background preloader

Attentats Paris 13 nov 2015

Facebook Twitter

Marc Trévidic : "Là, on est mal pendant dix ans" Beyrouth, Paris non à la compétition lacrymale. Par Nadia Marzouki On a beaucoup parlé de tragédie pour décrire l’effroi et la tristesse provoqués par les attaques du vendredi 13 novembre.

Beyrouth, Paris non à la compétition lacrymale

Or de nombreux commentateurs se sont empressés d’inventer une autre tragédie, toute rhétorique, en se demandant : pourquoi pleure-t-on les morts de Paris plus que ceux de Beyrouth ? De l’écrivain britannique Tariq Ali à la philosophe américaine Judith Butler, des Rolling Stones aux fans d’Angelina Jolie, sans parler de l’avalanche de commentaires à vif postés sur les réseaux sociaux, on n’en finit plus de s’indigner, depuis samedi, de la couverture médiatique jugée asymétrique des deux attaques.

L’émoi disproportionné des médias refléterait l’insularité de l’Occident, son aveuglement, voire son mépris à l’égard du reste du monde. Deux poids, deux mesures ? Toutes les intox qui circulent sur les attentats... et nos conseils pour s'en prémunir. C'est désormais la règle : chaque fait d'actualité est l'objet de rumeurs, de faux ou de déformations diverses sur les réseaux sociaux.

Toutes les intox qui circulent sur les attentats... et nos conseils pour s'en prémunir

La vague d'attentats qui a frappé Paris vendredi n'a pas échappé à ce phénomène de bullshit viral. Voici quelques exemples. Et quelques conseils sur la manière de s'en prémunir. 1) Se méfier de la précipitation, des interprétations hâtives et des bruits qui courent (y compris les bruits de pétards) #L'INCENDIE DE CALAIS La rumeur s'est répandue autour d'une heure du matin, vendredi. Les migrants auraient mis le feu en solidarité avec les terroristes (version fachosphère) D'autres véhiculent l'idée que les terroristes ont aussi attaqué les réfugiés... Puis certains «corrigent» la rumeur... en affirmant qu'il n'y a pas eu d'incendie. Car, oui, un incendie s'est bien déclaré. #LE VRAI FAUX TWEET DE DONALD TRUMP Autre exemple de fausse info fabriquée et relayée dans la précipitation, le tweet de Donald Trump. 2) Se méfier des photos.

Face aux élèves, avec les élèves, pour les élèves

Réactions politiques. Explications... Evenements. Mesures prises pour assurer la sécurité. Réactions solidarité attentats. "La Présidente": pour savoir ce qui se passerait  L'universitaire François Durpaire et le dessinateur Farid Boudjellal publient aux éditions Arènes BD-Démopolis une BD, plus exactement un livre graphique intitulé "La présidente" Dans ce récit de politique-fiction, ils imaginent que le 7 mai 2017 Marine Le Pen devienne la huitième présidente de la Ve république, régime semi-présidentiel qui confère, par les institutions mêmes et par la pratique politique, beaucoup de pouvoirs au président de la République.

"La Présidente": pour savoir ce qui se passerait 

Le dessin très réaliste - beaucoup plus que le graphisme habituel du dessinateur - et la plume acérée de l'analyste du monde politique font mouche : ils déroulent pas à pas les conséquences potentielles de cette élection. Afin que ce ne soit qu'un récit de politique-fiction ... Ce qui semblait politiquement inimaginable lors du deuxième tour de l'élection présidentielle de 2002 doit être aujourd'hui non pas envisagé - ce serait performatif et « normaliserait » la possibilité - mais affronté avec des arguments.

Également sur Le HuffPost: Naturalisation, citoyenneté : ce qui doit rassembler les Français. Depuis quarante ans, une promesse électorale revient régulièrement : accorder le droit de vote aux étrangers pour les élections locales.

Naturalisation, citoyenneté : ce qui doit rassembler les Français

Quarante ans et, à chaque fois, le même résultat : une promesse qui bute contre le mur des réalités. Je suis bien placé pour le savoir, ayant moi-même porté et défendu, en 2010, une proposition de loi. Je connais les critiques qui sont faites à une gauche attendue sur le terrain du progrès et de la reconnaissance de nouveaux droits individuels ; une gauche que l’on accuse soi-disant de manquer de courage politique dès lors qu’elle exerce les responsabilités. Mais je sais aussi l’amertume de celles et ceux à qui ce droit de vote a été promis à maintes reprises, et qui n’ont jamais rien vu venir, et se sont sentis floués. Et ce d’autant plus qu’avec le Traité de Maastricht, les citoyens européens peuvent – même s’ils n’exercent que très peu ce droit – voter aux élections locales dans leur pays de résidence.

Que faire ? Nous sommes revenus sur tout cela.