background preloader

Symba

Facebook Twitter

Symba, Ensemble nous prospérons. Symba. Symba veut créer une monnaie régionale non-convertible en euros dont la valeur reposerait sur la confiance et les échanges entre les entreprises membres.

Symba

L’enjeu est de fédérer les acteurs locaux afin de créer une monnaie complémentaire en Île de France pour développer la richesse économique, écologique, sociale et culturelle du territoire. Projet porté par : ETIENNE HAYEM La crise financière a révélée le rôle très important dans les finances des Etats mais aussi des ménages : dans les biens de consommations des foyers, la part des intérêts sur les dettes s’élève à 30% du prix et à 77% du prix des loyers. La crise économique qui a suivi a considérablement réduit la capacité des entreprises, des associations et des petites structures locales à trouver des fonds. C’est ce constat qui a conduit la banque coopérative Suisse WIR à créer une monnaie du même nom en 1933 pour se faire crédit mutuellement au moment où les banques ne finançaient plus. » Do Green lance le Symba avec CitizenCan. En 2016, une nouvelle plateforme monétaire sera disponible pour les acteurs économiques et sociaux contribuant à la prospérité écologique, économique et sociale de l’Île de France, le SYMBA.

» Do Green lance le Symba avec CitizenCan

Soutenue par la région, cette plateforme sera disponible en version beta dès 2015 puis ouverte à l’ensemble des entreprises, des associations et des territoires, nous l’espérons dès 2016. Parmi les modèles durables émergents, les monnaies complémentaires apportent des solutions durables à la survie des entreprises et au confort des citoyens, notamment en période de crise comme nous le sommes. Une monnaie B to B complémentaire à l’euro pour les entreprises d’Île de France mais aussi les territoires et les associations Aussi Do Green a décidé de s’investir dans le lancement d’une monnaie complémentaire à destination des entreprises et des organisations sous forme de crédit mutuel inter-organisations : le SYMBA. OuiShare Awards Nominees 2014. Zoupic, le propre de l'om.

Zoé sur la monnaie. Publié en juin dernier chez Décisions Durables, Le Nouvel Art des Co se présente pour l’essentiel comme un guide pratique de l’économie collaborative à l’usage du grand public.

Zoé sur la monnaie

L’ouvrage contient par ailleurs quelques fictions esquissant ce que pourrait être un futur collaboratif. Plusieurs d’entre elles ont été écrites par des Connectors OuiShare : Diana Filippova, Arthur De Grave, Etienne Hayem et Benjamin Tincq. Nous les republierons ici régulièrement tout au long de l’été. C’est Etienne Hayem, co-fondateur du projet de monnaie complémentaire d’ Île-de-France Symba, qui ouvre le bal avec un texte sur le futur de la monnaie.

Je m’appelle Zoé. SYMBA, Monnaie Complémentaire Île de France, c'est parti ! - Google Groupes. Entreprendre avec et sans argent : les monnaies 2.0. Ce sont aujourd’hui une soixantaine de projets en France, déjà actifs ou en préparation, qui proposent de nouvelles monnaies, parmi lesquelles le Sol-Violette à Toulouse, l’Eusko au pays basque, le Galléco en Ile-et-Vilaine et bientôt Symba en Ile-de-France.

Entreprendre avec et sans argent : les monnaies 2.0

A l’inverse de la spéculation, qui déconnecte les transactions financières de l’économie réelle, ces nouvelles monnaies entendent dynamiser l’économie locale (si elles perdent parfois de leur valeur avec le temps c’est afin d’accroître les échanges), favoriser le lien social, ou encore répondre à une exigence de transparence du système. Bien qu’encore marginales, avec un impact économique national limité, ces initiatives font preuve de leur efficacité au niveau local et les pouvoirs publics commencent à s’associer à ces démarches.

Présentation du revenu de base avec SYMBA à Paris le 22 avril. Officielle ou alternative, usages et utilités de la monnaie. Cet atelier vous propose un voyage au coeur de la monnaie.

