background preloader

Abbayes et ordres

Facebook Twitter

Portail:Monachisme. Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Portail:Monachisme

Portail du monachisme Ce portail (pour l'instant à l'état d'ébauche) a pour but de fédérer les nombreux articles ayant trait à la vie monastique, sous ses aspects les plus divers, ainsi qu'à son histoire et à ses mutations et à son actualité. Il a essentiellement pour champ les monachismes catholique, orthodoxe et bouddhiste, mais est ouvert à toutes les formes de vie religieuse à caractère monastique. 2 739 articles sont actuellement liés au portail Histoire de la vie monastique Actualité de la vie monastique Monachisme bouddhiste Voir aussi : Autres monachismes religieux. Portail:Compagnie de Jésus. Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Portail:Compagnie de Jésus

Lumière sur [modifier] Entre 1688 et 1695, lors de son second mandat de supérieur des missions outaouaises, il doit s’interposer entre les missionnaires jésuites et Antoine de Lamothe-Cadillac au sujet des raids guerriers des amérindiens et au trafic de l’eau-de-vie avec ceux-ci. Il exerce la majorité de ses vingt dernières années d’apostolat à la mission Saint-François-Xavier de la baie des Puants où il décède entre la fin de l’année 1701 et octobre 1702. Lire la suite Index thématique [modifier] Histoire Ignace de Loyola fonda la société et souhaitait que cette fraternité prenne le titre de « Compagnie de Jésus » pour rappeler en permanence l'engagement militant et sans réserve au service du Christ. Institutions Premier espace colonial français Missions. Portail:Cistercien. Ordre monastique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ordre monastique

Un ordre monastique est un ordre religieux régulier dont les clercs, retirés du siècle, ont prononcé des vœux religieux et en respectant une règle monastique de vie commune. Diversité des ordres[modifier | modifier le code] La diversité des règles, leur souplesse d'interprétation et les buts religieux ou apostoliques poursuivis, a créé au cours de l'histoire la grande diversité des ordres monastiques : On mettra à part les ordres mendiants créés à l'image des « plus petits d'entre nous » par François d'Assise en 1209 et qui se développent au XIIIe siècle, dont les membres ne sont pas des moines. Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ordensgeschichte – Ein interdisziplinäres Gemeinschaftsblog zur Geschichte von Klöstern und Orden. Liste d'ordres religieux catholiques. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste d'ordres religieux catholiques

Cette liste reprend les instituts de vie consacrée (ordres, congrégations religieuses, sociétés de vie apostolique) reconnus par l'Église catholique. Depuis le Concile Vatican II, plus aucune distinction n'est faite, canoniquement parlant, entre un 'Ordre', une 'Congrégation' ou autre 'Institut' religieux. Cette liste est arrangée, autant que faire se peut, suivant le nom par lequel les religieux(ses) sont populairement connu(e)s, et non pas par le nom officiel de l'institut religieux.

Ainsi, par ex.: 'Franciscains', plutôt que 'Ordre des Frères Mineurs'. A[modifier | modifier le code] B[modifier | modifier le code] C[modifier | modifier le code] Fédération Européenne des Sites Clunisiens - Le réseau des Sites clunisiens, Grand Itinéraire culturel du Conseil de l'Europe. Compagnie de Jésus. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Compagnie de Jésus

La Compagnie de Jésus (Societas Jesu, SJ ou s.j.) est un ordre religieux catholique strictement masculin dont les membres sont des clercs réguliers appelés « jésuites ». La Compagnie est fondée par Ignace de Loyola en 1537 et approuvée en 1540 par le pape Paul III. Au début du XXIe siècle, elle constitue numériquement, avec un peu plus de 19 000 membres en 2013, l'ordre religieux masculin pleinement intégré le plus important au sein de l'Église catholique, où elle n'est devancée que par l'ensemble divisé des branches franciscaines[1]. Son actuel supérieur général est Adolfo Nicolás. La mission des Jésuites, précisée dès le début de leur existence, porte sur l'évangélisation, la justice sociale et l'éducation. Caractéristiques[modifier | modifier le code] La devise de la Compagnie : « Ad majorem Dei gloriam » (« Pour une plus grande gloire de Dieu »), rend compte de la diversité des tâches auxquelles s'adonnent les jésuites.

Clunypedia · l'encyclopédie des sites clunisiens. Clunisois.fr – info, actualités, agenda des événements, premier blog sur Cluny et le Clunisois. Abbayes cisterciennes en Europe – Cistercian Abbeys in Europe – Zisterzienserklosters in Europa. Abbaye et dépendances du Mont Saint-Michel à Le mont st michel (Manche) Primitivement, la baie du mont-st-michel était une plaine boisée : la forêt de Scissy.

Abbaye et dépendances du Mont Saint-Michel à Le mont st michel (Manche)

L'envahissement par les eaux s'est fait soit progressivement, soit à la suite de la grande marée de 709 (selon une légende). La délimitation du site reste ambiguë (avancées de la mer, ensablement de la baie, déplacement du lit des rivières…). Durant l’époque païenne, le site est considéré comme une terre sacrée où, dans la mythologie celtique, les âmes des morts étaient transportées dans une barque invisible. Il est appelé l'îlot du « Mont-Tombe ». La merveille du Mont St michel Le grand et très remarquable édifice du XIIIe siècle que l'on distingue au Mont-St-Michel sous le nom se la Merveille, et qui mérite bien ce nom quand on considére sa hardiesse, son élégance et sa position sur un roc escarpé, présente une muraille ayant plus de 33m de hauteur, flanquée de quinze contreforts et éclairée par trois étages de fenêtres.

L'édifice se divise en trois étages : Quelques dates 708. Informations structurelles.