background preloader

Insertion des jeunes

Facebook Twitter

Etude McKinseyCompagny de lenseignement %C3%A0 lemploi. Quand l'Ecole est finie. Premiers pas dans la vie active / Ouvrages. Bien que nécessaire, le diplôme est-il aujourd’hui, pour les jeunes qui entrent sur le marché du travail, une garantie suffisante contre le chômage ?

Quand l'Ecole est finie. Premiers pas dans la vie active / Ouvrages

Comment les origines sociales et géographiques jouent-elles sur les conditions d’insertion ? Les jeunes femmes connaissent-elles des situations professionnelles particulières ? Cette cinquième édition de Quand l’école est finie apporte un éclairage original sur les premiers pas dans la vie active des jeunes sortis du système scolaire en 2010 et interrogés en 2013. Cette nouvelle édition s’inscrit dans une série d’ouvrages initiée en 2002 à partir des résultats des enquêtes dites Génération. Réalisées par le Céreq, celles-ci observent régulièrement l’entrée dans la vie active de l’ensemble d’une génération ayant quitté le système scolaire une même année.

Transition de l'école à l'emploi / themes. Comment la formation mène-t-elle à l’insertion professionnelle ?

Transition de l'école à l'emploi / themes

Sont ici présentées les différences de trajectoire selon les diplômes, les filières et spécialités, en accordant un intérêt particulier aux débouchés après l’enseignement supérieur. On observe souvent des inégalités et des discriminations selon le sexe, les origines sociales ou nationales, le lieu de résidence… Ces constats portent principalement sur les premières années de vie active, et peuvent être prolongés durant les débuts de carrière. Ils interrogent les relations entre formation suivie et emploi exercé, se manifestant parfois par un déclassement.Le Céreq fonde ses travaux sur des observations de terrain, des entretiens ou des enquêtes statistiques. Parmi ces dernières, les enquêtes dites « générations », forment le seul dispositif national permettant d’observer l’accès à l’emploi des jeunes de tout niveau de formation.

La dernière synthèse des résultats est parue dans Quand l'école est finie... Communique lancementIEJ. MENE1500404X. Préambule La lutte contre le décrochage scolaire représente des enjeux humains, sociaux et économiques majeurs pour la France.

MENE1500404X

Les jeunes en situation de décrochage présentent des risques importants d'échec en termes d'insertion sociale et professionnelle. Toutes les réflexions engagées à la suite des dramatiques évènements du mois de janvier 2015 mettent en avant la nécessité absolue de repenser le principe d'égalité au sein du système scolaire, notamment en renforçant la lutte contre l'échec scolaire que symbolise le décrochage. Afin de répondre à cet enjeu, le Président de la République a fixé pour objectif de diviser par deux d'ici 2017 le nombre de jeunes sortant sans qualification du système de formation. Dans le cadre de la stratégie Europe 2020, l'engagement a été pris d'abaisser le taux de jeunes en dehors de tout système de formation et sans diplôme de second cycle du secondaire à 9,5% d'ici 2020.

Principes partagés Objectifs communs Annexe Convention type. Reviens te former ! Un nouveau départ dans la vie. Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire. Infographie : l’essentiel des mesures Découvrez l'infographie interactive Le décrochage scolaire : enjeux et diagnostic Le décrochage : de quoi parle t-on ?

Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire

C’est un processus qui conduit chaque année 140 000 jeunes (1) à quitter le système de formation initiale (2) sans avoir obtenu une qualification équivalente au baccalauréat ou un diplôme à finalité professionnelle (certificat d’aptitude professionnelle - CAP, brevet d’études professionnelles - BEP (3)). Les lacunes de l’orientation professionnelle freinent l’insertion des jeunes sur le marché du travail. Plusieurs chiffres dévoilent les lacunes de l’orientation professionnelle des jeunes : un quart des jeunes français de moins de 25 ans sur le marché du travail est au chômage, 140 000 jeunes quittent chaque année le système de formation initiale sans avoir obtenu un diplôme professionnel ou le baccalauréat et, par ailleurs, 620 000 jeunes de 18 à 24 ans décrochent du système éducatif sans diplôme du second cycle du secondaire, et restent durablement sans formation (chiffres communiqués lors de la présentation du plan interministériel de lutte contre le décrochage scolaire du 21 novembre 2014).

Les lacunes de l’orientation professionnelle freinent l’insertion des jeunes sur le marché du travail

Enfin environ 350 000 offres d’emploi seraient non pourvues chaque année. Lire aussi : Patrons cherchent salariés, désespérément Seuls 33 % des jeunes sont convaincus d’être prêts pour le monde du travail, 27 % des employeurs partagent leur avis. Que peut faire un jeune de plus de 16 ans déscolarisé et sans emploi ? Rapport9cerc. Emplois des jeunes. L'Europe au chevet de ses 5,5 millions de jeunes chômeurs. Le second sommet européen pour l'emploi des jeunes s'est tenu à Paris le 12 octobre. 45 milliards d'euros d'aides seront débloqués d'ici à la fin 2015, provenant essentiellement du Fonds social européen (FSE - 21 milliards), de la Banque européenne d'investissement (BEI - 18 milliards) et du budget européen (6 milliards).

Emplois des jeunes. L'Europe au chevet de ses 5,5 millions de jeunes chômeurs

Cet argent financera la "Garantie pour la jeunesse", engagement de l'Europe à ce qu'aucun jeune de moins de 24 ans soit plus de 4 mois au chômage ou sans formation et se voit proposer un emploi "de qualité". L'urgence est réelle : 7,5 millions de jeunes européens entre 15 et 24 ans sont sans emploi (5,5 millions) ou sans formation. 12 pays ont un taux de chômage des jeunes supérieur à 25 %, la Grèce et l'Espagne dépassent même les 55 %. FORMEMP13 b Sans Diplome. 2015 08 parcours insertion jeunes.