background preloader

Marcel duchamp

Facebook Twitter

Marcel Duchamp’s Readymades: Celebrating the Centennial. Archives Dada. Les "Ready-made" de Marcel Duchamp : un jeu avec les représentations mentales. "Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous.

Les "Ready-made" de Marcel Duchamp : un jeu avec les représentations mentales

" Paul Eluard. "Ce qu'il y a d'enivrant dans le mauvais goût, c'est le plaisir aristocratique de déplaire. " Baudelaire. A la question "Qu'est ce qu'une oeuvre d'art ? ", il y a autant de réponses que de représentations de ce que doit être le travail de l'artiste. Marcel Duchamp a révolutionné l'histoire de l'art en affranchissant l'artiste du devoir de fabrication manuelle pour concentrer la création dans le travail de conception.

Marcel Duchamp visitant en 1912 une exposition de technologie aéronautique aurait déclaré à Fernand Léger et Brancusi "La peinture est morte. Pour l'historien de l'art Janis Mink (qui a réalisé une présentation de l'oeuvre de Marcel Duchamp dans la collection Taschen Duchamp, l'art contre l'art) " cette déclaration illustre bien le dilemme de l'artiste visuel confronté aux réalisations d'une ère industrielle en plein essor ".

En prévision d'un bras cassé. (1915) Il s'agissait d'une provocation délibérée. The Complete Works of Marcel Duchamp - Arturo Schwarz, Marcel Duchamp. 1-2-3 DUCHAMP ! . 1911 – Le 6 février, à Neuilly, Jeanne Serre met au monde une fille dont on suppose que Marcel est le père.

1-2-3 DUCHAMP !

Marcel avait interrompu sa liaison avec elle depuis longtemps. 1911 – Suzanne Duchamp annonce son mariage avec un pharmacien de Rouen. Young Man and Girl in Spring./ Jeune homme et jeune fille au printemps(printemps 1911, Neuilly) AS-220Le cadeau de marriage de Marcel: “A toi ma chère Suzanne” et elle reçoit directement son gland tendu, assze grand.

Son érection dans un cœur. C’est la toile la plus violente de Marcel Duchamp. 1911 – Jacques Villon fonde le « Groupe de Puteaux », un groupe de discussion sur le cubisme qui rejette le cubisme radical de Picasso et de Braque. 1911 – Le 23 août, Suzanne Duchamp devient Madame Charles Victor René Demares. Yvonne and Magdeleine Torn in Tatters / Yvonne et Magdeleine déchiquetées(septembre 1911, Veules-les-Roses) AS-221Nous connaissons le contenu. En plus, le titre est bien trop bizarre, on dirait qu’il y a quelque chose là derrière. L’adieu à la peinture de Marcel Duchamp. Dossiers pédagogiques - Collections Centre Pompidou - Marcel Duchamp. Dossiers pédagogiques - Collections du Musée Monographies / Grandes figures de l'art moderne.

Dossiers pédagogiques - Collections Centre Pompidou - Marcel Duchamp

Marcel Duchamp’s Readymades: Celebrating the Centennial. "Nu descendant un escalier" Marcel Duchamp (interview, 1963) Marcel Duchamp à propos du "ready-made" Marcel Duchamp, Double Exposure: Full Face and Profile, by Victor Obsatz. Filip Noterdaeme: The Drama of the Gifted Duchamp. Here is a gem of a show that, although small in scale, yields too many intellectual and aesthetic pleasures to be ignored.

Filip Noterdaeme: The Drama of the Gifted Duchamp

Duchamp champion and scholar Francis M. Naumann has orchestrated a family reunion of sorts where four out of the six Duchamp siblings partake as if in a rendezvous d'outre tombe. Three brothers -- Raymond, Jacques, and Marcel, and one sister, Suzanne -- light the lights while delighting in sophisticated puns and tender double entendres. As in a joyful family game, juxtapositions, ricochets, and allusions abound. Underneath the playful repartee, there is always the same mother who, according to the catalog, spent much of her free time drawing and painting, and whose own father, Emile-Frederick Nicolle (1830-1894), was a printmaker of considerable talent. N° 296 - du 21 mars 2013 au 27 mars 2013. Artiste en 1914 : les planqués du camouflage «Z'êtes peintre dans l'civil ?

N° 296 - du 21 mars 2013 au 27 mars 2013

Eh ben, allez nous barioler !» C'est sans doute par la saveur élimée de cette blague de caserne que furent enrôlés le sergent Dunoyer de Segonzac, Paul Landowski, André Lhote, Paul Laurens, Joé Hamman... et tant d'autres pastellistes et orientalistes, graveurs ou décorateurs mutés à la «section de camouflage». En 1914, la France enfile pour la guerre son très voyant pantalon rouge - quand les Allemands sont en feldgrau et les Tommies en réséda.

Sidérés par l'hécatombe, nos pros de la couleur et du trompe-l'œil proposent leur service : copier le milieu, casser les lignes, décomposer les tons... Achetez cet ouvrage chez Amazon Achetez cet ouvrage à La FNAC.