background preloader

Anaisforage

Facebook Twitter

Forage

Questionsdegestion. Qu’est ce que la performance de l’entreprise ? La performance de l’entreprise est fondée sur le couple valeur-coût. Les deux termes sont indissociables car il ne s’agit, ni de minimiser les coûts, ni de maximiser la valeur produite (réponse aux besoins d’un client ou d’un groupe social), mais d’optimiser le rapport entre les deux.

On peut définir la performance dans l’entreprise comme étant tout ce qui, et seulement ce qui, contribue à améliorer le couple valeur-coût, c'est-à-dire à améliorer la création nette de valeur. Par contre, l’action qui contribue à diminuer le coût ou à augmenter la valeur, isolement, n’est pas forcement une performance sauf si cela améliore le ratio valeur/coût ou le solde valeur -coût. Cependant, le couple valeur-coût n’apparaît que lorsque des produits et des services sont mis en vente. Il apparaît donc trop tard pour aider à piloter les activités de l’entreprise.

Il faut donc traduire le couple valeur-coût en objectif stratégiques plus concrets et d’en concevoir les évolutions futures. Définition de la performance des entreprises. La notion de performance au sein d’une entreprise intrigue et soulève pas mal de questionnements tout en générant des définitions diverses. La conception de la performance ayant évolué avec le temps, on peut plus ou moins dire que la performance se fonde sur le rapport valeur-coût que l’entreprise tend à optimiser.

Comment peut-on définir la performance et comment l’améliorer ? Qu’est ce que la performance ? La performance d’une entreprise s’articule autour de tout ce qui contribue à améliorer le couple valeur-coût et qui tend ainsi vers la maximisation de la création nette de valeur. On peut ainsi traduire une entreprise performante par : Comment agir sur la performance de l’entreprise ? Pour améliorer ou piloter la performance d’une entreprise, il est possible d’agir sur 4 axes principaux : En somme, la performance d’une entreprise est aussi une question de compétence et donc en plus du technique, l’humain y a une grande place. Prise de décision. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La prise de décision est un processus cognitif complexe, différent de la réaction instinctive et immédiate, visant à la sélection d'un type d'action parmi différentes alternatives.

Ce processus est théoriquement basé sur des critères de choix, et sur une analyse des enjeux et des options et conduit à un choix final. Le résultat peut être une action ou une opinion d’un choix[pas clair]. Le décideur peut être une personne autonome, ou une entité multiple telle qu'un couple, une famille[1], un conseil d'administration, une collectivité (on parle ainsi de décideur public, de décision juridique...). La prise de décision[modifier | modifier le code] Au sens le plus large, la notion de prise de décision peut concerner tout organisme vivant doté d'un système nerveux. La vie quotidienne fait constamment appel à la prise de décision : organiser ses études, son métier, son orientation professionnelle, faire les courses, voter, etc. ↑ Sofer, C. (1999).

La décision – Le processus de décision. Introduction : Des milliers de décisions sont prises chaque jour dans les entreprises. Chacune d’entre elles se situe à des différents niveaux hiérarchiques — par exemple, un magasinier peut décider de commander de nouveaux rayonnages, un directeur général peut décider de procéder à l’absorption d’un concurrent en difficulté. De plus, les décisions concernent différents types d’activités : on peut ainsi distinguer les décisions commerciales, administratives, financières, etc…. En fait, aucune décision n’est identique à une autre : chaque décision a une incidence différente sur le fonctionnement, la rentabilité, la performance est parfois même la survie de l’entreprise.

Dans une petite entreprise, le chef d’entreprise constitue à lui seul le centre de décision aussi bien pour le fonctionnement interne de l’entreprise que pour les relations extérieures. I – Les différents types de décisions A — Classification des décisions selon leur degré de risque 1 — Les décisions « certaines » : Base d'imposition - Erreurs et décisions de gestion - Conséquences fiscales découlant de la distinction entre erreurs et décisions de gestion. 5796-PGPBIC - Base d'imposition - Erreurs et décisions de gestion - Conséquences fiscales découlant de la distinction entre erreurs et décisions de gestion1 BIC - Base d'imposition - Erreurs et décisions de gestion - Conséquences fiscales découlant de la distinction entre erreurs et décisions de gestion Le résultat déclaré par les entreprises peut être rectifié : - d'une part, par l'administration, dans l'exercice de son droit à vérification des déclarations souscrites au titre d'exercices non prescrits (CGI, art. 55 ; cf.

BOI-CF-IOR-10); - d'autre part, à la demande du contribuable, sous la forme, soit de la souscription d'une réclamation régulière dans le délai légal, soit d'un recours au droit de compensation dans le cas de redressements envisagés par le service. Selon la juridiction administrative, l'administration ne peut remettre en cause les décisions de gestion prises régulièrement par les entreprises. On examinera successivement : A. B. A. 1. 2. B. Formation stmg jeux serieux. Nx prog sc gestion theme 4. Les décisions de gestion rendent-elles toujours une organisation plus performante ? - Réviser le cours - Sciences de gestion. Les décisions de gestion peuvent être orientées vers l'amélioration de la performance de l'organisation.

Cependant, dans un contexte de ressources limitées, l'amélioration de certains indicateurs pourra signifier que d'autres se dégradent. Les décisions prises illustrent la nécessité de réaliser des arbitrages. 1. La notion de prix La définition du prix Le prix est la valeur d'un bien ou d'un service, exprimée le plus souvent en unité monétaire. Il permet ainsi la comparaison de deux biens ou services. Le niveau de prix d'un produit traduit généralement son niveau de qualité réelle ou perçue par le consommateur. Les déterminants du prix Fixer un prix est une décision qui doit tenir compte de différentes contraintes : l'analyse de la concurrence et de ses pratiques tarifaires ; la demande des consommateurs, la qualité perçue des produits ; les coûts de revient des produits ; les objectifs en matière de chiffre d'affaires, de profit ou de rentabilité ; la réglementation. 2. 3. 4.

À retenir. Les décisions de gestion rendent-elles toujours une organisation plus performante? COURS e-learning PREMIERE GESTION. Les dirigeants prennent une multitude de décisions pour piloter leur organisation. Parmi celles-ci, certaines décisions sont orientées vers l'amélioration de la performance. L'amélioration de la performance par les décisions de gestion Décider revient à sélectionner une action parmi un ensemble d'actions possibles.

Plusieurs axes sont envisageables pour améliorer la performance de l'organisation. Réduire les coûts Un coût est une somme de charges. L'objectif de toute organisation est de maîtriser les coûts générés par son activité, d'éviter les gaspillages de façon à préserver la rentabilité de l'organisation. Une entreprise réalise d'importantes économies grâce à la réorganisation de son système de production. Agir sur les prix Le prix représente le montant encaissé par le vendeur en contrepartie du bien ou du service vendu.

La baisse du prix d'une voiture peut développer le volume des ventes et, au final, la rentabilité de l'entreprise. Agir sur la qualité L'utilisation du coût de revient. Question de gestion : Les décisions de gestion rendent-elles by Paque Shirley on Prezi.