background preloader

Ancien français

Facebook Twitter

Lexique de l'ancien français: publié par les soins de MM. J. Bonnard...Am ... : Frédéric Godefroy , Jean Bonnard, Amédée Salmon. Ancien picard, ancien français. - Viux français ou viux picard ?

ancien picard, ancien français

- le picard dans les glossaires d‘ancien français Il ne s‘agit pas ici de montrer que le picard est du « vieux français » qui aurait mal tourné, mais bien plutôt de mettre en évidence que ce qu‘on appelle communément ancien français n‘est pas la langue parlée en Île de France au moyen-âge ; c‘est quelque chose de beaucoup plus vague, et on retrouve dans les glossaires des expressions issues des diverses langues d‘oil, en particulier des expressions et des mots de l‘ancien picard.

D. Godefroy. 10 volumes, 8 000 pages, 160 000 entrées Le dictionnaire d'ancien français de Frédéric Godefroy contient « les mots de la langue du moyen âge que la langue moderne n'a pas gardés ».

D. Godefroy

Certains mots ont été conservés, « pour certaines significations disparues ». « Chaque forme de mot, chaque signification et chaque nuance de sens » sont justifiés « par des exemples abondants et variés, empruntés aux manuscrits les plus authentiques des diverses bibliothèques et archives ». DMF 2015. DEAF - Dictionnaire Etymologique de l'Ancien Français. Lexique de l’ancien français. Dictionnaire ancien français en ligne : langue du Moyen Âge LEXILOGOS. Annexe:Prononciation/ancien français. Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Annexe:Prononciation/ancien français

Consonnes[modifier] Notes[modifier] Aller ↑ /h/ a été trouvé uniquement dans les emprunts germaniques. Voyelles[modifier] Notes[modifier] /o/ avait existé, mais s’était fermé en devenant /u/ ; il est réapparu quand \ɔ\ se fermait dans certaines positions. Diphtongues et triphtongues[modifier] Elles ont toutes disparu en français moderne. La diphtongue \ai\, correspondante au digramme ai était simplifié en monophtongue \ɛ\ dès le début du XIIe siècle.Les voyelles nasales n’étaient pas pures ; les consonnes suivantes gardaient leur prononciation (e.g. bien = \bjẽn\.)

Références[modifier] Old French sur Wikipédia (en anglais) Histoire de la prononciation. L'utilisation de l'alphabet phonétique (API) est ici limité, pour des raisons pratiques liées aux polices de caractères.

Histoire de la prononciation

Les notations phonétiques en API sont entre crochets. I - L'évolution générale de la langue 1) Problèmes et méthodes Il n'est pas facile de faire avec précision l'histoire de la prononciation, car on a besoin d'indications aussi exactes que possible ; pour l'écrit, on dispose de documents, à partir du XIème siècle surtout ; pour l'oral, on n'a pas d'enregistrement de la voix parlée avant 1877, et les premières études datent de 1889. Pour les périodes qui précèdent, il faut reconstituer, et on manque de textes pour toute la période où le français s'est constitué.

On possède des observations et des recommandations des grammairiens aux XVIème - XVIIème siècles, par exemple sur la manière de prononcer (et d'écrire) certains mots sur lesquels on hésite, pour lesquels on trouve des prononciations différentes selon les régions ou les milieux sociaux : Histoire de la prononciation. Histoire de la prononciation. Histoire de la prononciation. Alphabet de Bourciez. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alphabet de Bourciez

Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation…), consultez la page d’aide Unicode. Origines et utilisation[modifier | modifier le code] en partie à la transcription du latin et du grec ancien ;à la transcription des langues romanes, dont l'ancien français. Il est évident que c'est une transcription scientifique : elle se rencontre principalement dans les ouvrages de phonétique historique des langues romanes.

Symboles[modifier | modifier le code] On n'indiquera que les symboles divergeant avec ceux de l'alphabet phonétique international (API), qui servira de transcription de référence ; par exemple, le symbole b se lit comme [b]. Les symboles signalés par le gras sont ceux de la Phonétique française d'É. Ancien français - Fiches de vocabulaire. Ancien français - Fiches de vocabulaire. Portail:Ancien français. Grammaire élémentaire de l’ancien français. ANCIEN FRANCAIS. Ancien français. Ancien français. Histoire du français: Ancien français. Histoire du français Chapitre 3 Plan du présent article Les caractéristiques principales du régime féodal furent le morcellement et la fidélité.

Histoire du français: Ancien français

Afin de s'assurer la fidélité de ses vassaux, un suzerain (seigneur) accordait à chacun d'eux un fief (une terre) qui leur servait de moyen de subsistance; en retour, les vassaux s'engageaient à défendre leur seigneur en cas d'attaque extérieure. Quelles furent les conséquences politiques de ce système? Le morcellement du pays et la constitution de grands fiefs, eux-mêmes divisés en une multitude de petits fiefs; les guerres entre seigneurs étaient très fréquentes parce qu'elles permettaient aux vainqueurs d'agrandir leur fief. 1 La naissance du français On situe la naissance du français vers le IXe siècle, alors qu'il faut attendre le Xe ou le XIe siècle pour l'italien, l'espagnol ou l'occitan. 1.1 L'avènement des Capétiens 1.2 Le premier «roi de France» Ancien français. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ancien français

La notion d’ancien français regroupe l'ensemble des langues romanes de la famille des langues d'oïl parlées approximativement dans la moitié nord du territoire français actuel, depuis le IXe siècle jusqu'au XIVe siècle environ. Origines et descendance[modifier | modifier le code]