Officielle ou alternative, usages et utilités de la monnaie

Afin de découvrir les alternatives, les monnaies complémentaires, virtuelles, locales ou globales, nous commencerons par un historique de ce qu’est réellement la monnaie, ce qu’elle a été dans l’histoire et les caractéristiques des monnaies "conventionnelles" que nous connaissons aujourd’hui. Ensuite, c’est la visite d’un certain nombre d’initiatives existantes dans le monde qu’elles soient à vocation sociales, environnementales et/ou économiques qui sera au rendez-vous… L’atelier s’attardera aussi sur les facteurs clés des différentes initiatives existantes : l’intelligence collective, la gouvernance, l’usage, le design, les aspects légaux.

SYMBA IDF - l'aventure symbiotique. Lancement de l'aventure Symbiotique! Le Mardi c’est écologie: café-citoyen « Economie et monnaie locales ». La nécessité de relocaliser les échanges économiques apparaît aujourd'hui comme une évidence pour contre-balancer les excès de la mondialisation et ses conséquences sociales et environnementales désastreuses.

Le Mardi c’est écologie: café-citoyen « Economie et monnaie locales ».

Mais à quelle échelle de territoire faut-il agir : région, ville, arrondissement ou quartier ? Avec quels moyens et avec quelles parties prenantes ? Nous vous proposons d'aborder ces questions complexes autour d'un exemple concret qu'est l'utilisation d'une monnaie locale. TEDxLaDéfense - Etienne Hayem - La monnaie comme lien.

Étienne Hayem. Étienne Hayem est entrepreneur, consultant, conférencier et écrit sur le sujet des monnaies complémentaires et de la monnaie de façon plus large.

Étienne Hayem

Entretien enregistré à Paris le 6 décembre 2013. Étienne Hayem. Portrait J’ai grandi en Picardie. Après un parcours en médecine puis une école de commerce à Paris, j’ai fait en 2009 un master en événementiel dans une école de commerce spécialisée en marketing. [ masterclass ] Mutations contemporaines de la monnaie. Design fiction et nouveaux usages. « Mutations contemporaines de la monnaie.

[ masterclass ] Mutations contemporaines de la monnaie. Design fiction et nouveaux usages.

Design fiction et nouveaux usages. » Workshop de prospective mis en œuvre à La Fonderie de l’Image auprès des Mastères Design graphique par Sylvia Fredriksson et Anthony Masure, avril 2014. En collaboration avec les porteurs du projet du SYMBA, monnaie complémentaire pour l’Île-de-France, et avec le soutien d’Étienne Hayem, nous proposons aux étudiants d’imaginer et de prototyper en une semaine des services permettant d’accompagner la mise en place et le développement du SYMBA. En tant que designer, leur démarche aura pour objectif de préfigurer de nouveaux modèles de startups collaboratives (social buisiness). Symba: l'accélérateur de coopération (images avec, tweets) · nicolasloubet. Inv. UP Café en exclusivité : "Entreprendre avec et sans argent : les monnaies 2.0"

Monnaies complémentaires, la révolution douce et profonde. L'après-Bitcoin : quelles monnaies virtuelles pour l'économie collaborative? Soirée Symba les bases ou Symbase ! Soirée Symba les bases ou Symbase !

Soirée Symba les bases ou Symbase !

« Retour aux événements Cet événement est terminé Soirée Symbase 1. Animation de “La Corbeille” : Jeu interactif avec Sybille Saint Girons des Valeureux. L'aventure Symbiotique - Nabellaleen - Links. Comment partager équitablement la monnaie ? Etienne HAYEM - WikiStage Centrale Paris. WikiStage Centrale Paris. OuiShare Coffee #4 : « Monnaies complémentaires : pour être riches ensemble? » L'économie collaborative a son festival. Entrepreneurs et innovateurs sociaux, dirigeants d’organismes à but non lucratif, militants de « terrain », agents des collectivités publiques, acteurs ou futurs acteurs de l’économie collaborative, 1400 personnes venues des quatre coins du monde ont convergé vers le Cabaret Sauvage de la Villette à Paris, pour les 3 jours du OuiShare Fest les 5, 6 et 7 mai.

