background preloader

Archéozoologie et archéobotanique

Facebook Twitter

Les processus taphonomiques en archéopalynologie. 1Les études palynologiques engagées pour reconstituer les paléoenvironnements quaternaires doivent considérer des aspects de taphonomie pollinique (Havinga 1964, 1967 ; Cushing 1967).

Les processus taphonomiques en archéopalynologie

La production, la dispersion, la sédimentation et les altérations post-dépositionnelles sont autant de processus taphonomiques (West 1973 ; Birks & Birks 1980) susceptibles de générer des différences entre les spectres polliniques enregistrés et la pluie pollinique originelle (Coles et al. 1989 ; Campbell 1999) et de fortement limiter la validité des reconstitutions des paysages. Selon la nature des sédiments piégeant le pollen, l’intensité des processus taphonomiques polliniques sera variable : minimale dans les dépôts lacustres et tourbeux (Faegri & Iversen 1989) et maximale pour les sédiments minéraux aérien/subaérien (Havinga 1974, 1984 ; Hall 1981).

Dans les dépôts archéologiques, la taphonomie pollinique est souvent très importante. Fig. 1 Fig. 2 Fig. 3 Fig. 4 Tabl. 1 Tabl. 2 Fig. 5 Fig. 6. Links for Palaeobotanists 1. An annotated collection of pointers to information on palaeobotany or to WWW resources which may be of use to palaeobotanists (with an Upper Triassic bias).

Links for Palaeobotanists 1

Palynologie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Palynologie

Grain de pollen à ballonnets vu au microscope optique. Ce type pollinique est caractéristique des conifères : un corps et deux ballonnets (sacs aérifères) permettant au grain de voler Grains de pollen actuels au microscope électronique (tournesol, volubilis, rose trémière, lys, onagre et ricin ; la taille des grains est généralement comprise entre 300 et 5 μm.

La carpologie. Cet article a été réalisé avec l’aide de Mme Zech, carpologue au Muséum d’Histoire Naturelle à Paris.

La carpologie

I. Historique de la discipline La carpologie a été développée à partir de 1826 par l’Anglais C. Kunth qui publia sa première analyse sur des paléo-semences desséchées découvertes dans des tombes égyptiennes [1]. Archéobotanique. L’anthracologie Charbon de bois vu au microscope ©H.G.

Archéobotanique

NATON Photo : Photographie au microscope d’un charbon de bois pour une étude anthracologique.L’anthracologie (du grec anthrax, « charbon ») étudie les charbons de bois tirés de structures de combustion, d’artefacts ligneux carbonisés, ou encore des couches naturelles où ils se sont déposés à l’issue d’incendies. Issus de combustions incomplètes, les charbons sont souvent abondants en contexte archéologique. Après les avoir récupérés en procédant à un tamisage, on les étudie au microscope à réflexion pour procéder à leur identification. La carpologie Blé carbonisé de l’âge du fer ©A. Photo : Blé carbonisé de l’âge du fer, provenant du site de El Soto de Medinilla, Valladolid, Espagne. L’étude des phytholithes Les phytholithes (du grec phuton, « plante » et lithos, « pierre ») sont des concrétions siliceuses qui se forment dans les tissus et cellules végétales.

La palynologie Structure schématique d’un pollen ©A. Bibliographie Carpologie : Carpologie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Carpologie

Applications[modifier | modifier le code] La carpologie possède deux orientations fondamentales au sein de la recherche archéologique : l’une environnementale et l’autre ethnobotanique. Paléoenvironnements[modifier | modifier le code] La détermination des fruits et graines est dans la majorité des cas possible jusqu’au rang botanique de l’espèce et elle permet de dresser une liste des végétaux qui ont laissé des traces dans une structure archéologique.

Les résultats contribuent à reconstituer l’environnement des sites. Anthracologie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Anthracologie

Photo au microscope d'un charbon de bois. Photo au microscope d'un charbon de bois à plus fort grossissement. Applications[modifier | modifier le code] Elle peut contribuer à la reconstitution des pratiques artisanales (charbonnière, métallurgie, construction, etc.) ou de comportements (stockage de combustible, utilisation de bois mort, sélection d'espèces en fonction des activités, etc.). Ostéothèque. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ostéothèque

Constituée à des fins d'enseignement et de recherche, une collection de comparaison est souvent complétée par d'autres infrastructures : laboratoire, centre de documentation, salle de travail, chambre de prise de vue[2]. Des collections de restes humains sont également conservées par les musées archéologiques ou ethnographiques. Leur gestion soulève d'autres questions, notamment éthiques[3]. Ostéothèques dans le monde[modifier | modifier le code] Paléobotanique. Cultures et Environnements <br /> Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge <br /> CEPAM - UMR 7264 - Archéozoologie. Le laboratoire d’archéozoologie a pour mission l’étude des restes animaux (mollusques et vertébrés) issus de sites archéologiques appartenant à plusieurs aires géographiques (France, monde méditerranéen, Proche- et Moyen-Orient, Asie, Océanie) et chronologiques (de la préhistoire au moyen âge), selon les axes de recherche de ses chercheurs.

