background preloader

Explorateurs

Facebook Twitter

Ahmed Ibn Majid. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ahmed Ibn Majid

Ahmad Ibn Mâdjid (ar أحمد ابن ماجد) est un poète, un navigateur et un cartographe arabe, né en 1432 (ou en 1418 selon d'autres sources) dans la région de Julphar connu aujourd'hui sous le nom de Ras el Khaïmah. Il a été élevé dans une illustre famille de marin et avait la réputation d'être un expert de l'océan Indien. Il était si célèbre qu'il était considéré comme le premier marin arabe. Ibn Jubair. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ibn Jubair

Ibn Jubair (en arabe : ابن جبير, de son nom complet Abū ad-Dīn al-Husayn Muhammad ibn Ahmad ibn Jubayr, parfois écrit Jabair, Ibn Jubayr ou Ibn Jubaïr) (1145-1217) est un fonctionnaire de cour, intellectuel et écrivain d'Al-Andalous. Il raconta ses voyages à La Mecque dans sa Relation de voyages. Biographie[modifier | modifier le code] Voyages[modifier | modifier le code]

Zheng He. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Zheng He

Statue de Zheng He. La dernière expédition de Zheng-He. Zheng He (1371 – 1433) (chinois simplifié : 郑和 ; chinois traditionnel : 鄭和 ; pinyin : Zhèng Hé ; Wade : Cheng⁴ Ho² ; EFEO : Tch'eng Ho, arabe : حجّي محمود [Ḥaǧǧy Maḥmwd]) est un eunuque chinois musulman et un explorateur maritime célèbre, que ses tribulations amenèrent jusqu'au Moyen-Orient et en Afrique de l'Est. Ibn Battûta. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ibn Battûta

Ibn Battûta (en arabe : ابن بطوطة, en berbère : ⵎⵉⵙ ⵏ ⵡⵓⴱⵟⵟⵓⵟ), de son nom complet Abu Abdallah Muhammad Ibn Abdallah al-Lawati at-Tanji Ibn Battuta (أبو عبد الله محمد بن عبد الله اللواتي الطنجي بن بطوطة), né le 24 février 1304 à Tanger et mort en 1377 à Marrakech, est un explorateur et voyageur musulman marocain d'origine berbère qui a parcouru près de 120 000 kilomètres entre 1325 et 1349[2], de Tombouctou au sud, jusqu'à l'ancien territoire du Khanat bulgare de la Volga au nord, et de Tanger à l’ouest jusqu'à Quanzhou en Extrême-Orient. Les mémoires d'Ibn Battûta sont compilés par le poète Ibn Juzayy al-Kalbi en un livre intitulé تحفة النظار في غرائب الأمصار وعجائب الأسفار, Tuḥfat an-Nuẓẓār fī Gharāʾib al-Amṣār wa ʿAjāʾib al-Asfār (littéralement « Un cadeau pour ceux qui contemplent les splendeurs des villes et les merveilles des voyages »), communément appelé « Voyages » (الرحلة, Rihla). Henry Morton Stanley.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Henry Morton Stanley

Henry Morton Stanley en 1884. Henry Morton Stanley, né John Rowlands[1] le à Dinbych[2] (pays de Galles[1]) et mort le à Londres, est un journaliste et explorateur britannique. Il est connu pour son exploration de l'Afrique et sa recherche de David Livingstone. Jeunesse (1841-1856)[modifier | modifier le code] Le registre d'état civil de la ville de Denbigh signale la naissance le 28 janvier 1841 d'un enfant naturel : « John Rowlands, bâtard ».

La mère laissa l'enfant à la garde du grand-père. En 1847, l'année où il y entrait, une enquête indiquait que les résidents adultes de la St. Cependant, les années passées dans cette institution lui permirent d'atteindre un bon niveau d'instruction. Pendant cette période, John Rowlands ne vit sa mère qu'une seule fois, à l'âge de 9 ans, alors qu'elle amenait deux autres enfants à St. Pierre Savorgnan de Brazza. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pierre Savorgnan de Brazza

Pour les articles homonymes, voir Brazza. Pierre Savorgnan de Brazza Photographie de Brazza par Paul Nadar. Pierre Savorgnan de Brazza (né le à Castel Gandolfo et mort le à Dakar) est un explorateur italien, naturalisé français, officier de marine qui a ouvert la voie à la colonisation française en Afrique centrale. Un explorateur pacifique et altruiste[modifier | modifier le code] Mungo Park. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mungo Park

Mungo Park Biographie[modifier | modifier le code] Les voyages de Mungo Park. Musée du quai Branly - les explorateurs. Department of History. David Livingstone. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

David Livingstone

David Livingstone (1813-1873) est un médecin, missionnaire protestant et explorateur écossais qui contribua à la fois au développement et à la promotion de l'empire commercial britannique d'une part, à la lutte contre la traite esclavagiste et à l'évangélisation du sud du continent africain d'autre part. Il participa au mouvement d'exploration et de cartographie de l'intérieur du continent africain précédant le « partage de l'Afrique » entre grandes puissances européennes.

