background preloader

Les enjeux du développement durable

Facebook Twitter

Climat: huit mois après la COP21, quel bilan? Huit mois après son adoption à Paris par 195 pays, l'accord "historique" pour lutter contre le réchauffement de la planète est en cours de ratification: une entrée en vigueur d'ici fin 2016 est jugée possible après la COP22 à Marrakech en novembre. L'entrée en vigueur exercera une pression supplémentaire sur les Etats pour qu'ils enclenchent une transition énergétique compatible avec l'objectif de limiter le réchauffement en dessous de 2°C. Signer n'est pas ratifier L'accord conclu à Paris a été formellement signé par 175 pays en avril à New York. Chaque pays doit ensuite, selon ses propres modalités (vote au Parlement, décret, etc.), ratifier le texte, puis déposer aux Nations Unies un document actant son adhésion.

A ce stade, 23 pays sont allés au bout du processus: surtout des petits Etats insulaires, parmi les plus exposés. 55 pays, 55% des émissions L'accord entrera en vigueur lorsque 55 pays représentant au moins 55% des émissions mondiales l'auront ratifié. Rapidité et lenteur. Les inégalités d'accès à l'eau dans le monde. Abdou Diouf : l'économie coloniale. Relations Nord-Sud : la conférence de Bandung en 1955. Le travail des enfants. QUEL DÉVELOPPEMENT POUR L'AFRIQUE SUBSAHARIENNE ? Ina. Tiers-Monde et sous-développement - Géographie. Introduction Même si on emploie indifféremment ces deux termes, Tiers Monde et sous-développement ne recouvrent pas toujours la même réalité. En effet, si tous les pays sous-développés appartiennent au Tiers Monde, la réciproque est fausse : tous les pays du Tiers Monde ne sont pas sous-développés.

Il faut donc commencer par éclairer ces deux notions. Le terme de sous-développement employé pour la première fois en 1947 par le Président des Etats-Unis, Harry Truman, revêt un caractère très économique. 1 Tentative pour cerner la notion de sous-développement Le terme de sous-développement n'est plus vraiment employé en tant que tel pour désigner les pays concernés. 1.1 Tentative de définition Il est plus facile d'identifier ce que le sous-développement n'est pas, ou ce qui ne représente pas ses caractéristiques majeures que de cerner ce qui le constitue. 1.2 Les grandes caractéristiques du sous-développement Critères démographiques Critères sociaux Critères économiques La subordination économique.

L’Internet des objets au service des pays en développement. L'Internet des objets (ou « IoT » pour Internet of Things) promet de bousculer le mode de vie des pays riches. Des réfrigérateurs aux compteurs électriques intelligents en passant par les thermostats et autres voitures connectées, ce « Web 3.0 » doit notamment favoriser l'éclosion des « smart city », ou plus largement des « territoires intelligents ». Pour nombre d'industriels et de spécialistes high tech, cette révolution permettra aux citoyens de bénéficier de meilleurs services (dans les transports ou la santé), couplés à un mode de vie plus durable, et économe en ressources.

Mais quid des pays en développement ? Vont-ils, eux aussi, bénéficier de ces technologies de pointe ? Très probablement. C'est du moins ce qu'estime un rapport de l'Union internationale des télécommunications (UIT) et du spécialiste américain des réseaux Cisco publié ce mardi. Un faible coût Les auteurs de l'étude citent trois facteurs qui plaident en ce sens.

Contrôle de la qualité de l'eau. En Inde, l’environnement sacrifié à la croissance. Le nouveau gouvernement, nationaliste hindou, a donné son feu vert à 140 projets industriels. Les experts des ONG sont mis sur la touche. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Julien Bouissou (New Delhi, correspondance) Au nom de la croissance et de la relance des investissements, le premier ministre indien, Narendra Modi – au pouvoir depuis fin mai –, a décidé d'assouplir les règles de protection de l'environnement afin de faciliter la construction d'infrastructures et l'implantation de sites industriels. La presse indienne vient ainsi de révéler que le Conseil national de la faune et de la flore a donné son feu vert, les 12 et 13 août, à près de 140 projets tels que la construction d'un barrage hydroélectrique et celle d'un oléoduc dans le nord-est du pays. Ce déluge d'autorisations intervient quelques jours après un changement de gouvernance au sein de l'organisme.

Comme ses autres collègues du gouvernement, le ministre de l'environnement, Prakash Javadekar, a été enjoint par M. L'évolution des inégalités. L'évolution des inégalités "L' histoire du siècle est celle d'une formidable réduction des inégalités au sein des nations industrielles, et d'un élargissement tout aussi considérable des inégalités entre les nations elles-mêmes. Pourtant, à partir du milieu des années 1980, une autre tendance est apparue. Les nations les plus riches ont vu resurgir le spectre d'une augmentation des inégalités, tandis que les pays pauvres les plus peuplés, en Asie, se sont engagés dans un processus de croissance rapide. L'idée a été immédiatement avancée qu'une relation de cause à effet était à l'oeuvre, qu'un phénomène de vases communicants entre le monde riche et le monde pauvre reportait la pauvreté du monde pauvre sur celle du monde riche. L'encre de ces débats n'avait pas encore séché qu'un nouveau changement de direction est apparu dans la deuxième moitié des années 1990.

L'homme et son environnement dans la révolution industrielle. Chargement de la playlist en cours... Au début du XIXème siècle, en pleine révolution industrielle, émerge l'idée que c'est à travers la croissance économique et donc la maîtrise de la nature que sera résolue la question sociale et qu'on réussira à clore l'ère révolutionnaire. Enfoui sous la terre depuis des millénaires, le charbon, véritable cadeau de la nature, devient le premier combustible de cette révolution. Partout en Europe des usines poussent comme des champignons. En Angleterre, Manchester devient la capitale mondiale du coton. Au milieu du XIXème, la ville, ceinturée par 500 manufactures, est plongée dans le brouillard polluant de ses hauts fourneaux. En France et en Angleterre, des centaines de pétitions sont signés par de riverains qui se plaignent de l'implantation des usines les plus polluantes.

Mais pour les autorités, c'est le prix à payer pour la modernité. Réalisateur : Dimitri Grimblat Producteur : Paprika films, Wild Touch Prod, Planète Production : 2015.