background preloader

Relance VSD JUIN 1996

Facebook Twitter

«VSD» mise sur l'info-plaisir. Une nouvelle formule taillée sur mesure pour le lecteur homme. Le groupe Prisma Presse a dévoilé la semaine dernière sa stratégie de relance de l'hebdomadaire VSD.

«VSD» mise sur l'info-plaisir. Une nouvelle formule taillée sur mesure pour le lecteur homme.

Avec une toute nouvelle formule et un prix abaissé à 10 francs (au lieu de 15 francs), l'objectif fixé par Prisma est d'atteindre avant la fin de l'année la barre des 300.000 exemplaires vendus (contre 180.000 aujourd'hui) sur une cible majoritairement masculine. Grâce à son repositionnement éditorial, apparu sur le numéro paru jeudi dernier, VSD va investir le marché dit des «picture magazine» encore largement dominé par Paris Match (groupe Hachette, 800.000 exemplaires vendus en moyenne) mais à quatre francs au-dessus. Symptomatiquement, les deux titres ont d'ailleurs choisi la semaine dernière, en la personne de l'actrice Sharon Stone, le même sujet de couverture. En dépôt de bilan depuis le mois d'août 1995, VSD a été racheté 200 millions de francs par Prisma Presse.

Rien n'a été laissé au hasard dans cette nouvelle formule et surtout pas ce qui intéresse les hommes, premiers visés. La techno, l'euro, ça vend, coco! Inventaire des meilleurs «coups» réalisés par les news magazines depuis un an. C'est un hit-parade toujours très attendu dans les rédactions: celui des «couv'» (couvertures) qui ont le mieux marché dans l'année.

La techno, l'euro, ça vend, coco! Inventaire des meilleurs «coups» réalisés par les news magazines depuis un an.

CB News, dans son numéro paru hier, fait l'inventaire des meilleurs «coups» de quelques hebdomadaires. L'enquête réserve quelques surprises. Par exemple, ce n'est pas avec un spécial Woody Allen ou un numéro consacré à une grande expo de peinture que Télérama réalise son meilleur score. «La déferlante techno» (janvier 1998) emporte le pompon, avec 256 680 exemplaires vendus en kiosque. TASSEL Fabrice. Les frères Siégel abandonnent leurs fonctions actuelles à «VSD». «VSD», les dessous d'une relance. Repris en janvier par Axel Ganz, l'hebdo pulvérise ses ventes. Dans le monde du football, Axel Ganz serait considéré comme un buteur.

«VSD», les dessous d'une relance. Repris en janvier par Axel Ganz, l'hebdo pulvérise ses ventes.

Avec la relance de VSD, racheté en février pour 200 millions de francs et après douze lancements réussis en France en dix-sept ans, le patron de Prisma Presse vient de marquer son treizième coup au but. L'objectif des 300 000 exemplaires vendus pour la fin de l'année a en effet été plusieurs fois dépassé au cours des dernières semaines. Parti d'environ 180 000 ventes au moment du relancement en juin 1996, le titre passait la barre des 200 000 dans la semaine du 27 juin avec Claudia Schiffer en couverture, le seuil des 300 000 en juillet avec Margaux Hemingway à l'affiche, puis frôlait carrément la crête des 500 000 en août avec une une consacrée aux «jeux de l'amour».

L'exploit a même été réédité à la faveur récente des déboires de la princesse Stéphanie. Duel au pays des magazines : Paris -Match-VSD : la revanche. Prisma a lancé trois titres contre nous sans nous atteindre, Voici, Gala, et maintenant VSD.

Duel au pays des magazines : Paris -Match-VSD : la revanche

" Calé dans un large fauteuil, au troisième étage du siège du Groupe Hachette-Filipacchi, à Levallois-Perret, Roger Thérond, à la tête de Paris-Match, a moins l'air d'un patron assiégé que d'un homme de presse heureux. Et pourtant, il y a un an, la forteresse a tremblé. Juin 1996 : VSD, recarrossé par son repreneur Prisma Presse, déboule en kiosque à 10 francs seulement. La vie des gens célèbres déjà investie par Voici et Gala, VSD attaque l'autre chasse gardée de Paris-Match : le photo- reportage d'actualité. En ciblant une clientèle plus jeune et plus masculine, le n¡ 2 de la presse magazine en France, filiale du groupe allemand Bertelsmann, menace de ringardiser l'hebdo cinquantenaire du " poids des mots et du choc des photos ".

Foi d'Axel Ganz, " VSD " sera rentable dès 1999 Campé sur sa position exceptionnelle de grand magazine populaire, Paris-Match n'a pas souffert de la stratégie de VSD. «VSD» mise sur l'info-plaisir. Une nouvelle formule taillée sur mesure pour le lecteur homme. Prisma Presse lance le nouveau « VSD » Axel Ganz souhaite doubler les ventes de « VSD » LA CROISSANCE du groupe dirigé par Axel Ganz a quelque chose d'implacable.

Axel Ganz souhaite doubler les ventes de « VSD »

Depuis qu'il s'est installé en France en lançant la version française de Géo, en 1979, il crée environ un titre tous les deux ans et le conduit, souvent assez vite, vers d'importants tirages. Cette fois-ci, il s'agit d'un rachat. Prisma Presse vient donc de franchir une nouvelle étape de son implantation en France, dans le domaine de la presse d'actualité. La reprise de VSD, fondé par l'ancien directeur général d'Europe 1, Maurice Siégel, en 1977, ne faisait aucun doute depuis le retrait de Filipacchi Médias, mais la conclusion dépendait de la décision du tribunal de commerce de Paris.

Il a entériné, jeudi 29 février, le plan de cession proposé par la filiale de Gruner und Jahr, branche presse de Bertelsmann, géant allemand de la communication. Le président de Prisma Presse a précisé qu'il voulait « mélanger le charme à une certa...