background preloader

Politique US

Facebook Twitter

Aux Etats-Unis, le ridicule pour tuer la « guerre aux femmes » Dans près de trente Etats, des projets de lois anti-IVG et/ou contraception menacent les droits des femmes.

Aux Etats-Unis, le ridicule pour tuer la « guerre aux femmes »

Révélations sur l'enseignement islamophobe dans l'armée américaine. Indiens d’Amérique: un génocide tranquille et presqu'achevé. Un jour d'avril 1973, un militant noir américain pour les droits civiques, Ray Robinson, qui a longtemps suivi Martin Luther King, débarque à Wounded Knee, dans le Dakota du Sud.

Indiens d’Amérique: un génocide tranquille et presqu'achevé

Il souhaite apporter son soutien à la cause des "Native Americans", ainsi que l'on nomme les Indiens aux Etats-Unis, qui manifestent contre les injustices dont ils sont victimes dans le pays. Wounded Knee est un lieu emblématique et de sinistre mémoire. C'est là, en effet, que furent massacrés et jetés dans une fosse commune entre 150 et 300 hommes, femmes et enfants au matin du 29 décembre 1890, par le 7ème régiment de Cavalerie du Colonel James Forsyth. Elizabeth Warren, la femme qui réveille la gauche américaine. Elizabeth Warren au sommet de la finance de Reuters à Washington, le 1er mars 2011 (Kevin Lamarque/Reuters)

Elizabeth Warren, la femme qui réveille la gauche américaine

11 Septembre : la CIA savait, mais pourquoi n'a-t-elle rien fait ? Dans son livre, le journaliste Fabrizio Calvi montre que les attentats auraient pu être évités si le FBI avait été averti.

11 Septembre : la CIA savait, mais pourquoi n'a-t-elle rien fait ?

Al-Mihdhar_Al-Hazmi.jpg Dix-huit mois avant les attaques du 11 septembre 2001 la CIA suivait deux des futurs pirates de l’air, les Saoudiens Khalid Al-Mihdhar et Nawef Al-Hazmi. Elle savait qu’ils étaient aux États-Unis et a tout fait pour empêcher le FBI de le découvrir. Tortures: la justice américaine autorise les poursuites contre Donald Rumsfeld. La justice américaine a autorisé deux Américains à poursuivre l’ancien secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld pour torture pendant leur détention en Irak par l’armée américaine.

Tortures: la justice américaine autorise les poursuites contre Donald Rumsfeld

Un cour d’appel fédérale a confirmé lundi un jugement qui avait invalidé une décision du ministère de la Justice demandant l’abandon d’une procédure judiciaire entamée par Donald Vance et Nathan Ertell en 2006 contre M. Rumsfeld. Bike lanes‬‏ Au début des années 90, cinq agents cubains sont chargés de surveiller les terroristes qui visent leur île depuis cinquante ans, notamment à partir de la Floride. En 1998, les États-Unis les jettent en prison, où ils croupissent.

Quantitative Easing Explained. Etats-Unis: un condamné pourrait être exécuté avec un produit pour euthanasier. Acculé par la rupture de stock nationale de l'anesthésiant utilisé dans les exécutions capitales, l'Oklahoma (sud des Etats-Unis) souhaite lui substituer un produit utilisé pour euthanasier les animaux, mais doit encore en répondre devant la justice.

Etats-Unis: un condamné pourrait être exécuté avec un produit pour euthanasier

Troops Punished After Refusing to Attend Evangelical Concert. Aux Etats-Unis, expulsions et saisies immobilières abusives. Aux Etats-Unis, les banques s’appuient sur de faux documents pour expulser des propriétaires.

Aux Etats-Unis, expulsions et saisies immobilières abusives

Lié à la crise des subprimes, ce scandale pourrait provoquer un nouveau désastre économique. En mars, Angela Iannelli, 46 ans, était dans tous les journaux, photographiée avec son perroquet sur l’épaule. Quelques mois plus tôt, en rentrant du bar où elle travaille, elle se retrouvait à la porte de sa maison, à proximité de Pittsburgh. Un agent employé par la banque était entré chez elle, avait coupé l’eau et l’électricité, mis à sac son intérieur, rempli les toilettes et les lavabos d’antigel, emporté son perroquet, et cadenassé sa porte.

Une saisie comme il y en a eu des millions depuis le début de la crise ? La position favorable de l’administration d’Obama après le coup d'Etat au laisse penser aux meneurs du putsch en Équateur qu’ils peuvent attendre une réponse similaire de Washington. Et ailleurs ? Y aura-t-il de nouveaux coups d’État en Amérique Latine contre les gouvernements de gauche ?

La position favorable de l’administration d’Obama après le coup d'Etat au laisse penser aux meneurs du putsch en Équateur qu’ils peuvent attendre une réponse similaire de Washington. Et ailleurs ?