L'économie collaborative a son festival

Organisé par les réseaux de la share economy, ce festival célèbre cette année « L’âge des communautés ». La vitalité de cet événement est proportionnelle à l’essor du coworking, crowdfunding, covoiturage, réseaux d’open source et autres monnaies complémentaires. Cinq pépites de l'économie collaborative à découvrir. Ensemble, nous prospérons. SYMBA IDF est la monnaie destinée aux organisations symbiotiques (entreprises, associations…) d’Île de France pour relocaliser l’économie, créer des échanges vertueux et développer la richesse économique, sociale, environnementale et culturelle du territoire : Convaincus que les citoyens et les entreprises ont leur rôle à jouer dans le développement et l’avenir de leur territoire, nous créons une société coopérative pour permettre aux humains de reprendre le contrôle sur le pouvoir de l’argent et de décider collectivement de leur avenir.

Ce projet initié en Octobre 2013 et soutenu par la Région Île de France vise à rassembler un réseau de confiance des entreprises locales qui existent déjà et valorisent l’humain et la nature en même temps que le développement économique. Bitcoin: l'étrange monnaie de l'Internet. Si Internet a bouleversé la communication, les médias, la culture, les rapports sociaux, il semblerait que ce soit au tour de la monnaie de voir ses fondements se transformer.

Internet, qui a la particularité d’être décentralisé, permet à de nouvelles monnaies dites “virtuelles” d'émerger. Comment fonctionnent les monnaies virtuelles comme le Bitcoin ? Le Bitcoin aurait été inventé en 2009 par un Japonais de 37 ans. Mais ce pseudo, "Satoshi Nakamoto", regroupe peut-être en réalité plusieurs codeurs, des informaticiens. Ni pièces, ni billets Le Bitcoin est une monnaie totalement virtuelle : il n'y a ni pièces ni billets. Elle ne représente aucun Etat ou groupe d'Etats (à la différence de l'Euro ou du Dollar par exemple), et elle échappe à tout contrôle des banques qui ne peuvent pas s'enrichir sur les échanges en Bitcoin. L'exposition l’Argent (du) citoyen. Monnaies-royales-françaises-Henri-IV (©Gallica-BnF) Un volet pédagogique, réalisé avec le Musée des Monnaies, médailles et antiques de la BnF permet de découvrir quelques pans de l’histoire de l’argent à travers celle du franc et de l’euro, tout en s’interrogeant sur l’avenir de celui-ci.

Le parcours propose des thématiques comme l’argent et le football, le mariage, les bulles spéculatives ou encore le mouvement des monnaies alternatives, locales, sociales afin que les visiteurs puissent découvrir le rôle que joue l’argent dans la société d’aujourd’hui. Les participants ont aussi créé un serious game, «Et si les banques n’existaient plus», inspiré d’une situation réelle qui a eu lieu dans l’Irlande des années 60.

Exposition l’Argent (du) citoyen, du 17 juin au 25 juillet 2014 - Centre social et culturel Le Pari’s des Faubourgs, 9, cour de la Ferme Saint-Lazare, 75010 Paris. Entrée libre. Suite-Monnaie locale. Publié le jeudi 16 janvier 2014 Eco-Quartier Strasbourg (en partenariat avec les Colibris67) engage une étude de faisabilité pour la création d'une monnaie locale complémentaire dans la région strasbourgeoise. Une monnaie locale est une opportunité offerte aux citoyens pour agir sur l'économie en favorisant les circuits courts et les acteurs locaux. L'objectif de l'étude de faisabilité est de mobiliser un ensemble de partenaires privés et publics autour de cette idée et de préparer les conditions du lancement de cette monnaie.

Conférence-débat "Pour une monnaie locale & complémentaire à Strasbourg " Vendredi 17 janvier 2014 à partir de 20 heures au Centre socio-culturel du Fossé des 13, 6 rue Finkmatt à Strasbourg Avec la participation de : Conférence-débat : Le Stück : pour une monnaie locale et complémentaire à Strasbourg.