background preloader

Santé et spirit

Facebook Twitter

Entretien avec Laura Marie : Libération. Edgar Cayce A.R.E. D'où vient la peur d'une carence en protéines? Cymascope Research. Georgia Knap : "Quand j'étais vieux" :top: Voilà, je vous présente Georgia Knap, l'homme qui a changé de corps et de visage à partir de 50 ans.Dans son livre "quand j'étais vieux " écrit vers 1920, il raconte sa prise de conscience de ses douleurs ,de ses maladies et de sa "décrépitude" Comment ,il y rémédia ?

Georgia Knap : "Quand j'étais vieux"

Il a basé sa méthode ,qu'il a expérimentée sur lui,sur ce que le Dr LINDLAHR disait "1/3 de ce que nous mangeons nous permet de vivre ,les 2/3 font vivre mes confrères".Je cite G. Knap :top: Les maladies graves résultent d'un abus d'aliments qui déminéralisent le corps ,elles sont le résultat d'un mode de vie nocif ou de traumatismes non résolus.On a le cancer parce qu'on se le donne ,par ignorance, mais par l'intoxication journalière d'abus d'aliments azotés. Son propos est de lutter contre la décrépitude du corps et du visage de 4 façons- 1 par une alimentation crudivoriste partielle- 2 par des exercices de massage et de gymnastique douce- 3 par des pressions sur des points anti-douleur- 4 par un hygiène de vie. THE RECONNECTION - Heal Others, Heal Yourself.   Register Today!

L'ADN Réencodé Re-connecté à la SOURCE - Reconnexion® Sante-Info-Russie. Le site de la SANTE INTEGRATIVE. Spiritualite3G. La musique Multidimensionnelle® : Qu'est ce que c'est ? La Musique Multidimensionnelle n'est pas née en un jour, elle est le fruit d'un long cheminement : un voyage en deux temps.

La musique Multidimensionnelle® : Qu'est ce que c'est ?

Le premier : extérieur, horizontal et visuel à la rencontre de l'autre que j'ai photographié et filmé dans un grand nombre de contrées, cultures et civilisations. J'ai bien souvent eu le sentiment intime de relier en moi tous ces êtres, toutes ces formes, toutes ces couleurs, tous ces points de vue. Sans eux, ma propre musique intérieure n'aurait pas été la même, sans eux, je n'aurais pas été moi même !

Le deuxième voyage a été intérieur, vertical et sonore à la rencontre de mon être inconnu. La Musique Multidimensionnelle est le fruit de ces deux explorations qui m'ont élargie à d'autres dimensions. HISTORIQUE D'un cheminement INTUITIF et synchronique. Brainwave entrainment. Brainwave Entrainment is any practice that aims to cause brainwave frequencies to fall into step with a periodic stimulus having a frequency corresponding to the intended brain-state (for example, to induce sleep), usually attempted with the use of specialized software.

Brainwave entrainment

It purportedly depends upon a "frequency following" response on the assumption that the human brain has a tendency to change its dominant EEG frequency towards the frequency of a dominant external stimulus. [citation needed] Such a stimulus is often aural, as in the case of binaural or monaural beats and isochronic tones, or else visual, as with a dreamachine, a combination of the two with a mind machine, or even electromagnetic radiation. Hemispheric Synchronization, a potential and generally desired result of brainwave entrainment, refers to a state when the brainwave pattern of the right and left hemispheres become alike. A person with similar activity in both hemispheres is alleged[by whom?] Audio-Visual Entrainment. Introduction[edit] All of our senses (except smell) access the brain's cerebral cortex via the thalamus, and because the thalamus is highly innervated with the cortex, sensory stimulation can easily influence cortical activity.

Audio-Visual Entrainment

In order to affect brain (neuronal) activity, sensory stimulation must be within the frequency range of roughly 0.5 to 25 hertz (Hz)[citation needed]. Touch, photic and auditory stimulation are capable of affecting brain wave activity. A large area of skin must be stimulated to affect brainwaves, which leaves both auditory and photic stimulation as the most effective and easiest means of affecting brain activity. Therefore, mind machines are typically in the form of light and sound devices.[1] Auditory or visual stimulation (AVS) can take a variety of forms, generating different subjective and clinical effects. History[edit] Clinical reports of flicker stimulation appear as far back as the beginning of the 20th century. In 1956, W.

Forum Spiritualité3G.