background preloader

Empereurs romains

Facebook Twitter

Liste des impératrices romaines. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste des impératrices romaines

Cet article présente la liste des impératrices romaines, c’est-à-dire la femme de l’empereur de Rome depuis Auguste jusqu'à la déposition de Romulus Augustule. En raison du partage de l’empire entre différents empereurs, il y eut des périodes où il y avait plus d’une impératrice. Toutes les impératrices romaines ainsi que quelques coïmpératrices sont reprises dans la liste. Toutes les impératrices n’étaient pas Augusta et toutes les Augusta n’étaient pas impératrices vu que la sœur ou la maitresse de l’empereur pouvait porter ce titre. Quelques Caesarissa et Despoina sont incluses dans la liste vu que ce titre est similaire au titre d’impératrice. L’Empire d’Occident ne connut pas d’impératrice régnante. Le Principat (-27 à 235)[modifier | modifier le code] RMN - Grand Palais Qui est Auguste ? Grande exposition sur le premier empereur romain. Curriculum Vitae (Carte d'identité) Date de naissance : 23 septembre 63 av.

RMN - Grand Palais Qui est Auguste ? Grande exposition sur le premier empereur romain

J. -C Lieu de naissance : Rome, Italie Nationalité : Italienne Profession : militaire, homme politique, chef d'état : premier empereur de Rome… Dynastie : Julio-Claudiens Noms et titulatures: - Caius Octavius Thurinus (nom de naissance) - Gaius Julius Caesar Octavianus (nom après son adoption par Jules César) - Gaius Julius Caesar Divi Filius (Divi Filius signifiant « Fils de Dieu »), - Imperator Caesar Divi Filius (Imperator signifiant « Empereur »), en 39 Date de décès : Auguste meurt le 19 août 14, à Nola, Italie.

Il avait 76 ans. Il fut inhumé dans le Mausolée d’Auguste. 23 septembre 63 (av JC) : naissance de Gaius Octavius Thurinus Voici comment était décrit Octave par Suétone, auteur latin, dans la Vie des douze Césars : Catégorie:Usurpateur romain. Liste des empereurs romains. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste des empereurs romains

Cet article présente la liste des empereurs romains depuis Auguste jusqu'à la déposition de Romulus Augustule. Le titre d'Empereur romain, résultant d'un concept assez moderne, résume la position tenue par les individus détenteurs du pouvoir dans l'Empire romain. L'Empire, développé à partir de la République romaine après avoir fait de sa capitale Rome le pouvoir dominant en Europe au Ier siècle av.

J. -C., est caractérisé par la concentration des pouvoirs entre les mains d'un seul individu, plutôt qu'entre celles du « Sénat et du peuple romain » (Senatus Populusque Romanus, SPQR). Le Principat (-27 à 285)[modifier | modifier le code] Julio-Claudiens. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Julio-Claudiens

Les Julio-Claudiens sont la première dynastie romaine régnant sur l'Empire romain. Histoire[modifier | modifier le code] La dynastie dite Julio-Claudienne est la première des dynasties à avoir régné sur l'Empire romain. Le terme dynastie convient malgré les apparences de République qu'Auguste avait données à son nouveau régime parce que les empereurs de cette dynastie sont tous issus de la même famille, bien que parfois de manière éloignée. Les empereurs Julio-Claudiens sont : Jules César peut être considéré comme le premier de la dynastie des Julio-Claudiens, même s'il ne fut jamais empereur en tant que dictateur pour une durée indéterminée et père adoptif d'Auguste. Durée des règnes[modifier | modifier le code] Cette situation politique stabilisée explique la longévité de cette dynastie (95 années au total), ainsi que la longévité des empereurs eux-mêmes, qui règnent respectivement :

Année des quatre empereurs. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Année des quatre empereurs

L'Année des quatre empereurs (ou des trois empereurs) désigne la période de juin 68 à décembre 69 voyant se succéder à la tête de l'Empire romain pas moins de trois empereurs, avant que le pouvoir n'échoie à Vespasien. Première guerre civile depuis le règne d'Auguste, elle débute dans les derniers mois du règne de Néron avec la révolte de Caius Julius Vindex dans la province de Gaule lyonnaise, premier acte de la Révolte de 69-70. Si le terme Année des quatre empereurs renvoie à une période historique légèrement plus large, on notera tout de même que, dans les faits, il y eut quatre empereurs en l'an 69. Les événements[modifier | modifier le code] La fin du règne de Néron[modifier | modifier le code] En Espagne, Galba se fait acclamer empereur mais n'accepte, selon Suétone, qu'un titre plus humble, celui de Lieutenant du Sénat et du Peuple Romain. Flaviens. Antonins (Rome) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Antonins (Rome)

