background preloader

NEUROSCIENCES, PSYCHOLOGIE

Facebook Twitter

17<sup>e</sup> Semaine du cerveau : des chercheurs du CNRS mobilisés sur tout le territoire. Conscience, émotions, mémoire, rêves, addictions, apprentissage, vieillissement, nouveaux traitements… autant de thèmes qui seront abordés lors de cette 17e Semaine du cerveau.

17<sup>e</sup> Semaine du cerveau : des chercheurs du CNRS mobilisés sur tout le territoire

Les scientifiques viennent à la rencontre du public pour présenter les avancées des recherches mais aussi débattre de leurs enjeux et implications pour notre société – des applications juridiques des neurosciences à l'homme augmenté. Certaines manifestations mettront à l'honneur nos nuits et nos songes, en lien avec la journée du sommeil le 18 mars. Toutes sont gratuites, à l'exception de certaines projections en salle.

La Semaine du cerveau est une manifestation grand public coordonnée par la Société des neurosciences, sous l'égide de la Fondation Dana Alliance, en partenariat avec la Fédération pour la recherche sur le cerveau (FRC), l'Inserm, le CNRS, l'Inra, le magazine Cerveau & Psycho et Science & Vie TV. Quelques opérations phares auxquelles participe le CNRS : Télécharger le communiqué de presse : Jeux Sérieux.com : site canadien des Serious games - Accueil. Comprendre. Mieux connaître le développement de l’intelligence chez l’enfant. Récemment, l’imagerie cérébrale a permis de démontrer l’existence, chez l’enfant comme chez l’adulte, de deux formes complémentaires d’apprentissage neurocognitif : l’automatisation par la pratique et le contrôle par l’inhibition.

Mieux connaître le développement de l’intelligence chez l’enfant

Dans le cas de l’automatisation, c’est initialement la partie préfrontale (avant) du cerveau qui est activée car la mise en place des habiletés nécessite un contrôle et un effort cognitif (apprendre par cœur une liste de mots, par exemple), puis ces habiletés s’automatisent avec l’apprentissage et c’est la partie postérieure du cerveau, ainsi que les régions sous-corticales, qui prennent le relais.

Dans le cas inverse (désautomatisation), il s’agit d’apprendre à inhiber les automatismes acquis pour changer de stratégie cognitive. Le défaut d’inhibition peut expliquer des difficultés d’apprentissage et d’adaptation tant cognitive que sociale. Les fonctions cognitives. Meditation_CerveauPsycho_2010.pdf.

Psycho Actif, le blog de Christophe André. Le cerveau à tous les niveaux. INTELLIGENCE ARTIFICIELLE : DE QUOI PARLE-T-ON ? LES NEURONES DE LA LECTURE. CC Giovanni S.

LES NEURONES DE LA LECTURE

Santos / Flickr Si nos gênes n’ont pas évolué pour nous permettre d’apprendre à lire, c’est l’écriture qui a évolué afin de tenir compte des contraintes de notre cerveau. Une question demeure : pourquoi l’espèce humaine est-elle la seule, parmi les primates, à avoir inventé des symboles parlés ou écrits ? Deux concepts récents, celui de "théorie de l’esprit" – c’est-à-dire la capacité d’imaginer ce que pensent nos congénères et celui d’" espace de travail conscient" – un réseau neuronal où les idées se recombinent en synthèses nouvelles- pourraient contribuer à cerner la singularité culturelle de l’esprit humain au sein de l’évolution biologique des espèces. En effet, la lecture est une invention culturelle récente. Stanislas Dehaene, psychologue cognitif et neuroscientifique, professeur au Collège de France, titulaire de la Chaire de psychologie cognitive expérimentale, membre de l'Académie des Sciences.

Pour aller plus loin... UN VOYAGE EXTRAORDINAIRE AU CENTRE DU CERVEAU. LA BIOLOGIE DE L'ATTACHEMENT. Cours enregistré dans le cadre de l'enseignement PACES de Sciences Humaines et Sociales à l'Université Claude Bernard Lyon 1.

LA BIOLOGIE DE L'ATTACHEMENT

Boris Cyrulnik, neurologue, psychiatre et psychanalyste français. Responsable d'un groupe de recherche en éthologie clinique à l'hôpital de Toulon-la-Seyne (1972-1991), il publie son premier ouvrage Mémoire de singe et parole d’homme en 1983. Directeur d’enseignement depuis 1996 à la Faculté des lettres et sciences humaines de Toulon et président du Centre national de création et de diffusion culturelles de Châteauvallon, Boris Cyrulnik est surtout connu pour avoir développé le concept de "résilience" (renaître de sa souffrance). Il a également participé en 2007 à la commission Attali sur les freins à la croissance, dirigée par Jacques Attali. Aller plus loin...

Voir toutes les conférences de l'Université de Claude Bernard Lyon 1.