background preloader

Economie de l'Egypte antique

Facebook Twitter

Gold in Ancient Egypt. L’économie de l’Égypte ancienne - EHESS. L’économie de l’Égypte ancienne L’économie pharaonique, depuis le IIIe millénaire avant notre ère jusqu’à l’époque lagide, reste un domaine scientifique peu exploré et dominé par de nombreuses idées reçues, depuis l’immobilisme de ses structures jusqu’au rôle négligeable joué par les activités commerciales.

L’économie de l’Égypte ancienne - EHESS

Largement tributaire du mythe de « l’exception égyptienne » et d’une historiographie privilégiant une approche politique et culturelle, notre connaissance de l’Égypte ancienne a pourtant été largement renouvelée au cours des dernières années, au croisement de l’histoire des textes et de l’archéologie. Avec la participation de : Juan Carlos Moreno Garcia (CNRS) Damien Agut-Labordère (CNRS) Gilles Gorre (Université Rennes II) Anne-Emmanuelle Veïsse (Université Paris I) Laurent Feller (Université Paris I) Les céréales en Égypte ancienne. Fiscalité dans l'Égypte antique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fiscalité dans l'Égypte antique

La fiscalité frappait lourdement les Égyptiens. À l'époque Lagide[modifier | modifier le code] Les Ptolémées ont vite compris tout l'intérêt qu'ils pouvaient tirer de l'héritage pharaonique dans le domaine des institutions et en particulier dans celui du système fiscal qu'ils ont en partie adopté à leur profit. En partie seulement, car, en ce qui concerne les impôts, les Lagides ont beaucoup innové, s'inspirant parfois aussi des précédents athéniens en la matière. Il en résulte un système extrêmement développé et complexe, non seulement en raison de son aspect multiforme, mais aussi par les constantes modifications, que la documentation nous laisse seulement entrevoir[1].

En plus de l'affermage, il existait un grand nombre d'impôts qui touchaient tous les domaines, à commencer par le travail sous toutes ses formes. Notes et références[modifier | modifier le code] Portail de l’Égypte antique. Carrières de pierres dans l'Égypte antique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Carrières de pierres dans l'Égypte antique

Plan des carrières de pierre et des mines dans l'Égypte antique Les carrières de pierres dans l'Égypte antique ont fourni les matériaux nécessaires aux différentes constructions : Les carrières le long du Nil, du nord au sud[modifier | modifier le code] Les carrières de calcaire de Gizeh[modifier | modifier le code] Les carrières de Gizeh se trouvent seulement a quelques centaines de mètres au sud de la pyramide de Khéops. Les carrières de Tourah et d'el-Maasara[modifier | modifier le code] À l'époque de la construction des pyramides, elles ont été extraites de couches en profondeur.

Les carrières de Rohannou[modifier | modifier le code] Les carrières de Rohannou sont situées dans la vallée du Ouadi Hammamat qui conduisait de la forteresse de Coptos en Haute-Égypte aux ports de la mer rouge. Les carrières de grès du Gebel Silsileh[modifier | modifier le code] Les carrières de granite d'Assouan[modifier | modifier le code] ↑ (en) Bonnie M. Agriculture dans l'Égypte antique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Agriculture dans l'Égypte antique

Champs sur les bords du Nil Il existe un étonnant paradoxe entre l'image que les Égyptiens de l'Antiquité avaient de leur agriculture et l'image qu'en avaient les visiteurs étrangers. Ainsi, alors que les scribes dépeignent le métier d'agriculteur comme le plus harassant et ingrat des travaux manuels, les voyageurs grecs comme Hérodote et Diodore de Sicile s'extasiaient devant cette terre où les plantes semblaient pousser sans grand effort. Le Nil[modifier | modifier le code] À partir de 3500 ans avant notre ère, le climat devient plus aride et l'agriculture de l'Égypte antique devient dépendante du cycle du Nil, personnifié par le dieu Hâpy.

La crue[modifier | modifier le code] Selon Hérodote, « sa terre est noire et friable, car elle est faite du limon et des alluvions apportés d'Éthiopie par le fleuve. Le cycle[modifier | modifier le code] Les techniques d'irrigations[modifier | modifier le code]