background preloader

Cités puniques et phéniciennes

Facebook Twitter

Category:Leptis Magna — Wikimedia Commons. Site archéologique de Leptis Magna. Archaeological Site of Leptis Magna Leptis Magna was enlarged and embellished by Septimius Severus, who was born there and later became emperor.

Site archéologique de Leptis Magna

It was one of the most beautiful cities of the Roman Empire, with its imposing public monuments, harbour, market-place, storehouses, shops and residential districts. La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0 Site archéologique de Leptis Magna. Baalbek. Baalbek. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Baalbek

Baalbek (écrit aussi Baalbeck ou Baalback ou Balbeck ou Balback ou Baalbec, en arabe بعلبك) est l’ancienne Héliopolis des Romains. Aujourd’hui, la ville moderne, chef-lieu du district de Baalbek, au Liban, compte environ 80 000 habitants, La température la plus élevée du Liban y a été recensée avec 47 °C. La ville antique, se situe dans le nord de la plaine de la Békaa, est composée de ruines de l’époque gréco-romaine, avec des traces plus anciennes de l’époque sémitique. Le site figure sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Le complexe de trois temples géants laissé par les Romains comprend : Histoire[modifier | modifier le code] La ville phénicienne[modifier | modifier le code] La ville hellénistique et romaine[modifier | modifier le code] Monnaie frappée en la cité d'Héliopolis Reconstitution du sanctuaire de Baalbek au temps de sa splendeur.

Amphithéâtre de Leptis Magna. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Amphithéâtre de Leptis Magna

Histoire[modifier | modifier le code] L'Artémis d'Éphèse, découverte près de l'amphithéâtre - Musée de Tripoli Une inscription dédicatoire permet de dater avec précision l'inauguration de l'amphithéâtre en l'année 56, au début du règne de Néron[1],[2]. Dans d'autres inscriptions latines retrouvées dans les ruines, les magistrats de Leptis Magna rappellent les spectacles qu'ils ont donnés dans l'amphithéâtre : combats de gladiateurs à l'occasion des élections quinquennales[3], en d'autres occasions, fourniture de dix bêtes sauvages[4] ou de quatre bêtes féroces et dentées[5],[6]. L'amphithéâtre comme le reste de Leptis Magna est endommagé par le violent tremblement de terre de la période 306-310.

Tyr. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tyr

Tyr (en arabe : صور, Ṣūr) est une ville du Sud du Liban. C'est le chef-lieu du caza de Tyr dans la mouhafazah du Sud-Liban. Tyr. Tyre.

Tyr

Sidon. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sidon

Sidon ou Saïda en arabe (en phénicien Sydwn ou Saidoon, en grec ancien, Σιδών, en hébreu, צידון, en arabe, صيدا Saydā) est une ville du Liban. Elle fut dans l'Antiquité la capitale incontestée de la Phénicie. La ville était construite sur un promontoire s'avançant dans la mer. Ce fut le plus grand port de la Phénicie sous son roi Zimrida (en), au XVIIIe siècle. Elle est aussi appelée Sagette ou Sayette durant les Croisades (nom donné par les Francs) et Sidon dans la Bible.

Elle possède une longue et riche histoire et traversa les siècles avec des destinées diverses au contact des différents peuples qui la contrôlèrent, les Phéniciens, les Assyriens qui la ruinèrent en 677 av. Motyé. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Motyé

Elle était située sur une petite île nommée au XIe siècle San Pantaleo (Saint-Pantaléon) par des moines de l'ordre des Basiliens, ensuite rebaptisée Mozia selon le nom de l’ancienne cité, à environ 1 km de la côte sicilienne à laquelle elle était reliée par une chaussée artificielle pouvant être empruntée par des chariots à larges roues[1]. Géographie[modifier | modifier le code] L'îlot, situé sur la côte occidentale de la Sicile, a une superficie d'environ 45 ha[2] et a une forme quasi-circulaire. Liste des cités et colonies phéniciennes et puniques. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste des cités et colonies phéniciennes et puniques

Cette liste des cités et colonies phéniciennes et puniques a comme objet de récapituler les lieux principaux d'installation phéniciens ou identifiés comme tels par les sources historiques ou archéologiques. Elle comprend à la fois les installations phéniciennes du bassin oriental de la Méditerranée et les installations puniques du bassin occidental. À partir du Xe siècle av. J. -C., on assiste à une expansion de leur culture qui essaime sur une grande partie du pourtour du bassin méditerranéen. Lilybée. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lilybée

Lilybée ou Lilibeo en grec et en latin Lilybaeum était une importante base navale des Carthaginois en Sicile, c'est l'actuelle Marsala. Ce fut un emplacement stratégique lors des Guerres puniques. Leptis Magna. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Leptis Magna

Histoire[modifier | modifier le code] La cité a probablement été fondée par les Phéniciens mais les premières traces d'occupation sont datées du VIIe siècle av. Catégorie:Cité phénicienne. Byblos. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Elle se situe aujourd’hui sur le site de la ville moderne de Jbeil (prononcé "jbèïl" en libanais et "djoubaïl" en arabe standard moderne, un nom qui signifie "petite montagne" et qui descend directement du nom dans la langue des Cananéens[réf. nécessaire]), dans le gouvernorat du Mont-Liban (actuel Liban), sur la côte méditerranéenne, à environ 40 kilomètres au nord de Beyrouth. Byblos. Byblos The ruins of many successive civilizations are found at Byblos, one of the oldest Phoenician cities.

Inhabited since Neolithic times, it has been closely linked to the legends and history of the Mediterranean region for thousands of years. Byblos is also directly associated with the history and diffusion of the Phoenician alphabet. Archaeological Site of Leptis Magna. Archaeological Site of Leptis Magna Leptis Magna was enlarged and embellished by Septimius Severus, who was born there and later became emperor. It was one of the most beautiful cities of the Roman Empire, with its imposing public monuments, harbour, market-place, storehouses, shops and residential districts. Site archéologique de Leptis Magna Embellie et agrandie par Septime Sévère, enfant du pays devenu empereur, Leptis Magna était l'une des plus belles villes de l'Empire romain, avec ses grands monuments publics, son port artificiel, son marché, ses entrepôts, ses ateliers et ses quartiers d'habitation.

موقع لبدة الأثري (لبتس ماغنا) (لبدة الكبرى ) كانت لبدة إحدى أجمل حاضرات الامبراطورية الرومانية بعد أن جمّلها وكبّرها "سيبتيموس سيفيروس" ابن البلاد الذي أصبح امبراطورًا، وذلك بنصبها العامة الكبيرة، ومرفئها الاصطناعي، وسوقها، ومخازنها، ومحترفاتها وأحيائها السكنية. source: UNESCO/ERI 莱波蒂斯考古遗址 莱波蒂斯是由塞普蒂斯乌斯·塞韦罗扩建并设计装饰的。 Археологические памятники Лептис-Магны Sitio arqueológico de Leptis Magna.