background preloader

Age du Bronze

Facebook Twitter

L’art des peintures murales du Bronze récent : de l’Égée à la Méditerranée orientale. 1 À l’origine, les fresques avaient été datées de la période tardive des Hyksos.

L’art des peintures murales du Bronze récent : de l’Égée à la Méditerranée orientale

Voir Manfred Bietak (...) 1L’art des peintures murales, par définition subordonné­ à l’art architectural auquel il s’ar­ticule de façon étroite, appartient sans conteste à la catégorie des arts de prestige, dont le rôle va au-delà de la simple fonction décorative. Ainsi, dans la région méditerranéenne, il caractérise en premier lieu, pour le deuxième millénaire, les centres palatiaux égéens (minoens, mycéniens) et, d’une manière générale, les localités régionales occupées par les élites.

L’exemple le plus typique en est le site portuaire d’Akrotiri à Santorin ; ces dernières années la richesse de sa fresque a élargi de façon spectaculaire nos connaissances sur la production picturale en mer Égée. D’autre part, cet art caractérise les civilisations palatiales du Proche-Orient et de l’Égypte, mais à des degrés inégaux. 2 William Stephenson Smith, Interconnections in the Ancient Near East, New Haven, 1965. Bronze Age Review. The international journal of research into the archaeology of the British and European Bronze Age Bronze Age Review is a free to access, peer-reviewed online journal dedicated to furthering the understanding of the period about 2500 BC - 800 BC in Britain and neighbouring regions.

Bronze Age Review

It is a free and accessible annual outlet for new discoveries and research, publishing interim excavation reports, reviews, databases and articles to provide an invaluable resource for this period. Ben Roberts (Editor)Curator, Department of Prehistory and Europebroberts@thebritishmuseum.ac.uk Nisha Doshi (Deputy editor)bronzeagereview@googlemail.com To submit an article, or to find about more about the Bronze Age Review, please contact broberts@thebritishmuseum.ac.uk For our first issue, we’ve brought together a series of discussion articles written by senior Bronze Age scholars debating the research that they would like to see being conducted in Britain. European Bronze Age Gold in the British Museum. Bronze Age houses uncovered in Cambridgeshire are Britain's 'Pompeii'

La « Pompéi britannique » sort de la glaise. Dégagement d’un clayonnage sur le site de Must Farm. © Mustfarm.com.

La « Pompéi britannique » sort de la glaise

Le site Internet de la BBC a déjà surnommé, sans doute avec exagération, ce site archéologique comme « la Pompéi britannique ». Cette emphase traduit assez bien l’enthousiasme des chercheurs qui, depuis septembre 2015, travaillent sur la fouille de Must Farm, non loin de Whittlesey, dans l’est de l’Angleterre. Ainsi que le résume David Gibson (Cambridge Archaeological Unit), qui est responsable de ce « chantier », « il s’agit simplement de la construction en bois de l’Age du bronze la plus complète qu’on ait jamais découverte dans ce pays. » Pour Duncan Wilson, qui dirige Historic England, sorte de commission des monuments historiques version anglaise, laquelle co-finance les fouilles de Must Farm, « le site est d’une importance internationale et sa mise au jour va réellement transformer notre compréhension de cette période ».

Trésor d'Eberswalde. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Trésor d'Eberswalde

Le trésor d'Eberswalde est un ensemble de 81 bijoux en or de l'âge du bronze représentant un poids de 2,59 kg[1]. C'est le dépôt de bijoux préhistorique le plus important jamais trouvé en Allemagne, et il est considéré comme l'un des vestiges archéologiques les plus importants pour l'histoire de l'âge du bronze en Europe centrale[2]. Butin de guerre des Soviétiques lors de la chute de Berlin (cf. Kunstschutz), ces vestiges archéologiques sont aujourd'hui toujours détenus par la Russie. Civilisation des champs d'urnes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Civilisation des champs d'urnes

Diffusion des Champs d'urnes La civilisation des Champs d'urnes correspond aux groupes de cultures archéologiques de la « Céramique à cannelures légères » » (approximativement de -1350 à -1150) et du « Groupe Rhin-Suisse-France orientale » (approximativement de -1150 à -950) de l'étape moyenne du Bronze final (Bronze final IIb et IIIa)[1],[2]. C'est l'époque où la diffusion de cultures et de techniques métallurgiques et céramiques nouvelles prend place en Europe au Bronze final pour se terminer au tout début de l'âge du fer[3]. Elle se caractérise par des nécropoles d'urnes enterrées[4]. Datation[modifier | modifier le code] Elle fait suite vers 1000 à 1200 av. Dans la première période des champs d’urnes, ont été trouvées de rares céramiques cannelées (par exemple à Temse-Velle) datées du Bronze D – Hallstatt A1. Il est délicat de définir la date exacte de la fin d'utilisation des champs d'urnes. Musée archéologie nationale. Âge du bronze.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Âge du bronze

