background preloader

Architecture médiévale

Facebook Twitter

L’architecture médiévale en brique dans le nord de l’Europe. 1 Outre les récentes études menées en Europe septentrionale, il convient de mentionner pour l’Espagn (...) 2 La collection Studien zur Backsteinarchitektur, dans la série Backsteintechnologien in Mittelalter (...) 1Dans le nord de l’Europe, l’archéologie du bâti accorde un intérêt particulier à la brique, ce matériau de construction qui se répand très vite après sa « réinvention » aux alentours de 1200.

L’architecture médiévale en brique dans le nord de l’Europe

Si les recherches sur l’histoire de la brique dans ces régions remontent au début du xxe siècle, on assiste depuis une vingtaine d’années à une nouvelle dynamique des études dans plusieurs pays1. L’Allemagne donne le ton : non seulement s’y développe une variété d’approches de l’architecture médiévale en brique, mais elle se présente aussi comme un forum pour les chercheurs étrangers. 3 August von Essenwein, Norddeutschlands Backsteinbau im Mittelalter, Karlsruhe, 1855 ; Friedrich Ad (...) 4 Les datations dendrochronologiques sont suivies d’un « d » après le millésime.

L’architecture médiévale aux Pays-Bas : vingt-cinq années de recherches et de problématiques. Koos Bosma et al. éd., Bouwen in Nederland 600-2000, Amsterdam/Zwolle, 2007.

L’architecture médiévale aux Pays-Bas : vingt-cinq années de recherches et de problématiques

La partie sur le Moyen Âge, coordonnée par Aart Mekking, couvre les p. 12-229. L'échafaudage dans le chantier médiéval - Alpara. Pour un professionnel qui taille la pierre depuis près de quarante ans, comment ne pas être reconnaissant à ceux qui, professeurs ou archéologues, recherchent avec tant de conviction la mémoire des techniques de la construction médiévale, ces techniques presque oubliées depuis l’abandon total de la construction en pierre.

L'échafaudage dans le chantier médiéval - Alpara

Nous avons de la peine à imaginer ces époques, car nous n’avons plus sous les yeux ni les chantiers, ni l’habileté des hommes de métier. De cette industrie de la pierre, la plus longue de l’histoire humaine, la plus universelle, il ne reste presque rien, sinon la restauration des monuments historiques. C’est au tout début du siècle, avec l’invention du ciment, que disparaît presque totalement la France des carrières de pierre qui n’étaient jamais très loin du chantier. Il n’y a pas de manière de bâtir sans le bois.

Architecture civile médiévale

Architecture militaire médiévale, chateaux forts, fortifications. Architecture religieuse médiévale. Architecture ottonienne. Architecture paléochrétienne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Architecture paléochrétienne

L'architecture paléochrétienne est une période de l'architecture chrétienne s'étendant du IIIe au VIe siècle apr. J. -C., principalement dans l'Antiquité tardive et jusqu'au Haut Moyen Âge (ce dernier est parfois entièrement inclus dans la période de l'art paléochrétien selon les auteurs). À l'époque moderne, aux XVIIIe et XIXe siècles, un retour aux origines suscite un style néo-paléochrétien, tel celui de l'église Saint-Philippe-du-Roule[1]. Édifices paléochrétiens[modifier | modifier le code] à Rome: Notes et références[modifier | modifier le code]

Architecture gothique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Architecture gothique

Pour les articles homonymes, voir Gothique. Nom et étymologie[modifier | modifier le code] Cathédrale de Sées : vue de la nef vers le chœur. « [Le] fade goût des ornements gothiques, Ces monstres odieux des siècles ignorants, Que de la barbarie ont produit les torrents... » — Molière. Architecture carolingienne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Architecture carolingienne

Premier style préroman défini en Europe occidentale, l’architecture carolingienne se développe au IXe siècle, dans le cadre de la renaissance carolingienne en Occident, qui marque un renouveau artistique. Il nous reste cependant très peu de monuments et de vestiges de cette époque, la plupart ayant été remplacés par des monuments plus grands et plus récents de style roman et gothique.

La redécouverte de traités d'architectes antiques tels que Vitruve, ainsi que l'afflux à la cour des Carolingiens de Wisigoths chassés par l'invasion musulmane, ou d'artistes byzantins fuyant l'iconoclasme, amènent de nouvelles connaissances techniques et artistiques. Se développe ainsi l’architecture carolingienne. Le désir premier de Charlemagne, qui a été impressionné par les splendeurs du Latran, est de rebâtir un Empire semblable à l'Empire romain et ce dernier brillait entre autres par son architecture très évoluée. Œuvres[modifier | modifier le code] Architecture anglo-saxonne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Architecture anglo-saxonne

Pilastres et linteaux anglo-saxons sculptés de l'église d'Earls Barton, dans le Northamptonshire. Architecture romane. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Architecture romane

Pour les articles homonymes, voir Roman. La terminologie « art roman » apparaît pour la première fois en 1818. Difficulté d'une définition précise[modifier | modifier le code] On peut donc définir l'architecture romane sur des critères plus subjectifs, plus ou moins bien étayés par ce que nous croyons savoir des interprétations religieuses de ces époques. On pourrait donc dire, même si cette présentation s'applique mal au caractère ascensionnel des grandes églises auvergnates, que l'architecture romane, notamment dans les édifices de petite taille, procure au visiteur le sentiment d'une certaine massivité qui évoque plus l'ombre, la pénombre ou cette « lumière profonde » dont parle Yves Bonnefoy que les envolées lumineuses des verrières gothiques. Contexte historique[modifier | modifier le code] Catégorie:Architecture au Moyen Âge.

Catégorie:Architecture préromane. Catégorie:Style architectural médiéval.