background preloader

Art médiéval

Facebook Twitter

Le monde animal et ses représentations iconographiques du XIe au XVe siècle. 74 Marcel DURLIAT L'animal-symbole et l'animal-ornement à l'époque romane La lecture herméneutique Le symbolisme animal Les images et les formes transmettent à l'époque romane des messages symboliques qui prétendent atteindre à l'essence même des choses, parce que le symbole «est à la fois l'émanation d'un ordre divin et le fruit de la mémoire des hommes» (1).

Le monde animal et ses représentations iconographiques du XIe au XVe siècle

Le symbolisme animal roman s'inscrit dans le mystère de la création qui a fait l'objet d'une Révélation de la part du Christ, le Verbe incarné. Cet enseignement confirmé et complété par certaines traditions antiques apprend à l'homme roman que son destin est lié à celui de l'animal dans le plan de Dieu, et qu'en interrogeant convenablement l'animal il sera renseigné sur son propre salut et plus généralement sur l'économie du plan divin. L'enseignement des bestiaires Telle est l'idée fondamentale des bestiaires qui constituent la base des connaissances sur les animaux à l'époque romane.

L'ambivalence des messages symboliques 1. La décoration monumentale à Rome aux xie et xiie siècles : révisions chronologiques, stylistiques et thématiques. – Acconci, 2006 : Alessandra Acconci, « La decorazione del nartece della basilica pelagiana di San Lorenzo fuori le mura », dans Romano, 2006a, p. 183-187. – Acconci, 2007 : Alessandra Acconci, « Un perduto affresco a S.

La décoration monumentale à Rome aux xie et xiie siècles : révisions chronologiques, stylistiques et thématiques

Lorenzo fuori le Mura. Les ateliers d’artistes au Moyen Âge : entre théorie et pratiques. – Age of Chivalry, 1988 : Age of Chivalry: Art in Plantagenet England, 1200-1400, Jonathan Alexander, Paul Binski éd., (cat. expo., Londres, Royal Academy of Arts, 1987-1988), Londres, 1988. – Age of Van Eyck, 2002 : Age of Van Eyck : The Mediterranean World and Early Netherlandish Painting, 1430-1530, Till-Holger Borchert éd., (cat. expo., Bruges, Groeningemuseum, 2002), Londres, 2002. – Ainsworth, 1993 : Maryan Ainsworth, « Gerard David’s workshop practices: an overview », dans Roger van Schoute, Hélène Verougstraete-Marcq éd., Le Dessin sous-jacent dans la peinture : dessin sous-jacent et pratiques d’atelier, (colloque, Louvain-la-Neuve, 1991), 1993, p. 11-33. – Alvarez, 1998 : Mari-Tere Alvarez, « Artistic Enterprise and Spanish Patronage: the Art Market during the Reign of Isabel of Castile (1474-1504) », dans Michael North, David Ormrod éd., Art Markets in Europe: 1400-1800, Aldershot, 1998, p. 45-60. – Bambach, 1999 : Carmen C.

Les ateliers d’artistes au Moyen Âge : entre théorie et pratiques

. – Benimeli, 1989 : José A. . – Wilson, 1998 : Jean C. V&A · Medieval.

Architecture médiévale

Art gothique. Art paléochrétien. Art pré-roman. Art roman. Peinture médiévale. Sculpture médiévale. Techniques et supports de l'art médiéval. Tapisserie de Bayeux. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tapisserie de Bayeux

La Tapisserie de Bayeux, aussi connue sous le nom de Tapisserie de la reine Mathilde, et plus anciennement « Telle du Conquest » (pour « toile de la Conquête ») est une broderie (anciennement « tapisserie aux points d'aiguille ») du XIe siècle inscrite depuis 2007 au registre Mémoire du monde par l'UNESCO. Elle décrit des faits allant de la fin du règne du roi d'Angleterre Édouard le Confesseur en 1064 à la bataille d'Hastings en 1066, dont l'enjeu était le trône d'Angleterre, contesté à Harold Godwinson par Guillaume, duc de Normandie. Les événements clés de la bataille, dont l'issue détermina la conquête normande de l'Angleterre, y sont détaillés[1], mais près de la moitié des scènes relatent des faits antérieurs à l'invasion elle-même[2]. Elle semble avoir été commandée par Odon de Bayeux, le demi-frère de Guillaume et réalisée au cours des années qui ont suivi la conquête. Histoire de la Tapisserie[modifier | modifier le code] M. Françaises.

Catégorie:Courant artistique médiéval. Catégorie:Art médiéval.