background preloader

Archéogéographie

Facebook Twitter

2011 L'archéogéographie. L’archéogéographie au service d’un diagnostic territorial. 1 La résilience est définie comme l’aptitude d’un système à maintenir sa structure alors que les form (...) 1Étendus sur plusieurs communes et extérieurs à la zone de présomption de prescription archéologique, les plateaux de Caluire et de la Croix-Rousse, au nord de Lyon, ne bénéficient pas d’investigations régulières et restent, de ce fait, peu pris en compte dans les problématiques de recherche.

L’archéogéographie au service d’un diagnostic territorial

ArchéoGéographie.org. Accès privé.

ArchéoGéographie.org

L'archéogéographie. L'archéologie du paysage à la conquête des milieux forestiers, ou l'objet paysage vu par l'archéologue de l'environnement. Notes A soutenu une thèse en archéologie (Paris I) : L’homme et la nature au Moyen Âge.

L'archéologie du paysage à la conquête des milieux forestiers, ou l'objet paysage vu par l'archéologue de l'environnement

Naissance de l’écologie en Europe occidentale (Xe -XVIe siècles). Étude d’archéologie du paysage des milieux forestiers des comtés médiévaux d’Artois, d’Avesnes, de Flandre et de Hainaut. Ce constat a été judicieusement émis par Élisabeth Zadora-Rio en 1985, lors du colloque de Lille, intitulé « Du pollen au cadastre ». Colloque publié dans la revue Hommes et Terres du Nord en 1986. Cette exception correspond à une recherche menée par Jean-Claude Carmelez à la fin des années 1970 dans le massif forestier de Mormal (département du Nord). Les résultats de prospections aériennes sont attendus. O. Cet aspect ne sera cependant pas traité ici. Colloque de Lille Du pollen au cadastre. G. Sur les nombreuses questions qui suivent dans ce paragraphe et dans le suivant, un exemple peut être donné avec F. Archéologie Paysage. Magali Watteaux : La terre en héritage.

L’archéogéographie, une nouvelle discipline au carrefour des spatiotemporalités.

Magali Watteaux : La terre en héritage.

Magali Watteaux Les travaux français de géohistoire sont structurés par une représentation forte selon laquelle la France serait un pays où l’association de l’histoire et de la géographie serait plus forte que dans les autres pays. Cet échange, bien réel, a construit des « spécialités hybrides » et une sensibilité réciproque (Ozouf-Marignier 1995). Ainsi, depuis le célèbre Tableau de la géographie de la France de Vidal de la Blache ([1903] 1979) en guise d’introduction à l’Histoire de France d’Ernest Lavisse, les historiens ont coutume de planter le décor de leurs récits en décrivant le cadre paysager où va se dérouler l’action. Afin de clarifier la position et le propos de cette nouvelle discipline, nous souhaitons ici montrer son originalité en présentant ce qui la rapproche et la distingue de la géographie et des autres disciplines géohistoriques.

Renouveler le champ de la géographie rurale et agraire. —. Une année d'exception pour l'archéogéographie. Jean-Paul Bravard et Michel Magny eds., Les fleuves ont une histoire.

Une année d'exception pour l'archéogéographie

Paléo-environnement des rivières et des lacs français depuis 15 000 ans. Paris, Errance, 2002, 314 p. Joëlle Burnouf et Philippe Leveau eds., Fleuves et marais. Paysages et relations : archéologie, géographie, archéogéographie. Dans un ouvrage récent, Matthew Johnson souligne que les interprétations des archéologues du paysage sont profondément marquées par leurs positions théoriques et leurs intérêts [2007].

