background preloader

Medias et Internet

Facebook Twitter

Cours

Outre la fibre littéraire, les journalistes devront-ils avoir la bosse des maths ? Considéré par certains comme une nouvelle langue vivante, le code informatique, sur lequel reposent les sites web et les applications, occupe une place croissante dans la formation des journalistes et les rédactions numériques qui expérimentent des formats éditoriaux innovants.

Outre la fibre littéraire, les journalistes devront-ils avoir la bosse des maths ?

"Les journalistes ont besoin d'être davantage que des utilisateurs d'internet, ils doivent être des créateurs d'internet. Ce n'est que comme ça que nous ferons avancer le journalisme numérique", explique à l'AFP Aron Pilhofer, qui dirige une équipe au New York Times mêlant journalistes et développeurs informatiques, une collaboration rapprochée devenue selon lui "extrêmement importante". "Trop de rédactions sont obligées d'essayer de faire entrer du contenu dans des plateformes rédactionnelles déjà existantes, cela revient à essayer de faire rentrer une cheville en bois carrée dans un trou rond", argumente-t-il.

" Un journaliste français dans les pas d’Obama. Depuis fin 2009, Tangi Quéméner est le correspondant de l'AFP à la Maison Blanche.

Un journaliste français dans les pas d’Obama

Seul reporter non anglophone à suivre au quotidien Barack Obama, il vient de publier Dans les pas d'Obama, un portrait du président des Etats-Unis et de son style d'exercice du pouvoir. Rennes, Paris, Chypre, Los Angeles et enfin Washington. Tangi Quéméner est entré à l’AFP en 1999 et y a jusqu’ici fait toute sa carrière. Diplômé de Sciences Po et du Centre de formation des journalistes, son premier voyage aux Etats-Unis remonte à ses 19 ans. "C’était pour un job d’été dans le parc de Yellowstone, dans le Wyoming. Le "sausage-making" du camp Obama En 2009, il candidate pour le poste de correspondant de la Maison Blanche. De ces trois années à suivre le président américain, il retient une communication verrouillée. Le studio TV en construction « Les Enquêtes du Figaro. Corner Prod. ou la vie en bateau. En France, le people se cherche "" Et le magazine «Voici», n'a pas de site. On peut être amateur de gossip de concierge et résolument moderne, définitivement tourné vers l'avenir, donc le Web.

En France, le people se cherche "" Et le magazine «Voici», n'a pas de site.

Les magazines américains l'ont bien compris, qui balancent du potin de stars à tour de bras sur le réseau mondial. Cruel paradoxe français: Voici n'a pas de version en ligne. Est-ce à dire que l'hebdomadaire se contente de ses 4,3 millions de lecteurs auxquels on rajoute les 85 000 exemplaires exportés en d'autres contrées? Pas du tout, répond Didier Pourquery, directeur de ce phénomène de société. Dommage, d'autant que le lectorat de Voici, essentiellement féminin, rajeunirait, selon son directeur, et donc serait potentiellement plus branché que la «ménagère de moins de 50 ans».

Seulement, Didier Pourquery craint qu'avec une version en ligne, «les avocats des stars trouvent une manière nouvelle de nous attaquer et je n'ai pas envie qu'on crée une jurisprudence. . » (1) En février, la justice a ordonné à la direction des DNA de rémunérer les journalistes. Pourquoi le mercato de la radio est-il devenu si important ? Qui est finalement sorti vainqueur de cette première passe d'arme entre le web 2.0 (réseaux et médias sociaux) et les autres médias ? La vidéo avec Youtube et Dailymotion est exploitée dans des doses quotidiennes hallucinantes avec plus d'un milliard de vidéos vues chaque jour. La presse quotidienne papier a pris un sérieux coup de moins bien, mais elle est toujours là et des titres continuent d'être lancés ou relancés comme France Soir.

La démultiplication de l'offre télévisuelle a fait mécaniquement baisser les audiences des grandes chaines, mais l'ensemble du temps passé devant la télévision ne diminue pas. Il ne vous a pas échappé qu'aujourd'hui la consommation des médias allait souvent de paire. Internet et la radio, Internet et la télévision, la presse et la radio, la télévision et la radio... Recettes publicitaires: 2012, année de la bascule digitale aux États-Unis. [ITW] J-M Charon: “Les médias français n’ont pas de culture de recherche et développement” Jean-Marie Charon, sociologue des médias, a publié en mars "La presse en ligne".

[ITW] J-M Charon: “Les médias français n’ont pas de culture de recherche et développement”

Il revient pour OWNI.fr sur l'évolution et les particularités des médias en ligne en France. Le sociologue des médias Jean-Marie Charon a publié en mars La presse en ligne aux éditions La découverte. L’occasion pour OWNI de faire un état des lieux de l’évolution des sites de médias. Vous critiquez l’approche trop “homogène” qu’avait Xavier Ternisien, journaliste spécialiste des médias au Monde, des rédactions web. Vous avez publié en mars une enquête sur la presse en ligne, quelles sont vos principales observations ? Ma première enquête doit dater de 2009. La presse régionale travaille très différemment. Jean-Marie Charon Les pure-players se multiplient. Pas de d?ontologie pour les blogueurs? Quelle place pour l'audiovisuel public sur le Net ? - Nouvelles technos. SergeSoudoplatoff, les vraies ruptures d'Internet - une vidéo Ac.