background preloader

Gaule romaine

Facebook Twitter

Renouveau des études sur les décors de la Gaule romaine : peinture murale et sculpture. 1 Témoignent de cette situation aussi bien le recrutement de chercheurs au CNRS que les titres des t (...) 1Dans le domaine des Antiquités nationales et plus particulièrement pour la période gallo-romaine, ces trente dernières années ont été marquées par la multiplication des travaux consacrés à la culture matérielle (notamment à la céramique produite en Gaule) et des études concernant le territoire et l’occupation des sols, de la protohistoire finale au début du Moyen Âge1.

Renouveau des études sur les décors de la Gaule romaine : peinture murale et sculpture

En comparaison, les études dédiées en France à ce qu’il faut bien appeler l’histoire de l’art étaient, sinon tout à fait absentes, du moins en nombre très réduit. 2 Ce n’est vraisemblablement pas un hasard si la seule région française qui pouvait faire exception (...) 2Les raisons conduisant à cet état des faits sont multiples. Campagne de la Gaule romaine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Campagne de la Gaule romaine

Les campagnes de la Gaule romaine sont souvent un objet d'étude mineur car ce que l'on retient de la période gallo-romaine (-58 à 486) est l'apport des Romains à l'urbanisme, à la ville, aux monuments. Mais on ne peut comprendre la ville sans son territoire ; l'économie urbaine et même la vie urbaine ne peuvent se concevoir sans une campagne. Les Romains vont beaucoup transformer le structure et le cadre rural dans les Gaules, il faut souligner aussi que la civilisation romaine a un caractère foncièrement rural.

Les campagnes durant l'époque de la Tène[modifier | modifier le code] On ne connait pas bien les campagnes de l'époque proto-historique en Gaule, connu sous le nom de la Tène, en partie parce que tous les édifices de cette période étaient en matériaux périssables, en partie parce que c'était une culture orale mais les récentes recherches en archéologie tendent à améliorer nos connaissances. Sources écrites[modifier | modifier le code]

Sites gallo-romains

2010 Vivre en Gaule Narbonnaise - Isis au Capitole. Gaule celtique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gaule celtique

Carte de la Gaule avant la conquête romaine par Jules César (58 av. J. -C.). Étymologie et nom[modifier | modifier le code] Catégorie:Guerre des Gaules. Bois sculptés des sources de la Seine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bois sculptés des sources de la Seine

Les bois sculptés des sources de la Seine, découverts en 1963, sont des représentations humaines datant de l'époque gallo-romaine faisant fonction d'ex-voto. Ils sont conservés au musée archéologique de Dijon. Historique[modifier | modifier le code] Bois sculpté des sources de la Seine, Musée archéologique de Dijon Une première série de trois campagnes de fouilles est opérée sur le site des sources de la Seine en 1836-1843 (sous la direction d'Henri Baudot), 1930-1939 (Henry Corot) et 1948-1953 (Roland Martin et Gabriel Grémaud). Pilier des Nautes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pilier des Nautes

Gravure des éléments trouvés lors de la fouille, Histoire de Paris, tome 1, Michel Félibien. Le pilier des Nautes Découverte[modifier | modifier le code] Fragments d'autels gaulois trouvés dans le sol de Notre-Dame, par Adolphe Potémont, 1862-63. Musée archéologie nationale. Gaule cisalpine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gaule cisalpine

La Gaule cisalpine[1],[2] (Latin : Gallia Cisalpina, Gallia Transpadana, Gallia Citerior, Provincia ariminum ou Gallia togata) est la partie de la Gaule qui couvrait l' Italie du Nord. Elle était ainsi nommée par les Romains en raison de sa position en-deçà des Alpes (par opposition à la Gaule transalpine, s'étendant au-delà). Terminologie[modifier | modifier le code] Gallia Cisalpina [« Gaule cisalpine »[1],[2]] est utilisé par Jules César dans ses Commentaires sur la Guerre des Gaules[3] ; Gallia citeror [« Gaule citérieure »[4],[5]] l'est par Cicéron dans son discours sur les provinces consulaires[6] ainsi que par Suétone dans sa Vie des douze Césars[7].

Gaule lyonnaise. Gaule aquitaine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gaule aquitaine

La Gaule aquitaine dans l'Empire romain, vers 120 La Gaule aquitaine est une des trois provinces romaines (avec la Belgique et la Lyonnaise) créées par Auguste en 27 av. J. -C.. Le territoire de l'Aquitaine antique, limité au triangle Pyrénées – Atlantique – Garonne, facilement conquis par Publius Crassus, lieutenant de Jules César, en 55 av. Administration[modifier | modifier le code]

Gaule belgique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gaule belgique

Provinces romaines vers 120 (en rouge, la Gaule belgique) La Gaule belgique (en latin : Gallia belgica) est une des trois provinces entre lesquelles, d'après Jules César, la Gaule a été divisée lors de la guerre des Gaules (58-51/50 av. J. -C.). Gallia Comata. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gallia Comata

Gallia Comata est une expression latine employée sous Jules César pour désigner la Gaule non encore conquise par Rome, à savoir les terres situées entre les Pyrénées et le Rhin, entre -58 et -51. L'expression française correspondante est Gaule chevelue ou Gaule aux longs cheveux. Les Romains divisaient la Gaule en trois parties : l'Aquitaine, la Belgique et la Celtique (Gaule lyonnaise) proprement dite, d'où l'autre nom désignant la « Gallia Comata » : les « Trois Gaules "dites ». Gaule transalpine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gaule transalpine