Pour les articles homonymes, voir Antonins. Deuxième année des quatre empereurs. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Deuxième année des quatre empereurs

Pertinax fut choisi par le sénat romain et proclamé empereur le 1er janvier 193 après la mort de Commode. Assassiné par des prétoriens en avril, il fut remplacé par Didius Julianus. Mais ce dernier fut conspué par la foule romaine et ne fut accepté ni par la plus grande partie du sénat ni par les armées des provinces. Septime Sévère marcha sur Rome où Didius Julianus fut tué. S'entendant aussi avec Clodius Albinus, Septime Sévère se retourna contre Niger. Sévères. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sévères

Liste des empereurs de cette dynastie[modifier | modifier le code] Septime Sévère, de 193 à 211Caracalla, de 211 à 217 - dont avec son frère Geta comme coempereur en 211Macrin, de 217 à 218 - dont avec son fils Diaduménien comme coempereur en 218Héliogabale, de 218 à 222Sévère Alexandre, de 222 à 235. Crise du troisième siècle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Crise du troisième siècle

Buste de Maximin, le premier des empereurs-soldats La crise du IIIe siècle de l’empire romain englobe, d’après les historiens contemporains, les années 235 (mort de Sévère Alexandre et avènement de Maximin) à 284 ou 285 (mort de Carin et avènement de Dioclétien). Elle survient alors que s’éteint la dynastie des Sévères laquelle, après les troubles de 193-195, avait réussi à donner une certaine stabilité à l’empire. Gouverné par ce qu’il est convenu d’appeler les « empereurs-soldats », l’empire doit faire face sur le plan intérieur à une série de crises politiques, économiques, sociales, religieuses et morales. Sur le plan extérieur, de nombreuses tribus germaniques menacent l’Imperium Romanum, pendant que le nouvel empire perse des Sassanides, adoptant une politique agressive, cherche à s’étendre aux dépens de l’empire romain.

Dominat. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dominat

Le Dominat est la seconde des deux phases de gouvernement de l'ancien Empire romain, qui dura de 285 (environ), jusqu'à la date officielle de la chute de l'Empire d'Occident en 476. Étymologie[modifier | modifier le code] Le terme vient du latin dominus (maître par rapport à l'esclave) : c'est l'homme devant lequel les habitants de l'empire ne sont considérés que comme des esclaves. À cette époque apparaissent en effet pour la première fois sur les pièces et dans la titulature impériale les mots Dominus noster, "notre maître". Tétrarchie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Tétrarchie (du grec ancien τετραρχία / tetrarkhía (« quatre gouvernements »), dérivé de τέσσαρες / téssares (« quatre »), et ἀρχία / arkhía (« gouvernement »)) est le système de gouvernement de l’Empire romain mis en place par Dioclétien à la fin du IIIe siècle pour faire face aux invasions barbares.

Le système politique[modifier | modifier le code] Sous la pression des invasions barbares, l’Empire romain connut une grave crise tout au long du IIIe siècle. Les empereurs ayant de plus en plus de mal à repousser les envahisseurs, l’armée prit, parallèlement à la croissance de ses effectifs, une place croissante dans l’État, désignant et renversant les empereurs. Des guerres civiles s’ajoutèrent aux guerres étrangères, les légions d’une région désignant un général populaire empereur, dans l’espoir d'obtenir la prime attribuée par les nouveaux empereurs à leurs troupes : le donativum.

Constantiniens. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dynastie constantinienne est ainsi nommée d'après Constantin Ier, qui n'est pourtant pas le premier à avoir régné. Valentiniens. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les Valentiniens, nommée d'après son fondateur Valentinien Ier, est une dynastie qui régna sur l'Empire romain de 364 à 392, date à laquelle son dernier représentant mourut. Dynastie théodosienne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La dynastie dite des Théodosiens est une dynastie d'empereurs romains ayant régné sur l'Empire romain d'Occident et l'Empire romain d'Orient, de 379 à 457 en Orient et de 392 à 455 en Occident. Derniers empereurs.