background preloader

Réactions solidarité attentats

Facebook Twitter

Vibrants hommages au Bataclan. 23 dessins qui rendent hommage aux victimes des attentats de Paris. Attentats à Paris: Le twitto qui a lancé le hashtag «#PorteOuverte» raconte. TWITTER Le journaliste Sylvain Lapoix a eu l'idée d'un mot-dièse de ralliement pour proposer un abri aux personnes se trouvant dans la rue près des lieux des attaques...

Attentats à Paris: Le twitto qui a lancé le hashtag «#PorteOuverte» raconte

Fabien Randanne Twitter Vendredi, plusieurs Parisiens ont spontanément proposé d’accueillir les personnes se trouvant près des lieux des attaques terroristes et cherchant un lieu où se réfugier. Cet élan de solidarité spontané s’est propagé sur Twitter grâce au hashtag « #PorteOuverte ». Un mot-dièse de ralliement lancé principalement par le journaliste Sylvain Lapoix. >> Suivez l'évolution de la situation en direct Le jeune Parisien raconte qu’il était chez lui vendredi soir et qu’il a « vu une photo du Bataclan sur Facebook [et est] allé sur Twitter pour comprendre ».

Joann Sfar réagit aux attentats du 13 novembre. TERRORISME Révolté, l'auteur du «Chat du rabbin» a exprimé son désarroi en postant une série de dessins sur Instagram...

Joann Sfar réagit aux attentats du 13 novembre

Olivier Mimran « Qu’elle est belle la devise de Paris. Fluctuat nec mergitur ! (“Il est battu par les flots mais ne sombre pas”) ». Comme il l'avait fait, dans ses carnets, suite au drame de Charlie Hebdo, l'auteur de BD / réalisateur Joann Sfar a réagi aux attentats du 13 novembre en postant, dès le lendemain, une série de dessins sur le réseau social Instagram. S'il y fustige le terrorisme (« Nos ennemis sont ceux qui aiment la mort. Mais Joann Sfar conclut sur une note d'espoir (« Depuis des siècles, des amoureux de la mort ont tenté de nous faire perde le goût de vivre. Joann Sfar sur les attentats: "On a passé un an à ne rien faire, à se détester"

"Imagine" : Coldplay rend hommage aux victimes de Paris en reprenant John Lennon (VIDÉO) Crédits photo : Capture d'écran Twitter Le monde est sous le choc après les attentats ayant tragiquement frappé Paris dans la soirée de vendredi.

"Imagine" : Coldplay rend hommage aux victimes de Paris en reprenant John Lennon (VIDÉO)

Alors que des explosions retentissaient aux portes du Stade de France, plusieurs fusillades ont éclaté simultanément dans l'est de la capitale et notamment dans la salle du Bataclan, où le groupe de rock Eagles of Death Metal se produisait en concert. « On entendait hurler, tout le monde essayait de fuir, les gens se piétinaient... C'était l'enfer », raconte un témoin. Le bilan est extrêmement lourd : au moins 82 morts sont à déplorer parmi les spectateurs. Le dernier bilan provisoire sur l'ensemble des attaques fait état de 128 victimes au total et plus de 350 blessés, dont une centaine dans un état critique. John Lennon, symbole universel Partout, la même douleur, la même incompréhension. Le groupe britannique Coldplay se produisait également sur scène, du côté de Los Angeles. À Paris, un inconnu joue "Imagine" au piano près du Bataclan. ATTENTATS - Spontanément, cet inconnu est venu jouer la chanson "Imagine" de John Lennon.

À Paris, un inconnu joue "Imagine" au piano près du Bataclan

Le lendemain des fusillades meurtrières qui ont causé la mort d'au moins 128 personnes à Paris dans la soirée du 13 novembre, il a simplement installé son piano mobile près de la salle du Bataclan, lieu le plus durement touché par les attaques de la nuit. Ce moment n'a duré que peu de temps, selon les journalistes présents sur place et qui entouraient en nombre le musicien, juste le temps d'une chanson: le morceau le plus célèbre de l'ancien membre des Beatles, un hymne au pacifisme. Ce récital spontané a même surpris une journaliste de la chaîne américaine CNN, en plein duplex, aux abords du Bataclan : L'identité de ce musicien nous a finalement été précisée par l'un de nos lecteurs : il s'agit en fait de Davide Martello alias "Klavierkunst".

Ce pianiste allemand a pris pour habitude de se produire partout dans le monde en défendant un message pacifiste. Après les attentats à Paris, ils rendent hommage aux victimes en allumant une bougie à leur fenêtre. En signe de solidarité après les attentats de Paris, le monde entier devient bleu, blanc et rouge. TERRORISME - Les attentats qui ont frappé Paris et sa banlieue vendredi 13 novembre, faisant 128 morts et 300 blessés selon les derniers bilans, ont ébranlé la France mais aussi de nombreux pays étrangers qui ont rapidement manifesté leur solidarité.

En signe de solidarité après les attentats de Paris, le monde entier devient bleu, blanc et rouge

C'est le cas notamment des États-Unis par la voix de Barack Obama qui a été l'un des premiers à prendre la parole. Depuis la Maison Blanche, il s'est exprimé quelques dizaines de minutes seulement après les fusillades estimant que ces attentats "ne sont pas seulement une attaque contre Paris", mais "une attaque contre toute l'humanité et nos valeurs universelles".

Mais le président n'est pas le seul à avoir montré son soutien aux Français. Des bâtiments américains – comme le One World Trade Center ou la mairie de San Fransisco – mais aussi australien, allemand, suédois ou encore mexicain se sont illuminés de bleu, blanc et rouge en signe de solidarité dès le lendemain de ce drame, comme vous pouvez le voir sur les images ci-dessous : Reuters. John Lennon - Imagine - Lyrics.