background preloader

Architecture romaine

Facebook Twitter

L’ornementation architecturale dans les provinces occidentales de l’Empire romain, une approche renouvelée. 1 Heinz Kähler, Die römischen Kapitelle des Rheingebietes, Berlin, 1939. 2 Wolf-Dieter Heilmeyer, Korintische normalkapitelle: Studien zur Geschichte der römischen Architekt (...) 3 Patrizio Pensabene, Scavi di Ostia, VII, I capitelli, Rome, 1973. 4 Walter Trillmich, Paul Zanker éd, Stadtbild und Ideologie: die Monumentalisierung hispanischer Stä (...) 5 Sebastian Ramallo Asensio éd, La decoración arquitectónica en las ciudades romanas de Occidente, M (...) 6 Patrizio Pensabene, Ostiensium marmorum decus et décor, Rome, 2007. 1Depuis les années 1980, l’approche de la ville antique a connu de profonds bouleversements, non seulement du fait de la systématisation des fouilles urbaines qui a fait émerger un paysage monumental jusqu’alors ignoré, mais aussi grâce au renouvellement des questions relatives à des domaines considérés comme désuets, tel que celui de l’ornementation architecturale, souvent méprisée par les archéologues.

L’ornementation architecturale dans les provinces occidentales de l’Empire romain, une approche renouvelée

L’architecture romaine, évolution d’un champ d’études depuis les années 1950. Palais de Dioclétien. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Palais de Dioclétien

Le Palais de Dioclétien (en croate : Dioklecijanova palača) est la résidence impériale fortifiée construite par l'empereur Dioclétien sur la côte dalmate pour s'y retirer après son abdication volontaire en 305. Catégorie:Architecture militaire romaine.

Cirques et amphithéâtres romains

Habitation romaine. Ponts, tunnels et aqueducs romains. Thermes romains. Architecture romaine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Architecture romaine

L'architecture romaine est l'art de concevoir des espaces et de bâtir des édifices qui se développe durant la Rome antique, du Ve siècle av. J. -C. au IVe siècle. Elle adopte certains aspects de l'architecture de la Grèce antique de façons directe et indirecte à travers les contacts avec la Grande-Grèce et par l'utilisation des techniques de l'architecture étrusque qui trouve elle-même son origine dans l'architecture grecque. On retrouve ainsi dans les monuments romains l'esthétisme des bâtiments grecs avec l'utilisation des ordres architecturaux (dont l'ordre corinthien qui est le plus répandu) et du marbre qui se mélange aux techniques héritées des étrusques, comme leur savoir-faire en matière d'ingénierie hydraulique (systèmes d'égouts, fontaines, tunnels, ponts).

Les architectes antiques[modifier | modifier le code] Parmi les œuvres des théoriciens romains de l'art du bâtiment, on note quelques ouvrages passés à la postérité : À Rome M.C. Liste de monuments romains. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste de monuments romains

La civilisation romaine a laissé tomber la charcuterie de nombreuses traces monumentales et archéologiques dans les régions autrefois soumises à Rome. La solidité des constructions a permis à un certain nombre d'entre elles de résister aux assauts du temps et des hommes, parfois grâce à des détournements fonctionnels qui ont évité qu'elles ne soient considérées que comme des carrières de pierre faciles à exploiter - ce qui fut souvent le cas. Recyclé, voilà pourquoi à notre époque, le patrimoine antique nous paraît si parcellaire.Malgré cela, nous pouvons retrouver de nombreux sites archéologiques sur nos terres aujourd'hui qui sont pour certaines Cette liste de monuments romains recense les monuments remarquables de la Rome antique par pays.

Albanie[modifier | modifier le code] Roman Architecture. About the Course This course is an introduction to the great buildings and engineering marvels of Rome and its empire, with an emphasis on urban planning and individual monuments and their decoration, including mural painting.

Roman Architecture

Temple romain. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Temple romain

Pour les articles homonymes, voir temple. Un temple romain (latin : templum ou aedes) peut désigner l'espace sacré (templum) dans lequel se déroule des activités rituelles comme la prise des auspices ou, par extension, toute construction élevée sur cet espace inauguré (aedes). Ces constructions monumentales de l'architecture romaine peuvent être dédiées à la pratique extérieure d'un des cultes de la religion romaine, à loger symboliquement une administration ou encore à vénérer une personne. Les vestiges des temples romains sont parmi les plus impressionnants et les mieux conservés des vestiges archéologiques romains, parfois grâce à leur conversion en église chrétienne. Les Romains pratiquent également un culte domestique à l'aide de petits temples domestiques : les laraires. Définition et termes latins[modifier | modifier le code] Centuriation romaine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Centuriation romaine

La centuriation encore visible aujourd'hui en Italie du Nord (carte du XVIe siècle de Cesena) Définition[modifier | modifier le code] Le terme centuriation indique un système de morcellement du territoire, typique du procédé de mise en culture que la civilisation romaine appliquait dans les régions sous sa domination. Aux phases de déboisement et de bonification, si nécessaire, succédait un processus de répartition des terrains en grands quadrilatères d’environ 700 m de côté, délimité par des voies d’accès le plus souvent parallèles à de grands fossés de drainage. Un des exemples de centuriation romaine les mieux conservés d’Europe est celui de la région de Cesena.

Mise en place[modifier | modifier le code] Il y eut divers schémas et variétés de systèmes adoptés. L’arpenteur romain choisissait d'abord le centre de la ville (en latin : umbilicus soli). Curie (Rome antique) Basilique civile. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Basilique civile

Une basilique est originellement un lieu de réunion civil ouvert au public, un bâtiment couvert, dans l'antiquité grecque puis romaine. Origine[modifier | modifier le code] Le mot basilique est formé à partir de deux éléments grecs : « basileus » qui signifie « roi »le suffixe « -ikê », suffixe d’adjectif féminin. L’expression complète est βασιλικά οἰκία basilika oikia qui signifie « salle royale ». La basilique est un édifice d’inspiration grecque qui apparaît au IIe siècle av. Vitruve.