background preloader

Sports

Facebook Twitter

Courir lentement pour progresser : l'endurance fondamentale. Beaucoup de coureurs pensent que c’est en courant vite que l’on progresse.

Courir lentement pour progresser : l'endurance fondamentale

Or c’est une erreur, c’est en courant à faible allure que le coureur développe des qualités indispensables pour progresser à long terme. On parle alors d’endurance fondamentale… Quelque soit votre niveau, l’endurance fondamentale doit être la base de votre entraînement (crédit photo: Denis Todorut) Qu’est-ce que l’endurance fondamentale ? L’endurance fondamentale est une allure de course où le coureur est en totale aisance respiratoire et utilise quasiment exclusivement la filière aérobie (utilisation de l’oxygène) pour produire de l’énergie. Pourquoi courir lentement ? C’est à cette allure que le coureur développe des qualités très intéressantes : L’endurance fondamentale favorise l’utilisation et l’amélioration du réseau des capillaires sanguins ce qui permet une meilleure irrigation des muscles.

Programme de sport Footing-Musculation pour maigrir. Footing et musculation pour perdre la graisse Quel est le meilleur programme Sport pour maigrir ?

Programme de sport Footing-Musculation pour maigrir

Musculation ou footing, ou les 2 sports pour avoir un corps sans graisse ? Sur la base d'une pratique quotidienne de course et de musculation comment peut-on orienter l'entrainement pour supprimer la graisse qui reste sur les abdominaux ? Programme de Sport prioritaire Pour un corps sans graisse il faut: diminuer les entrées de calories c'est à dire ce qu'on mange mais en mangeant quand même un peu de tout (équilibré)augmenter les sorties de calories en faisant un sport longtemps, de manière intensive et en sollicitant le plus de muscles possible.

Dans ce but la course à pied est le sport prioritaire sur la musculation, si possible à allure rapide ou en fractionné et de préférence à jeun. Première programme : Course et fitness dans la même séance (2 exemples) La première partie de l'entrainement pour le marathon de Paris intègre une séance hebdomadaire sur ce principe. Comment courir ? Apprenez à vous échauffer.

Généralement conscients de l’importance d’un bon échauffement, les coureurs négligent souvent cette phase primordiale.

Apprenez à vous échauffer

Manque d’habitude ou de méthode ? Runners.fr propose un protocole (en trois phases) pour monter en puissance avant les séances rapides ou les courses nerveuses. Phase n°1 – Le footing – 20 à 30min Véritable mise en route, il débutera à toute petite intensité (55-60% de la VMA ou autour de 60% de FCM). L’objectif étant de mettre en route les grandes fonctions de l’organisme et d’amener progressivement le système musculo-tendineux à bonne température.

De durée variable selon la saison (les muscles chauffant beaucoup plus facilement dans un environnement estival que dans le froid), l’échauffement du coureur de fond sera aussi un bon prétexte pour augmenter légèrement le kilométrage global de la séance (dans des proportions raisonnables). Phase n°2 - Les étirements activo-dynamiques – 5 à 10min Les étirements passifs n’apporteront rien de positif avant l’effort. Les mollets : Sept minutes pour garder la forme. Test : Quelle application running choisir ? Course à pied, début des années 2000 : j’enfile ma paire de running favorite, et pars crapahuter dans l’espace vert le plus proche de chez moi.

Test : Quelle application running choisir ?

Un sentiment de liberté m’envahit, et je ne pense désormais qu’à une chose : m’abandonner totalement à ma passion afin que tous mes petits soucis du quotidien ne me semblent plus qu’un lointain et vague souvenir. Course à pied toujours, mais en 2014 : j’enfile ma paire de running et je m’assure que mon smartphone a suffisamment de batterie pour tenir une heure complète. Je réalise un selfie avant de partir, que je poste immédiatement sur Instagram pour prévenir tous mes amis virtuels de mon départ.

J’allume illico presto mon application running, et attends plusieurs longues minutes que le GPS daigne enfin se synchroniser. Une fois en marche, une voix retentit afin de m’alerter à chaque kilomètre du temps qui s’est écoulé. Quelle est l’application de running la plus accessible ? La plus utilisée : Runkeeper La principale concurrente : Runtastic. L'entrainement fractionné ou comment progresser en running. Un peu d'histoire ...

L'entrainement fractionné ou comment progresser en running

La méthode d’entraînement dit « par intervalles » a été mise au point par deux physiologistes allemands dans les années 30. Ils pensaient à « une course à pied » qui prendrait en compte la quantité, mais surtout la qualité de course. Dans les années 50, le triple champion olympique de 5000, 10 000 et marathon, Emil Zatopek a adopté et répandu l’entraînement fractionné. Peu après, le jeu de vitesse appelé le fartlek (accélérations rapides sans prise en compte du temps) a été inventé par Gösse Holmer, entraîneur d’athlétisme de l’équipe suédoise. L’entraînement fractionné c’est quoi ? C’est une méthode sportive composée de plusieurs cycles de travail à intervalle régulier lors d’une séance d’entraînement (phase accélération – phase récupération, reprise de la course régulière…). Le fractionné est très intéressant pour rompre la monotonie des entraînements et retrouver une nouvelle motivation.

Pourquoi fractionner ? PPG : l’autre moyen de progresser.