background preloader

Photo | artists france

Facebook Twitter

Bettina Rheims on Kate Moss and Helmut Newton. Bettina Rheims’ teasingly sexual photographs of women have been featured on the pages of countless magazines and books over the last 35 years.

Bettina Rheims on Kate Moss and Helmut Newton

But before she became known for her lascivious work, Rheims was just a girl who liked to fill entire notebooks with lists of names and words. Born in Paris in 1952, Rheims was raised in an intellectual and highly artistic environment – her paternal grandfather was a war hero who dined with Captain Dreyfus, while she inherited Rothschild blood through her mother’s side of the family. Following a fairy tale childhood, Rheims’ unconventional spirit started to show when she got expelled from middle school for sewing a skull on a baby smock. It was around that time that she first came into contact with photography, using her younger sister as her first model. Her first series of Pigalle strippers was snapped up by the Centre Pompidou in 1981, and Rheims has challenged the predictable ever since. On how she became a photographer...

On Diane Arbus... Léo Caillard Photographer. MAKING OF "Street stone" PHOTO MANIPULATION With PHOTOSHOP By ALEXIS PERSANI. Des sculptures du Louvre relookées façon hipster. Léo Caillard, photographe parisien, a décidé de rhabiller façon hipster quelques sculptures du musée du Louvre pour sa série de photos Street Stone. Le but de la démarche étant « d’accrocher le regard du spectateur par le mariage de deux univers si différents: le style de la rue sur le marbre de l’Agora », selon les dires de l’intéressé.

Les clichés des statues ont été réalisés par le photographe au Louvre, puis les vêtements photographiés en studio. Ensuite, à l’aide du logiciel Photoshop, le graphiste Alexis Persani a réalisé ces photomontages méticuleux. Une démarche originale et légèrement subversive pour un résultat bluffant de réalisme. On croirait presque que les statues ont réellement eu droit à un happening dans les allées du musée.

. « Aristée, Dieu des Jardins » de François Joseph Bosio « Méléagre » de Louis Simon Boizot « La résurrection du Christ » de Germain Pilon « Titan foudroyé » de François Dumont « Michel de Montaigne » de Jean-Baptiste Stouf.

Philippe ramette

Jean Francois Rauzier Hyperphoto. G i l l e s v i d a l - p h o t o g r a p h e. Romain Laurent - Photographer. Studio Harcourt Paris, la photo de luxe depuis 1934.

Créé en 1934 d'une collaboration entre Cosette Harcourt, Robert Ricci et des Frères Lacroix, Studio Harcourt Paris immortalise les plus grands des 20ième et 21ième siècles. – agnesdelmotte

Corinne Vionnet.

Photos anodines mille fois répétées réunies en une seule – agnesdelmotte

Hundreds of Tourist Photos Weaved into One (18 total) Saint Basil's Cathedral, Moscow Ready to embark on an adventure?

Hundreds of Tourist Photos Weaved into One (18 total)

Let's take a trip around the world. Got no cash? Strapped for time? No worries. Switzerland-based Corinne Vionnet is our guide to the world's most famous landmarks, monuments millions have visited before. Look closely and you'll see dim shadows, vague silhouettes that aimlessly wander around. Tiananmen Square, Beijing, China Taj Mahal, India Mecca, Saudi Arabia La Alhambra, Granada Kinderdijk, Holland Stonehenge, England Pyramids of Giza, Egypt Acropolis of Athens, Greece Chichen Itza, Mexico Mount Fuji, Japan.

Adonis Photografic. HYPERVERSAILLES. Face à l’immense succès que remporte actuellement l’exposition HYPERVERSAILLES auprès du public, le Musée Lambinet de la Ville de Versailles annonce qu’il prolonge son ouverture jusqu’au dimanche 22 avril. Les retardataires bénéficieront ainsi de quelques jours supplémentaires pour venir découvrir l’œuvre du photographe contemporain Jean-François Rauzier, inventeur de l’Hyperphoto qui donnera pour l’occasion une master class publique exceptionnelle le 1er avril . MASTER CLASS le 1er Avril à 16h . En présence du photographe Jean-François RAUZIER, animée par Geneviève NEVEJAN, critique d’art : Discussion permettant d’échanger avec l’artiste autour de son imaginaire, ses méthodes, ses projets… ENTREE LIBRE (Réservation recommandée au 01 39 50 30 32 ) L’approche originale de Jean- François Rauzier permettra aux visiteurs de s’amuser à découvrir les multiples détails qui composent ses interprétations oniriques du patrimoine de Versailles.

Contact : 01 39 50 30 32 . Mathieu Pernot.