Il fut notamment le premier Européen à découvrir la vallée du Zambèze et consacra une partie de sa vie à rechercher les sources du Nil. Tristan da Cunha. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tristan da Cunha

Illustration représentant Tristan da Cunha. Tristan da Cunha (en portugais Tristão da Cunha) (né v. 1460 - mort en 1540) était un navigateur portugais du XVIe siècle, qui participa aux premières grandes expéditions portugaises. Christophe Colomb. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Christophe Colomb

Pour l’article ayant un titre homophone, voir Colon. Portrait présumé de Christophe Colomb, attribué à Ridolfo del Ghirlandaio : yeux bleus, visage allongé au front haut, nez aquilin, menton orné d'une fossette, cheveux devenus blancs dès l'âge de 30 ans[1]. Christophe Colomb est la première personne de l'histoire moderne à traverser l'océan Atlantique et, en cherchant une nouvelle route vers les Indes orientales (avec Cipango, le Japon, comme premier objectif[2]), il découvre une route aller-retour entre le continent américain et l'Europe[3]. Même si des fouilles archéologiques ont établi que des peuples européens comme les Vikings ou des pêcheurs (basques, bretons…) avaient déjà eu connaissance de ce nouveau continent, Colomb est aujourd'hui universellement reconnu comme le premier Européen qui a « découvert l'Amérique », où il accoste pour la première fois dans la nuit du 11 au .

Histoire colombine : éléments historiographiques Biographie. Jean-François de La Pérouse. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Jacques Cartier. Amerigo Vespucci. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Portrait d'Amerigo Vespucci. Amerigo Vespucci (ou Americo Vespucci)[1], né le [2] à Florence, dans la république du même nom et mort le à Séville en Castille, est un navigateur florentin au service du Royaume de Portugal et de la Couronne de Castille. Il est considéré comme le premier européen à comprendre que les terres découvertes par Christophe Colomb font partie d'un nouveau continent ; c'est pour cette raison que le cartographe Martin Waldseemüller et Mathias Ringmann, dans le planisphère qu'ils éditent en 1507 utilisent le nom d'« America » en son honneur comme appellation pour le Nouveau Monde.

L'histoire souvent fantaisiste et contradictoire de ses voyages en fait l'une des figures les plus controversées de l'ère des Grandes découvertes. Biographie Florence. Samuel de Champlain. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. N'appartenant pas à la noblesse, Champlain agit en tant que subalterne d'un noble désigné par le roi : à Québec, il est « lieutenant du vice-roi de la Nouvelle-France » resté en France, puis à partir de 1629 « commandant en la Nouvelle-France en l’absence » du cardinal de Richelieu[coll 1]. Administrateur local de la ville de Québec jusqu'à sa mort, il ne reçoit jamais le titre officiel de gouverneur de la Nouvelle-France, même s'il en exerce les fonctions.

Francis Drake. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Drake. Sir Francis Drake, né vers 1540 à Tavistock (Devon) et mort le , est un corsaire, explorateur, esclavagiste et homme politique anglais du XVIe siècle. Drake effectue la deuxième circumnavigation de la Terre, entre 1577 et 1580. De son vivant, ses exploits sont légendaires, faisant de lui un héros aux yeux des Anglais alors qu'il n'était considéré que comme un pirate par les Espagnols, qui l'avaient surnommé « El Draque » ou « El Dragón »[2]. Origines et jeunesse[modifier | modifier le code] Liste d'explorateurs. Louis-Antoine de Bougainville. Fernand de Magellan. Hernán Cortés. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sources[modifier | modifier le code] Témoignages directs[modifier | modifier le code] Tous les témoignages de la conquête de l'empire aztèque évoquent les actions, les décisions et les motivations d'Hernán Cortés. Cependant, ces sources sont contradictoires, leurs auteurs ayant eu des intérêts personnels à faire valoir auprès de la couronne espagnole dans le cadre des démêlés judiciaires qui ont opposé Cortés à Diego Velázquez de Cuéllar. Marco Polo. Vasco de Gama. James Cook.