background preloader

Thème BONHEUR & ADOPTION

Facebook Twitter

Adoption d'un enfant à l'étranger. Le nouveau visage de l'adoption - Désir d'enfant - Adoption - Vécu. Cet automne, l’Assemblée nationale doit se pencher sur le projet de loi 125 modifiant la Loi sur la protection de la jeunesse (1979).

Le nouveau visage de l'adoption - Désir d'enfant - Adoption - Vécu

En gros, ce projet de loi vise à réduire la durée des placements temporaires d’enfants en famille d'accueil, en favorisant la stabilité de l’enfant, entre autres, via l’adoption. Modification importante Les parents à qui on retirera la garde des enfants auront un délai précis, inscrit dans la loi, pour se reprendre en main et démontrer qu’ils sont aptes à retrouver leurs droits parentaux. Le nouveau visage de l'adoption - Désir d'enfant - Adoption - Vécu. Les enfants adoptés trouvent le plus souvent un bon équilibre de vie. Quels sont les facteurs favorisant l’intégration familiale, scolaire ou professionnelle des enfants adoptés à l’étranger ?

Les enfants adoptés trouvent le plus souvent un bon équilibre de vie

Quel jugement portent-ils eux-mêmes sur leur parcours ? Jusqu’à présent, faute d’étude menée en France, il était impossible de trouver une réponse à ces questions. Une enquête (1) vient combler ce vide en apportant pour la première fois des éléments de réponses à partir d’information recueillies sur 1 450 jeunes, dont 83 % d’adoptés et 17 % d’enfants biologiques au sein de familles adoptantes.

Parmi les adoptés, 17 % sont nés en France, 30 % en Amérique latine, 22 % en Afrique, 20 % en Asie et 11 % en Europe de l’Est. Les deux tiers se disent satisfaits de leur vie. «La famille, première clé de l'épanouissement» INTERVIEW - Face à la perte de repères, la famille est plus que jamais perçue comme un espace de bonheur, analyse Marie-José Forissier, présidente de Sociovision-Cofremca.

«La famille, première clé de l'épanouissement»

LE FIGARO MAGAZINE. - La famille rime-t-elle avec bonheur aux yeux des Français? Marie-José FORISSIER. - La famille est plus que jamais source de bonheur et d'épanouissement. 89 % des Français interrogés par Sociovision-Cofremca * se disent heureux sur le plan familial, 87 % soulignent que rien ne compte plus à leurs yeux que de partager des moments forts avec leurs proches.

La famille est l'une des clés du bonheur des Français, leur réponse à l'adversité ambiante. La crise a-t-elle accentué cette tendance? Elle a joué un rôle d'accélérateur. Et si être parent rendait heureux, finalement? Parents, vous êtes plus heureux que les non-parents.

Et si être parent rendait heureux, finalement?

Jusqu’à présent, les pseudo-études qui avaient cherché à diviser le monde avaient plutôt montré le contraire. Ainsi, deux psychologues de l'université de l'Ontario, après une expérience menée sur 80 nord-américains parents d'au moins un enfant mineur avaient conclu que plus les parents étaient conscients des sacrifices financiers à faire, plus ils se disaient heureux. Ainsi, les parents se mentent sur le bonheur que leur apporte leur progénitude de manière à rationnaliser le coût nécessaire à leur éducation (soit 200.000 dollars pour un enfant aux Etats-Unis).

Une autre étude était venue apporter une nuance: pour être heureux, il faut avoir deux filles tandis que les parents de quatre filles eux tutoient la dépression. La douloureuse vérité de l'adoption. «Je ne désire plus être la mère de cet enfant.»

La douloureuse vérité de l'adoption

Ces mots ne sont pas moi. Ils ont été écrits par Torry Hansen, infirmière du Tennessee de 33 ans, dans une lettre qu'elle a envoyée par avion en Russie avec le fils de 7 ans qu'elle avait adopté en septembre dernier. Pourtant, cet été, quand nous avons ramené de Chine notre petite de 3 ans fraîchement adoptée, j'aurais très bien pu les écrire.

Etats-Unis : cède enfant adopté, 10 ans, 3 500 $ hors taxe. Dylan sourit sur la photo.

Etats-Unis : cède enfant adopté, 10 ans, 3 500 $ hors taxe

Il a 10 ans, le regard malicieux, et une passion pour le jardinage. «Il n’a pas été diagnostiqué hyperactif et ne prend pas de médicaments. Il est capable de bien se concentrer et il adore faire des puzzles», explique la page Facebook qui le présente à l’adoption. Même son «prix» est affiché : 3 500 dollars (2 600 euros) de frais d’agence, plus 200 dollars d’enregistrement et de 1 500 à 2 500 pour les avocats.