Cultures et Environnements <br /> Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge <br /> CEPAM - UMR 7264 - Archéozoologie

Les analyses d’ossements de mammifères concernent principalement des faunes postérieures au Ve millénaire BC et provenant d’aires bien distinctes : le sud est de la France d’une part, l’Asie du sud-ouest et le centre Pacifique où œuvrent des équipes archéologiques françaises d’autre part. L'archéozoologie, ou l'art de faire parler les ossements d'animaux. L'archéozoologie. Histoire de la discipline Fossiles et ossements inconnus ou non identifiables ont suscité diverses théories depuis longtemps.

L'archéozoologie

G. ArchéoZoothèque. ArchéoZoo - Informations et ressources en archéozoologie. Archéozoologie et archéobotanique. Catherine Dupont. Stages post-fouille à Rennes du 18-29 juillet & 29 août-9 septembre 2016 Télécharger l’affiche ici Description du stage Le stage post-fouille de Beg-er-Vil a pour but de traiter le mobilier archéologique mis au jour au cours des campagnes de sondage de 2013 à 2015. Ce stage vous offrira une initiation aux phases de traitement du mobilier archéologique : - Tri des refus de tamis de 4mm et de 2mm - Reconnaissance des classes animales présentes (mammifères, poissons, oiseaux, crustacés, coquillages, batraciens...) - Initiation à l’archéozoologie des invertébrés marins (identification, quantification, taphonomie, biométrie) - Des exposés scientifiques réguliers vous seront proposés Renseignements pratiques.

Accueil du CBAE. Archéomalacologie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'archéomalacologie est une discipline scientifique rattachée à l'archéozoologie qui se consacre à l'étude archéologique des mollusques (qu'ils soient terrestres, dulcicoles ou marins) et de leurs rapports avec l'Homme. Cet axe d'étude relativement récent a pu se constituer grâce à la réunion de deux facteurs majeurs : d'un côté l'émergence de techniques archéologiques qui ont permis la prise en compte de plus en plus importante de données jusqu'alors inexploitables et de l'autre, une nouvelle approche de l'Homme et de son milieu qui tend à s'intéresser à des domaines jusqu'alors négligés par l'archéologie.

Le mollusque, longtemps considéré comme anodin, permet en effet aux chercheurs d'aborder sous un angle nouveau, certaines informations déjà connues, mais aussi d'accéder à des domaines inexplorés de l'histoire qui permettent de mieux comprendre les hommes, leurs sociétés et leurs environnements. Notes[modifier | modifier le code] Archéo-biologie de la domestication de l'olivier en Méditerranée occidentale: de la remise en cause d'une histoire dogmatique à la révélation de son irrigation médiévale. Archéoentomologie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’archéoentomologie est la branche de l'entomologie et une spécialité de l'archéozoologie dont l'objet est l'étude des insectes fossiles dans le but de reconstituer les activités humaines passées (ce qui la distingue de la paléoentomologie).

Objet[modifier | modifier le code] Cette science étudie des espèces d'insectes des denrées alimentaires (les dermestidae suggèrent par exemple la présence de viande séchée) et de leurs prédateurs ainsi que d'espèces attirées par les conditions d'obscurité et d'humidité qui règnent dans les habitations (le bruchus permet de supposer des greniers de stockage de Fabaceae, le charançon du blé de greniers de céréales)[1]. Les insectes peuvent ainsi permettre de préciser la nature des rejets alimentaires dans les dépotoirs, les activités pratiquées à proximité, la nature des constructions (bois révélé par les vrillettes, peaux) ou l'utilisation d'un bâtiment (stockage, habitation, stabulation, etc.). ↑ P.

Anthropozoologica - Publications scientifiques du Muséum national d'Histoire naturelle, Paris. Comité scientifique. Archéozoologie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Archéozoologue sur le terrain L'archéozoologie est la discipline scientifique qui vise à reconstituer l'histoire des relations naturelles et culturelles entre l'homme et l'animal (ethnozoologie ou domestication). Elle se distingue donc fondamentalement de la paléontologie, qui étudie l'histoire et l'évolution des espèces animales ou végétales fossiles. L'archéozoologie est à la croisée de deux disciplines scientifiques : l'archéologie et la zoologie. Elle regroupe différents domaines : la zooarchéologie (étude de l'archéologie animale), la paléozoologie qui s'intéresse à l'histoire des animaux et l'ostéoarchéologie qui ne concerne que les vertébrés.

L'archéozoologie a pour but d'étudier les restes des animaux (os, dents, cornes, etc.) afin de comprendre les relations que les groupes humains entretenaient avec les métazoaires dans le passé (domestication, diffusion des animaux, etc.). Historique[modifier | modifier le code] Archéobiologie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'archéobiologie est une science qui traite de l'étude des restes biologiques recueillis sur un site archéologique, à la suite de fouilles. L'objectif est d'obtenir des informations environnementales sur la vie des gens durant les périodes préhistoriques et historiques. Les questions culturelles et historiques jouent un grand rôle. Spécialisations[modifier | modifier le code] Selon la nature des restes biologiques, on distingue : Archéobotanique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Archéozoologie et archéobotanique.