background preloader

Storia

Facebook Twitter

Roman. Ancient Mesopotamia. STORIA. History. World History Timeline The FREE atlas of world history. L'histoire par l'image. Barre personnelle. TIMELINES. Hissalinkkejä. Linee del tempo. TOP 10 Free Timeline Creation Tools For Teachers. Build and Share Interactive Timelines - whenintime. Timelines. Create free interactive timelines | HSTRY for Education. Première guerre mondiale. Ressources. World War I. Pour créer des histoires interactives entre frise chronologique et carte de géographie. Dipity. Creer des timelines interactives. Mise à jour – Janvier 2017 – Dipity ne semble plus exister. Dipity est un outil en ligne qui permet de créer facilement des frises du temps multimédias. Dipity est un service qui ressemble assez à MyHistro dont nous avons parlé ici il y a quelques jours. Dipity offre la possibilité d’insérer dans un une frise du temps du texte, des images, des vidéos, des liens et tout type de matériel mutlimédia.

L’intégration se fait de manière trés simple et créer une chronologie en ligne sur un thème ou un évènement est une question de minutes. Une des forces de la solution Dipity, c’est l’intégration poussée des fonctions de partage. L’autre point fort de Dipity ce sont ses fonctions de création en mode collaboratif. Dernier point mais il n’est pas anecdotique, Dipity fonctionne sur votre ordinateur mais aussi sur la tablette iPad. Dans la classe. Dipity est un outil tice qui paraît bien adapté à un travail seul ou en groupe. Dipity - Find, Create, and Embed Interactive Timelines.

Create Free Interactive Timelines – Stories Displayed on Maps. Les atrocités de l'occupation japonaise révélées par les archives chinoises. Les employés des archives de la province de Jilin (Nord-est de la RPC) ont marqué à leur manière le 69e anniversaire de la victoire dans la Seconde guerre mondiale. A la fin d’avril, ils ont rendu publics près de 100.000 documents datant de la Seconde guerre mondiale, qui témoignent des actes de cruauté de l’armée japonaise pendant l’occupation de l’Est de la Chine (1937-1945).

Il s’agit des lettres, des rapports, des documents officiels et des enregistrements de conversations téléphoniques entre les soldats et les fonctionnaires d’autres grades de l’armée impériale du Japon en Chine. De nombreux documents révèlent de nouvelles informations sur les victimes du massacre de Nankin (1937). Les archives donnent également des preuves de la création par le gouvernement japonais d’un réseau de « maisons clauses militaires » sur les territoires occupés. Un réseau des « maisons closes militaires » développé par Tokyo Les faits révélés par les archives font vraiment froid dans le dos. Auschwitz. Le plus grand ensemble de camps allemands de concentration et d'extermination, créé en mai 1940 à Oświęcim, à 60 km au S.

-O. de Cracovie (Pologne). Créé pour interner des Polonais et des prisonniers de guerre soviétiques (Auschwitz I), il devint avec la construction, engagée au printemps 1941, de Birkenau (Auschwitz II) le plus grand centre de mise à mort du peuple juif – ainsi que de Roms, de Sinti et autres prisonniers – de différentes nationalités européennes, atteignant parfois 20 000 victimes par jour. À Auschwitz même (Auschwitz I), des détenus servaient de cobayes aux expériences in vivo des médecins SS ; d'autres travaillaient à Monowitz (Auschwitz III) pour l'usine de Buna de l'IG Farben.

Entre 1940 et 1945, environ 1,5 million de personnes y périrent, dont 1 million de Juifs. Les vestiges des deux camps, Auschwitz I et Auschwitz II-Birkenau ont été placées par l'UNESCO sur la liste du patrimoine mondial. Musée de la Déportation. Camp de concentration. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. On nomme camp de concentration un lieu fermé de grande taille créé pour regrouper et pour détenir une population considérée comme ennemie, généralement dans de très mauvaises conditions.

Cette population peut se composer des opposants politiques, des résidents d'un pays ennemi, de groupes ethniques ou religieux spécifiques, des civils d'une zone critique de combats, ou d'autres groupes humains, souvent pendant une guerre. Les personnes sont détenues en raison de critères généraux, sans procédure juridique, et non en vertu d'un jugement individuel. Le régime nazi a créé une relative confusion en utilisant le terme de camp de concentration pour désigner certains de ses camps d'extermination, il convient de les distinguer, même si les conditions de détention dans les camps de concentration peuvent mener à des niveaux de morbidité et de mortalité extrêmement élevés.

L'expression « camp de concentration » fut créée à la fin du XIXe siècle. LES CAMPS DE CONCENTRATION. Pour bien comprendre le régime nazi et son fonctionnement et pour éviter les confusions, il importe de distinguer camps de concentration et camps d'extermination. 1) Les camps de concentration, organisés sur le territoire allemand depuis 1933 et où ont d'abord été enfermés des Allemands antinazis, ainsi que des Juifs et des prisonniers de droit commun, étaient destinés à interner -provisoirement ou définitivement- des individus jugés dangereux "par mesure de sécurité, par mesure préventive ou par mesure de rééducation". Entre 1939 et 1945 le nombre des détenus s'est considérablement accru : on y trouvait pêle-mêle déportés politiques, prisonniers de droit commun, homosexuels, témoins de Jéhovah, etc.