Paysages et relations : archéologie, géographie, archéogéographie

Ce qui n’a pas toujours été compris ou reconnu. L’archéologie du paysage est par essence un domaine interdisciplinaire que les sciences humaines (particulièrement l’histoire et l’étude du monde antique), la biologie, la physique et les sciences sociales (particulièrement l’anthropologie et la géographie) ont façonné de manière significative. Ce fut le cas dès le commencement. Gérard Chouquer, Traité d’archéogéographie – La crise des récits géohistoriques. 1 Sur l’internet, www.archeogeographie.org; cours d’archéogéographie à l’université Paris 1, Besançon (...) 1Dans ce volume, proposé comme le premier tome d’un manuel, l’auteur se donne pour mission de théoriser une discipline, l’archéogéographie, dont l’apparition date d’environ trente ans.

Gérard Chouquer, Traité d’archéogéographie – La crise des récits géohistoriques

Le terme lui-même est apparu à propos de l’étude des populations de Sumatra, «comme « l’application au passé des principes de la géographie culturelle » (Wikipédia, G. Chouquer). L’archéogéographie. 1 Mentionnons d’ailleurs la parution du prochain numéro (décembre 2011) de la revue Études rurales qu (...) 2 Nous renvoyons à sa bibliographie en ligne sur le site www.archeogeographie.org, rubrique « Présent (...) 3 www.archeogeographie.org et, depuis mai 2011, www.formesdufoncier.org, qui est un observatoire des (...) 1Il ne paraît plus besoin aujourd’hui de présenter l’archéogéographie, du moins dans la définition proposée depuis quelques années par Gérard Chouquer dans ses différents ouvrages1, tant elle est maintenant installée dans le paysage scientifique et connue de tous. 4 Cette recension a porté sur les publications parues en France mais aussi en Grande-Bretagne, en Esp (...) 5 Pour cette raison, nous n’avons pas mis sur le même plan des intitulés lourds, correspondant à des (...)

L’archéogéographie 

L’archéogéographie : pour une reconnaissance du passé dans l’espace. 1Une certaine géographie culturelle (Berque, Bonnemaison, Raffestin…) a depuis longtemps planté son centre de gravité au beau milieu du social, de l’idéologique et du politique, et a aménagé de nouvelles entrées fécondes dans ce champ scientifique.

L’archéogéographie : pour une reconnaissance du passé dans l’espace

L’espace, qui demeure l’un des derniers ancrages fédérateurs d’une géographie inquiète de son unité, s’en est retrouvé enrichi d’une dimension qui lui faisait jusque là défaut : celle d’une construction mentale, d’une mise en ordre du monde, d’un support cognitif, chargé d'affect et objet d’enjeux. 2Pour qui tente déjà de concilier les trois dimensions de l’espace avec son « épaisseur » symbolique et sociale, il est une autre dimension bien encombrante à prendre en compte, celle du temps. 3L’approche diachronique présente d’autres intérêts, que nous tenterons de mettre en avant dans les développements qui vont suivre. Archéogéographie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Archéogéographie

L’archéogéographie est une discipline qui traite de la dynamique de l’espace dans la durée et qui contribue à étudier d’autres dimensions des objets géohistoriques que celles qui ont été faites, jusqu’à présent, par les disciplines de la géographie historique, de la géohistoire et de l’archéologie des paysages ou encore de l’environnement. Cette discipline est issue d’une association entre archéologie et géographie, soutenue par le Département Sciences de l’Homme et des Sociétés du CNRS[1] à la fin des années 1990 et portée par un Groupe de recherches du CNRS de 2000 à 2007[2]. L’archéogéographie est une option régulière du Master Archéologies environnementales des Universités de Paris I[3] et Paris X. La gamme des emplois du terme archéogéographie[modifier | modifier le code] ArchéoGéographie.org.

Le Webzine de votre patrimoine - ISSN 2257-6045. Réseau ISA. Partenaires Menu Albums photo Rechercher Sur ce site Sur le Web du CNRS ActualitésToutes les actualités 9-11 mars 2016 Formation ISA LiDAR : initiation au traitement des données et à l’interprétation archéologique Lire la suite 10-13 mai 2016. Géoarchéologie.