait toujours très froid. Chronologie de la Commune de Paris (1871) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chronologie de la Commune de Paris (1871)

Les différences de dates qui peuvent être constatées, entre la chronologie ci-dessous et d'autres mentionnées par ailleurs, surtout pour les décrets, peut être due à l'écart entre la prise de décision et son officialisation par sa publication, souvent le lendemain, au Journal Officiel. 2 avril : La Commune décrète la séparation de l'Église et de l'État, le budget des cultes est supprimé. Les traitements des fonctionnaires ne pourront plus dépasser 6 000 francs annuels. La Commune décrète la mise en accusation du gouvernement de Thiers.

À Courbevoie les troupes versaillaises attaquent les Communards, qui se replient sur Neuilly.3 avril : les Communards lancent une attaque en direction de Versailles.Gustave Flourens est tué à Rueil-Malmaison par un gendarme.4 avril : l'offensive des Communards échoue à Châtillon, environ 1 500 hommes sont emmenés prisonniers à Versailles.

Association des Amies et Amis de la Commune de Paris 1871. Portraits de communards. Www.commune-rougerie.fr. JOURNAL OFFICIEL DE LA COMMUNE DE PARIS, DU 20 MARS AU 24 MAI 1871. Commune de Paris (1871) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Commune de Paris (1871)

En juillet 1870, Napoléon III entreprend contre la Prusse une guerre mal préparée, qui le conduit rapidement à la défaite. Le , à la suite d'une journée d'émeutes parisiennes, l'Empire est renversé. Un gouvernement de défense nationale s'installe à l'hôtel de ville de Paris officiellement pour poursuivre la guerre contre les États allemands, dont les troupes occupent le nord du pays. Selon certaines interprétations, dont celle de l'historien Henri Guillemin, ce gouvernement issu de la classe dominante aurait surtout œuvré à signer la capitulation et à faire accepter la défaite aux Français dans le but d'enrayer la menace du socialisme parisien, qui sans l'aide des Allemands aurait été incontrôlable[1],[2]. Les événements font monter la tension à Paris au sein du peuple où se retrouve « ce qui a produit la sans-culotterie en 1792-1794 : ébénistes, tanneurs, cordonniers, tailleurs, maçons, charpentiers, etc. »[3].

Thiers gagne Versailles. Déroulement de la guerre franco-allemande de 1870. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Déroulement de la guerre franco-allemande de 1870

La guerre franco-allemande de 1870 fut marquée par une domination militaire de la Prusse et de ses alliés, que ce soit d'un point de vue numérique, technique ou stratégique, aidée en cela notamment par l'incompétence des dirigeants militaires français, à l'image du maréchal Bazaine, mais aussi de Napoléon III, venu s'enfermer à Sedan. Les officiers français formés en Afrique, plus baroudeurs que techniciens, ont quant à eux agit globalement dans le désordre.

Racines et causes du conflit[modifier | modifier le code] Au début des années 1860, l'attachement de Napoléon III au principe des nationalités l'incite à ne pas s'opposer à l'éventualité d'une unification allemande, remettant ainsi en cause une politique menée depuis Richelieu et le traité de Westphalie (1648)[2].

Guerre franco-allemande de 1870. Bataille de Sedan. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bataille de Sedan

Pour la bataille qui a eu lieu entre le 13 mai et le 15 mai 1940, voir Percée de Sedan. L'armée française, commandée par Napoléon III et Patrice de Mac-Mahon, tentait vainement de lever le siège de Metz, mais elle fut interceptée par l'armée prussienne stationnée en Meuse et fut défaite à la bataille de Beaumont. L'armée de la Meuse et la Troisième Armée Prussienne du Feld-Marschall Helmuth von Moltke, accompagné par le Kaiser et le Chancelier Otto von Bismarck, firent jonction et encerclèrent les restes de l'armée française à Sedan. Mac-Mahon avait été blessé durant les affrontements et le commandement fut assuré par Auguste-Alexandre Ducrot. Prémices de la bataille de Sedan[modifier | modifier le code] Après les défaites subies en Alsace le 4 août 1870 à Wissembourg et à Wœrth-Frœschwiller le 6 août, le maréchal de Mac-Mahon reconstitue une armée composée de quatre corps d'armée[1] (dite armée du camp de Châlons[2]) pour protéger Paris.