background preloader

Géographie cartographie

Facebook Twitter

Chapitre_premier__des_cartes_pour_comprendre_le_Monde.doc.pdf (Objet application/pdf) Fiche-methode-etude-critique-de-cartes.pdf (Objet application/pdf) Geosophie. L’Heidelberger Institut für Internationale Konfliktforschung (HIIK) vient de mettre en ligne le Baromètre des Conflits 2013, en anglais et en allemand.

Geosophie

Comme dans les précédentes éditions, l’ensemble des conflits politiques est passé en revue, depuis les crises non-violentes jusqu’aux guerres. Le Baromètre 2013 y ajoute des cartes des dynamiques des conflits pour le Nigéria, le Mexique, le Pakistan et l’Irak. Voici donc une petite présentation des principaux faits saillants. Pour mieux comprendre comment s’organise la fabrication d’un tel baromètre et les sources utilisées, voici un petit entretien avec Laura Schelenz qui dirige le groupe de travail « Conflits dans les Amériques ». Lire la suite Le rapport de l’Union Internationale des Télécommunications pour 2013 confirme celui de 2012, avec une arrivée du Royaume-Uni dans le Top 10 et la sortie du Japon.

Qui sont les principaux clients et fournisseurs de la République centrafricaine ? Lire la suite Cliché par Robert Thomson sur Flickr. The Mainland United States of America According to Common Sense. Cart'ooo. Dans le module Dessin vectoriel, "Draw", les outils très variés et puissants permettent de concevoir des cartes et croquis de grande qualité tant les possibilités sont riches ; à noter que Draw permet de modifier tous les objets (fonds de carte) et l’existence de "calques" qui autorisent de travailler en couches, ainsi les utilisateurs expérimentés pourront créer des documents de niveau professionnel.

cart'ooo

_map173_ver5. Le processus cartographique en Révolution : le port de Boston et l’intervention française de 1776. Les cartes existent sous plusieurs formes dont la version imprimée constitue l’aspect le plus commun et familier pour nous.

Le processus cartographique en Révolution : le port de Boston et l’intervention française de 1776.

Sa taille générale et son aspect ont peu changé depuis le XVe siècle lorsqu’elle fit son entrée sur le marché européen et devint rapidement une partie du vocabulaire visuel de la culture européenne. Les cartes apparurent sur les murs des espaces publics et privés, dans les livres, les revues, comme des œuvres imprimées. Au XVIIIe siècle, les cartes imprimées étaient achetées et utilisées non seulement par une élite mais par un public d’amateurs de plus en plus large. Territoire. Pour lancer les motivations du Land Art, Robert Smithson proclamait, en 1968 : "Nous espérons nous libérer du formalisme de l'art pratiqué en atelier, pour permettre au spectateur de se frotter davantage à la matérialité du monde extérieur.

Territoire

"(1) Car dans ce lieu qu'est le musée, explique-t-il, on est supposé ne pas penser à l'endroit où nous sommes. Alors que l'on attend de l'artiste qu'il promulgue des valeurs esthétiques et culturelles à travers des tableaux et des sculptures, conçus dans une totale indifférence par rapport au lieu d'exposition ; on attend du spectateur qu'il réponde d'une manière presque métaphysique aux oeuvres, en terme de lignes, de formes, de couleur et de sujet ; en oubliant, en somme, l'espace environnant, c'est-à-dire ce qu'il y a à l'extérieur du cadre. Des expéditions sont donc improvisées, en province et dans les déserts de l'Ouest américain, pour la prospection des sites qui serviront de surfaces aux travaux d'installation. Shanghai et le dispositif du Lotus Bleu.

Le « Lotus Bleu » est composé entre 1934 et 1935 par Hergé et Tchang Tchong-jen.

Shanghai et le dispositif du Lotus Bleu

La Shanghai des années trente, des concessions et de l’occupation japonaise y est le théâtre principal des aventures de Tintin. Ensuite, nous prenons Berlin : lorsque l’Est ne faisait qu’une bouchée de l’Ouest. Toute carte recèle une promesse, et dissimule un mensonge.

Ensuite, nous prenons Berlin : lorsque l’Est ne faisait qu’une bouchée de l’Ouest

La cartographie prétend représenter la réalité, de sorte que le lecteur d’une carte peut naviguer dans le monde, s’y repérer. Mais les cartes n’existent que parce que leurs auteurs manipulent la réalité, ne serait-ce qu’en sélectionnant ce qu’il s’agit de figurer sur elles. Les cartes contiennent toujours une part de vérité, mais jamais rien que la vérité. Si vous savez qui est l’auteur de la carte, vous êtes généralement en mesure de pointer son arrière-fond discursif, et de deviner le récit sur lequel l’impasse sera faite. De Lutèce à Paris.

Géo et politique

L’archéogéographie : pour une reconnaissance du passé dans l’espace. 1Une certaine géographie culturelle (Berque, Bonnemaison, Raffestin…) a depuis longtemps planté son centre de gravité au beau milieu du social, de l’idéologique et du politique, et a aménagé de nouvelles entrées fécondes dans ce champ scientifique.

L’archéogéographie : pour une reconnaissance du passé dans l’espace

L’espace, qui demeure l’un des derniers ancrages fédérateurs d’une géographie inquiète de son unité, s’en est retrouvé enrichi d’une dimension qui lui faisait jusque là défaut : celle d’une construction mentale, d’une mise en ordre du monde, d’un support cognitif, chargé d'affect et objet d’enjeux. 2Pour qui tente déjà de concilier les trois dimensions de l’espace avec son « épaisseur » symbolique et sociale, il est une autre dimension bien encombrante à prendre en compte, celle du temps. 3L’approche diachronique présente d’autres intérêts, que nous tenterons de mettre en avant dans les développements qui vont suivre. 4Jusqu’ici l’approche ne relève pas de la diachronie proprement dite. ArchéoGéographie.org.

Cartographie ludique

Fonds de cartes monde.