background preloader

XVIe siècle

Facebook Twitter

Littérature baroque. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Littérature baroque

La littérature baroque appartient à un grand mouvement européen, non seulement littéraire mais plus généralement artistique, le baroque. Historique[modifier | modifier le code] Le mouvement baroque apparaît à la fin du XVIe siècle et se termine autour du milieu du XVIIe siècle. Bien que lié dès l'origine à la Contre-Réforme, le mouvement littéraire baroque trouve une sphère d'influence plus large, notamment en France. On distingue d’un côté les écrivains protestants comme Théodore Agrippa d'Aubigné et de l'autre les écrivains catholiques comme Honoré d'Urfé et Pierre Corneille ou encore ceux qui se reconvertissent tels Jean de Sponde et Théophile de Viau. Le baroque littéraire[modifier | modifier le code] Une sélection d'écrits baroques en français[modifier | modifier le code] Pléiade (XVIe siècle) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pléiade (XVIe siècle)

Pour les articles homonymes, voir Pléiade. La Pléiade est un groupe de sept poètes français du XVIe siècle rassemblés avec Pierre de Ronsard et Joachim Du Bellay. On considère souvent la Défense et illustration de la langue française, publié en avril 1549 par Joachim Du Bellay, comme le manifeste des idées de la Pléiade. Son contenu vise à mener une réflexion sur les moyens d’enrichir la langue et la littérature française par des emprunts, la fabrication de néologismes, le rappel de mots disparus, et plus globalement enrichir la culture française par la redécouverte de la culture antique, de ses arts et de son savoir. Les membres de la Pléiade entrent ainsi dans une logique de rupture avec leurs prédécesseurs, décidés qu'ils sont à rompre avec la poésie médiévale, et cherchent notamment à exercer leur art en français (« la poésie doit parler la langue du poète »[4]). Catégorie : Poètes de la Pléiade.

Roman picaresque. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Roman picaresque

Le roman picaresque (de l'espagnol pícaro, « misérable », « futé ») est un genre littéraire né en Espagne au XVIe siècle et qui a connu sa plus florissante époque dans ce pays. Un roman picaresque se compose d'un récit sur le mode autobiographique de l’histoire de héros miséreux, généralement des jeunes gens vivant en marge de la société et à ses dépens. Au cours d’aventures souvent extravagantes supposées plus pittoresques et surtout plus variées que celles des honnêtes gens, qui sont autant de prétextes à présenter des tableaux de la vie vulgaire et des scènes de mœurs, le héros entre en contact avec toutes les couches de la société. Origines[modifier | modifier le code] Esthétique[modifier | modifier le code] Le roman picaresque est généralement porté par une vision critique des mœurs de l’époque. Caractéristiques[modifier | modifier le code] Six caractéristiques constitutives distinguent le roman picaresque : Romans picaresques en ligne. Littérature française du XVIe siècle.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Littérature française du XVIe siècle

La littérature française du XVIe siècle est marquée par l’établissement de la langue française comme une grande langue littéraire et par d’importants créateurs qui fondent les principaux genres de la littérature moderne en France avec François Rabelais pour la prose narrative, Pierre de Ronsard et Joachim du Bellay pour la poésie, Michel de Montaigne pour la littérature d'idées ou Robert Garnier et Étienne Jodelle pour le théâtre. Elle s’inscrit dans un siècle de transformations multiples et fondamentales, dans tous les domaines (croyances religieuses, démarches intellectuelles, sciences et techniques, découvertes géographiques, transformations politiques…) qu'expriment les termes de « Renaissance », « Humanisme » et de l'époque moderne.

Contexte[modifier | modifier le code] Les différents genres[modifier | modifier le code] Contes et nouvelles[modifier | modifier le code] Liste partielle des publications[modifier | modifier le code] Littérature française du XVIe siècle.