Par une ordonnance du 7 décembre 1941 a été créé le système NN, Natcht und Nebel ("Nuit et Brouillard") pour certains résistants transférés sans jugement en Allemagne et destinés à disparaître "sans laisser de traces". Les camions à gaz utilisés à Chelmno Source : Le génocide et le nazisme. Camps de concentration. Camps dans lesquels sont rassemblés, sous la surveillance de l'armée ou de la police, soit des populations civiles de nationalité ennemie, soit des minorités ethniques ou religieuses, soit des prisonniers de droit commun ou des détenus politiques.

L'expression « camp de concentration » fait son apparition en Afrique du Sud pendant la guerre des Boers (1899-1902), lorsque les Britanniques ouvrent des camps pour y interner les familles des Boers en révolte. Mais c'est sous le régime nazi dans l'Allemagne des années 1930 que le système concentrationnaire connaît sa plus grande extension.

Au xxe siècle, des camps de concentration, de « rééducation », de travail forcé… ont également été mis en place dans d'autres pays que ceux dominés par le IIIe Reich, notamment par des régimes totalitaires se réclamant du communisme. 1. Les camps de concentration nazis 1.1. Après le rattachement de l'Autriche à l'Allemagne, le camp de Mauthausen est ouvert près de Linz en Autriche. 1.2. 1.3. 1.4. 2. 3. 4. Les camps de concentration, 1933-1939. Le terme camp de concentration désigne un camp dans lequel des gens sont détenus ou confinés, généralement dans des conditions très difficiles et sans respect des normes juridiques acceptées dans les démocraties constitutionnelles quant à l'arrestation et l'emprisonnement. Les camps de concentration (Konzentrationslager, KL ou KZ) furent un élément essentiel du régime nazi entre 1933 et 1945.

Les premiers camps de concentration en Allemagne furent créés peu après la nomination de Hitler au poste de chancelier en janvier 1933. Dans les semaines après l'arrivée au pouvoir des Nazis, la SA (Sturmabteilung ou Sections d'assaut), la SS (Schutzstaffel, escadron de protection, garde d'élite du Parti nazi), la police et les autorités civiles locales mirent en place de nombreux camps de détention pour incarcérer les opposants politiques, réels ou supposés, à la politique nazie. L'unité de SS-Totenkopfverbände de chaque camp était divisée en deux groupes. Liste des camps de concentration nazis. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cette liste comprend les camps de concentration, les camps de concentration de jeunes, les camps d'extermination, camps de transit et divers autres camps similaires de la période du Troisième Reich. Carte[modifier | modifier le code] Carte des camps de concentration nazis Camps de concentration des années 1930[modifier | modifier le code] Les premiers camps de concentration (auparavant souvent dénommés camps de concentration « sauvages ») regroupent les camps créés après la prise de pouvoir par Adolf Hitler, de manière non systématique et dans des conditions différentes de rattachement, afin d'éliminer les opposants politiques au nazisme.

Ils partagent pour caractéristique, une construction toujours antérieure à la création de « l'inspection des camps de concentration », pour la plupart une existence assez courte, et un rattachement diversifié : SA, SS, ministère de l'intérieur etc. Camps d'extermination[modifier | modifier le code] Frise chronologique. Timelines. Timeline. Cartes Romaines et voies de communication. Timeline tools. Histoire - Géographie. 40 maps that explain the Roman Empire. By Timothy B. Lee on August 19, 2014 Two thousand years ago, on August 19, 14 AD, Caesar Augustus died. He was Rome's first emperor, having won a civil war more than 40 years earlier that transformed the dysfunctional Roman Republic into an empire. Under Augustus and his successors, the empire experienced 200 years of relative peace and prosperity. Here are 40 maps that explain the Roman Empire — its rise and fall, its culture and economy, and how it laid the foundations of the modern world.

The rise and fall of Rome The rise and fall of RomeIn 500 BC, Rome was a minor city-state on the Italian peninsula. The rise of Rome Rome's military Rome's powerful maniple formation Rome's powerful maniple formationIn the early years of the republic, the Roman infantry used a version of the Greek phalanx. The republic becomes an empire The lost city of Pompeii The eruption of Mount Vesuvius The eruption of Mt. The culture of Rome Roman Britain and the Roman economy The decline of Rome Rome's legacy. Timelines. Timeline. Spatial History Project. But what we understand about the creation of cities is limited to the sources available to us. Many sources (even recent ones) are often incomplete, inaccurate, or not easily adaptable to computational methods, no matter the power of the supercomputer.

How can you fully describe a process or movement if all you know is the location of Point A and Point B? In our Geographies of the Holocaust project, we have this challenge in our study of the ghettos in 1944 Budapest (Giordano and Cole 20116). We know where Jewish residents lived, and where market halls were located. And, we know that Jewish residents were only allowed to leave their homes from 2-5 pm to do their shopping.

But, what effect did this restriction have on the street life of the city? What new spaces were animated that were previously inert? Rome. Historical Kingdoms/Names. Timeline Generator. Timlines. Home - TimeMapper - Make Timelines and TimeMaps fast! - from the Open Knowledge Foundation Labs. Neanderthals. Build and Share Interactive Timelines - whenintime. Timeline tools and resources. Foto interattive della trasformazione di Berlino dal dopoguerra ad oggi.

War History Online - Military History.