background preloader

Flaubert

Facebook Twitter

Le crachoir de Flaubert » Revue sur la création à l'université. Flaubert, croqué par Les frères Goncourt (extraits du Journal d'Edmond et Jules de Goncourt) 17 Mars 1861 Flaubert nous dit : « L’histoire, l’aventure d’un roman, ça m’est bien égal.

Flaubert, croqué par Les frères Goncourt (extraits du Journal d'Edmond et Jules de Goncourt)

J’ai l’idée, quand je fais un roman, de rendre une couleur, un ton. Par exemple, dans mon roman de Carthage, je veux faire quelque chose de pourpre. Maintenant, le reste, les personnages, l’intrigue, c’est un détail. Dans Madame Bovary, je n’ai eu que l’idée de rendre un ton gris, cette couleur de moisissure d’existence de cloportes. 7 Avril 1861 Tout ce monde parti, nous restons un peu à causer avec Flaubert. 21 Avril 1861 Puis nous causons de la difficulté d’écrire une phrase et donner un rythme à sa phrase. 21 Février 1862 Nous dînons avec Flaubert chez les Charles Edmond. 4 Mai 1862 Ces dimanches passés au boulevard du Temple, chez Flaubert, sauvent de l’ennui du dimanche. 11 Janvier 1863 18 Janvier 1864 17 Décembre 1873 1er Septembre 1876.

Bouvard et Pécuchet. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bouvard et Pécuchet

Pour les articles homonymes, voir Bouvard. Résumé[modifier | modifier le code] Par un chaud dimanche d'été, près du canal Saint-Martin, sur le boulevard Bourdon, à Paris, deux promeneurs, Bouvard et Pécuchet, se rencontrent par hasard sur un banc public et font connaissance. Ils s'aperçoivent qu'ils ont eu tous deux l'idée d'écrire leur nom dans leur chapeau : « Alors ils se considérèrent. ». Tombés sous le charme l'un de l'autre, Bouvard et Pécuchet découvrent que non seulement ils exercent le même métier de copiste, mais qu'en plus ils ont les mêmes centres d'intérêts. Ils sont aussi emportés dans les débats, souvent houleux, de la politique — l'action se déroule après la révolution de 1848 —, de la religion, du positivisme.

La fin ? Origine et accueil du roman[modifier | modifier le code] Le projet de ce roman remonte à 1872, puisque l'auteur en fait part à George Sand dans un courrier où il affirme son intention comique. Monsieur Homais. L'Éducation sentimentale. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Éducation sentimentale

Genèse[modifier | modifier le code] L'Éducation sentimentale est le fruit de trois essais de jeunesse de Flaubert. Ainsi de à il produit une première Éducation sentimentale qui succédait à la rédaction de Novembre, achevé le , et à une toute première ébauche de jeunesse intitulée Mémoires d'un fou en 1838[2]. Le roman définitif est rédigé à partir de et achevé le au matin. Présentation[modifier | modifier le code] Madame Bovary. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Madame Bovary

Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes. Genèse du roman[modifier | modifier le code] Manuscrit de Madame Bovary. Flaubert commence le roman en 1851 et y travaille pendant cinq ans, jusqu’en 1856. Honoré de Balzac avait déjà abordé le même sujet dans La Femme de trente ans en 1831 sous forme de nouvelle-roman qui parut en 1842 dans l’édition Furne de La Comédie humaine, sans toutefois faire scandale. Au début, Flaubert ne voulait pas qu'on illustrât son roman avec un portrait de femme, pour laisser libre cours à l'imagination du lecteur.

La première phrase du roman (l'incipit) a été rédigée juste avant la publication : Résumé[modifier | modifier le code] Emma a accumulé une dette envers M. Brouillons d'écrivains. Les pages noircies de ratures sont un lieu de lutte : une lutte avec la langue, avec les possibilités infinies de rythmes et de sonorités que recèle la langue organisée en une syntaxe efficace, intensive ; mais, simultanément, une lutte avec la capacité qu’a la prose narrative d’offrir l’illusion d’un monde, d’attirer le lecteur dans la sphère de ces êtres de fiction qui deviennent bientôt comme des proches, de moduler choses, lieux, espaces, silhouettes, gestes, paroles et événements dans la continuité d’un "style", qui est vision, qui est regard, qui est écoute, qui est quasi-présence.

Brouillons d'écrivains

Et si ces pages infiniment brouillées ont une telle puissance spectaculaire, c’est parce qu’elles sont la trace d’une absorption dans l’œuvre, de la rigueur d’un travail qui tente d’approcher la juste expression, celle qui donnera à la fiction et à son texte la plus grande présence, visuelle et sonore, possible. Flaubert - Revue critique et génétique. Édition des manuscrits de Madame Bovary de Flaubert. Gustave Flaubert. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gustave Flaubert

Gustave Flaubert. Œuvres principales Gustave Flaubert est un écrivain français né à Rouen le [1] et mort à Croisset, lieu-dit de la commune de Canteleu, le . Biographie Enfance Acte de naissance de Gustave Flaubert en 1821. Il naît le après une sœur et deux frères décédés en bas âge[4], et sera délaissé en faveur de son frère aîné, brillant élève admiré par la famille (prénommé Achille comme son père à qui il succèdera d'ailleurs comme chirurgien-chef de l'Hôtel-Dieu de Rouen).

Adolescent aux exaltations romantiques, il est déjà attiré par l'écriture au cours d'une scolarité vécue sans enthousiasme comme interne au Collège royal, puis au lycée de Rouen, à partir de l'année 1832. Le premier événement notable dans sa jeunesse est sa rencontre à Trouville-sur-Mer, durant l'été 1836, d'Élisa Schlésinger qu'il aimera d'une passion durable et sans retour. Formation Les premiers romans Les dernières années.

Gustave Flaubert.