Le concept de « Gaule transalpine » (Gallia Transalpina ou Gallia Ulterior)[1] est une dénomination romaine pour désigner une région qui comprend presque l'ensemble des Gaules, en dehors de la Gaule cisalpine. Le terme signifie Gaule au-delà des Alpes. Elle se distingue ainsi de la Gaule cisalpine, qui était avant les Alpes du point de vue romain. Après la conquête par les Romains de la partie méridionale de cette région (environ les régions actuelles de Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-Côte d'Azur et Rhône-Alpes) entre 122 et 118 av. Gaule narbonnaise. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La province romaine de Narbonnaise vers l'an 120 L'expression Gaule narbonnaise désigne, chez certains historiens du XIXe siècle, une province romaine ainsi nommée dès 118 av. J. -C. après la fondation de la colonie romaine de Narbonne.

Entre Rome et Gaules, le commerce, vecteur de romanisation. Des DOI (Digital Object Identifier) sont automatiquement ajoutés aux références par Bilbo, l'outil d'annotation bibliographique d'OpenEdition.Les utilisateurs des institutions abonnées à l'un des programmes freemium d'OpenEdition peuvent télécharger les références bibliographiques pour lesquelles Bilbo a trouvé un DOI. Le service d'export bibliographique est disponible pour les institutions qui ont souscrit à un des programmes freemium d'OpenEdition.Si vous souhaitez que votre institution souscrive à l'un des programmes freemium d'OpenEdition et bénéficie de ses services, écrivez à : access@openedition.org.

Albertini, j. -m. et Silem, a., 2001, Comprendre les théories économiques, Paris, troisième édition. Romanisation (histoire) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La romanisation est un concept historique qui désigne un processus d'acculturation par l'adoption de la langue latine et de la culture romaine dans l'aire d'influence de l'Empire romain. Le phénomène de municipalisation, l'intégration à l'armée ou encore l'adhésion aux cultes romains - en particulier les cultes impériaux - en apparaissent comme les vecteurs. L'historiographie de la Rome antique a interrogé cette notion pour comprendre qu'elle pouvait être sa validité et sa profondeur en fonctions des régions et des milieux sociaux observés. Fanum. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Origine probable[modifier | modifier le code] Ce type de temple est une évolution des temples celtiques, qui en bois au départ, se sont peu à peu monumentalisés.

Les sanctuaires de Ribemont-sur-Ancre, de Corent et de l'abbaye Saint-Georges-de-Boscherville constituent de bons exemples, puisque, sous les monuments religieux d'époque romaine, ont été retrouvés leurs équivalents en bois datés, pour les deux premiers, de l'époque gauloise. Ainsi les fouilles de Jacques Le Maho sur le site de l'abbaye de Boscherville ont révélé l'existence de sanctuaires successifs, dont en premier lieu, un temple en bois (sans galerie de circulation), suivi en second lieu, d'un autre temple en bois (avec galerie de circulation), en troisième lieu, d'un temple en bois reposant sur un soubassement de pierre, et pour finir, un fanum en pierre (avec galerie de circulation)[1]. Étymologie[modifier | modifier le code]

Archéologie provinciale romaine. Archéologie expérimentale gallo-romaine. LUERN - Laboratoire Universitaire d'Enseignement et de Recherche en archéologie Nationale - ACCUEIL. Sanctuaires gallo-romains. Liste des peuples gaulois et aquitains. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Liste des peuples gaulois et aquitains localisés dans la France actuelle. Cette liste des peuples gaulois (Celtes) et aquitains (Proto-basques) date de la conquête romaine. Liste des noms latins des villes françaises. Les Celtes et la formation de l'Empire romain.

La romanisation en question. Notes Antérieurement à Theodor Mommsen (en 1885) ou Francis Haverfield (en 1905), même si c’est à leur autorité qu’est dû son succès. Il est évident par ailleurs que la « romanisation » comme catégorie historique, bien qu’absente sous ce nom du vocabulaire antique, est beaucoup plus ancienne que le mot. Gaule romaine. De la ferme indigène à la villa gallo-romaine. Cet article a essentiellement pour dessein de reconstituer une démarche, car, plus qu’un domaine d’étude, le concept d’acculturation est apparu comme un point de vue à adopter dans la lecture des données dont on dispose pour élaborer un aspect du discours historique. Il soulève, en effet, tout un ensemble d’interrogations et amène à redéfinir clairement les objets historiques sur lesquels porte l’étude.

En histoire, et peut-être plus encore dans le domaine de l’archéologie, un travail de modélisation est nécessaire pour structurer les données, pour reconstituer certains sous-systèmes. Pour cela, les études ont besoin de se reposer sur des modèles d’analyse élaborés dans d’autres domaines des sciences humaines – sociologie, ethnologie, économie... – étant, par essence, dans l’incapacité de vérifier la validité de leurs théories par l’expérience. Il s’agit ici d’essayer d’appliquer les grilles d’analyse [1][1] S. Chronologie de la Gaule romaine. Catégorie:Monde gallo-romain. Catégorie:Gaule. AGER. Musées gallo-romains. Occupation romaine de la Germanie sous Auguste.