L’âge du bronze est une période de la protohistoire et de l'histoire caractérisée par un usage important de la métallurgie du bronze. Le bronze est le nom générique des alliages de cuivre et d’étain. Aujourd’hui, il est admis que cette période succède à l’âge du cuivre ou chalcolithique et précède l’âge du fer, dans les régions du monde où ces catégories sont pertinentes. Comme pour les autres périodes de la préhistoire, les limites chronologiques de l’âge du bronze varient considérablement selon l’aire culturelle et selon l’aire géographique considérées. Globalement, dans les régions de monde où il est particulièrement significatif et étudié (Proche-Orient, Europe, Asie), l'âge de bronze s'étend sur une période de 2000 ans, de 3000 à 1000 av. Bronze ancien. Bronze moyen. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bronze moyen

La période du Bronze moyen (1500-1200 av. J. -C.), parfois nommée « Bronze véritable », est caractérisée par l'extension sur l'ensemble de l'Europe de la culture des tumulus. Elle présente une stratification sociale de plus en plus fermée (la classe guerrière prenant le pouvoir), une société de plus en plus patriarcale ainsi qu'un changement véritable des rites funéraires (tombes individuelles). Bronze final. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bronze final

Le Bronze final est une période de la préhistoire se situant à des époques très différentes suivant les continents. Périodisation et localisation[modifier | modifier le code] Âge du bronze en Europe. Âge du bronze danois. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Âge du bronze danois

L’âge du bronze danois (daté par Montelius entre -1800 et -500) ne commence que tardivement; en effet, l'ensemble de la Scandinavie ne possédait pas, dans la période antérieure - culture de la céramique cordée - à l'âge du bronze scandinave, les matières premières essentielles à la production de l'alliage du bronze. L'âge du bronze danois aurait donc débuté avec l'ouverture commerciale de la scandinavie vers le reste de l'Europe. Ces matières premières devaient être importées des îles Britanniques pour l'étain et des Alpes concernant le cuivre; en outre, celles-ci devaient être probablement commercialisées contre de l’ambre ou d’autres biens (fourrures, peaux et animaux). Âge du bronze atlantique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Âge du bronze atlantique

L’âge du bronze atlantique désigne un complexe culturel compris approximativement entre 1300 av. J. -C. et 700 av. J. -C qui inclut différentes cultures de la Péninsule Ibérique, des Îles Britanniques et de la côte atlantique de la France. Ses centres principaux semblent se trouver au Portugal, en Andalousie (Tartessos ?) Notes et références[modifier | modifier le code] Voir également[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code] (en) Spaniards search for legendary Tartessos in a marsh. Culture Yamna. Culture des tombes à fosses. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La culture des « tombes à fosses » se développe sur le versant tyrrhénien de l’Italie du sud en Calabre, Campanie et Ischia au Xe siècle av. J. -C. Cette culture se caractérise par le mode d’inhumation des morts qui lui a donné son nom. Description[modifier | modifier le code] Les morts sont inhumés dans des fosses rectangulaires surmontées d’une petite pyramide de pierre.

Notes et références[modifier | modifier le code] ↑ A. Voir aussi[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code] Anthony Bonanno, Malte, un paradis archéologique, M. Culture des catacombes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La culture des catacombes, entre 2800 et 2200 av. J. -C., désigne une culture de l'âge du bronze ancien qui occupait essentiellement ce qui constitue aujourd'hui l'Ukraine, elle succède à la culture du Dniepr moyen. Elle avait des liens avec la Culture Yamna et semble être plus un terme géographique qui recouvre plusieurs cultures archéologiques plus petites qui lui sont liées. Culture campaniforme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vase en argile noire, décoré de motifs géométriques incisés rehaussés d'une pâte blanche (Castille, entre 1970 et 1470 av. Bateaux de Ferriby. Information on the Bronze Age boats found at North Ferriby.

Période archéologique : Âge du Bronze. L'âge du Bronze, une période historique. Notes J. NICHOLAS POSTGATE, Early Mesopotamia : Society and economy at the dawn of history, Londres, Routledge, 1992, chap. 2; MARC VAN DE MIEROOP, A history of the Ancient Near East, ca. 3000-323 BC, Oxford, Blackwell Publishing, « Blackwell history of the ancient world », vol. 1,2003, chap. 3. Villes de l'âge du bronze - Sites archéologiques et noms antiques.