Peu après le coup d’état militaire l’année dernière au Honduras qui a renversé le gouvernement élu du Président Manuel Zelaya, le président équatorien Rafael Correa a affirmé posséder "des rapports des renseignements qui disent que je suis la prochaine cible". Il avait raison, comme l’a démontré la tentative de coup contre lui par la police et une partie de l’armée le 30 septembre dernier, au cours duquel sa voiture a été criblée de balles. "Le soutien continu de Washington depuis un an au gouvernement établi par le putsch en Honduras a encouragé et augmenté la probabilité d’autres coups d’État contre les gouvernements de la gauche démocratique dans la région", comme l’a si bien écrit dans sa chronique pour le quotidien britannique The Guardian Mark Weisbrot, expert de l’Amérique Latine.

Cibles Barack Obama a promis une "rupture" avec la politique de George W. Allo les pompiers? - Payez d'abord votre taxe! Ce fait divers est une belle illustration du monde libéral voulu par un certain nombre d’Américains, et notamment le très à la mode Tea Party.

Allo les pompiers? - Payez d'abord votre taxe!

Dans le comté d’Obion au Tennessee, les pompiers ont laissé brûler la maison d’un résident… qui n’avait pas payé une taxe annuelle de 75 dollars requise ici pour s’assurer leurs services. L’espionne sacrifiée. A intervalles réguliers, l’Amérique connaît des désastres moraux, qui alimentent ses cauchemars, les éditoriaux de ses journaux et son cinéma.

L’espionne sacrifiée

Le dernier en date, c’est 2003, année de la guerre en Irak et des manipulations d’Etat. Dans un océan de propagande, la révélation par l’entourage du président Bush de la véritable identité d’un agent de la CIA - détail en soi anecdotique - donna l’étiage de la corruption de l’esprit public. Désormais, même un espion en activité pouvait être traité en ennemi par la Maison Blanche. Le scandale fut immense et, au terme d’un procès fleuve, Lewis Libby, directeur de cabinet de Dick Cheney, accusé d’être à l’origine de l’information, fut condamné à deux ans et demi de prison. La "guerre contre la drogue" est devenue un prétexte pour militariser un filet gigantesque qui cible non seulement les narcotrafiquants mais aussi les sans-papiers et les opposants politiques.

Un charnier contenant 72 cadavres, dont ceux de 14 femmes, a été découvert le 24 août dans l’État mexicain de Tamaulipas, pas loin des États-Unis. Les victimes du massacre, criblées de balles, les yeux bandés et les mains liées derrière le dos, sont les dernières victimes de la stratégie américaine de la militarisation de la « guerre contre la drogue » menée par Washington. Selon le Los Angeles Times ces migrants, qui venaient d’Amérique Centrale, d’Équateur, et du Brésil et voulaient gagner le Texas, ont été kidnappés et tués par le gang des Zetas. Les Zetas sont des anciens membres de l’élite militaire mexicaine, entraînés par les États-Unis aux tactiques de contre-insurrection et de répression brutale, puis reconvertis en masse dans le narcotrafic.

Une nouvelle Sarah Palin pour d fier Obama. Dailymotion - 20 Minutes. TATS-UNIS %u2022 Les nouvelles pasionarias de la droite am ricai. Elles se nomment Sarah Palin, Michele Bachmann, Ann Coulter…. L’opposition à Barack Obama se féminise et surtout se radicalise. C'est une jolie brunette qui ne mâche pas ses mots. Elle accuse Barack Obama d'être un socialiste et elle est devenue la coqueluche des militants de droite, qui se pressent en foule à ses apparitions publiques.

Les gens de gauche la haïssent et les conservateurs l'adorent. Google et Michelle Obama, une affaire d'importance. L'image peut choquer. C'est la retouche d'une photo de Michelle Obama avec un visage de singe. Elle rappelle la caricature de Sean Delonas parue dans le tabloid New York Post en février dernier où un policier, après avoir abattu un chimpanzé, dit à son collègue : «Il va falloir trouver quelqu'un d'autre pour rédiger le prochain plan de relance» . Mais ici, la photo n'a pas été mise en avant par choix éditorial : elle a été visible en première place des réponse de Google Images sur la requête “Michelle Obama”. Le moteur de recherche refuse de supprimer la photo en question. Raciste, Google ? Pas si simple. Pourquoi l'image en cause est-elle remontée dans les résultats ? Le lobby am ricain de la sant d pense sans compter pour prot ge. Une étude de l’université d’Harvard indique que plus de 44 000 Américains meurent chaque année faute d’assurance maladie.

C’est dire si la reforme du système de santé américain est urgente. Est-ce un dingue, un pervers ou une taupe qui brigue le Sénat? -

Espions venus du froid