Litterature

Facebook Twitter
greylib

COMMENTAIRE COMPOSE : Ronsard, sonnet pour Hélène "Je plante en ta faveur cet arbre de Cybèle " Texte étudié : Je plante en ta faveur cet arbre de Cybèle, Ce pin, où tes honneurs se liront tous les jours : J'ai gravé sur le tronc nos noms et nos amours, Qui croîtront à l'envi de l'écorce nouvelle. Faunes qui habitez ma terre paternelle, Qui menez sur le Loir vos danses et vos tours, Favorisez la plante et lui donnez secours, Que l'Été ne la brûle, et l'Hiver ne la gèle. Pasteur, qui conduiras en ce lieu ton troupeau, Flageolant une Eglogue en ton tuyau d'aveine, Attache tous les ans à cet arbre un tableau, Qui témoigne aux passants mes amours et ma peine ; Puis l'arrosant de lait et du sang d'un agneau, Dis : " Ce pin est sacré, c'est la plante d'Hélène. COMMENTAIRE COMPOSE : Ronsard, sonnet pour Hélène "Je plante en ta faveur cet arbre de Cybèle "
c c Cadou, René Guy Carbet, Marie-Magdeleine Carême, Maurice Nous remercions la Fondation Maurice Carême pour son aide Cendrars, Blaise Chabert, Pierre Chabrun, Jean-François
Poèmes de Charles d'Orléans - (1394-1465) Poèmes de Charles d'Orléans - (1394-1465) Hiver vous n'êtes qu'un vilain(1). Eté est plaisant et gentil, En témoignent Mai et Avril Qui l'accompagnent soir et ma(t)in. Eté revêt champs, bois et fleurs De sa livrée de verdure Et de maintes autres couleurs Par l'ordonnance de Nature. Mais vous, Hiver, trop êtes plein De neige, vent, pluie et grésil; On vous doit bannir en exil. Sans point flatter, je parle plain(2), Hiver vous n'êtes qu'un vilain(1) ! (1) rustre (paysan) (2) juste (droit)
Recherche : paris - page 17 Donneur de voix : Iamnot | Durée : 6min | Genre : Poésie Eugène Pottier, né le 4 octobre 1816 à Paris où il est mort le 6 novembre 1887, est un goguettier, poète et révolutionnaire français, auteur des paroles de L’Internationale. Membre de la garde nationale, il participe aux combats durant le siège de Paris de 1870, puis il prend une part active à la Commune de Paris, dont il est élu membre pour le 2e arrondissement. Il siège à la commission des Services publics. Il participe aux combats de la Semaine sanglante. En juin 1871, caché dans Paris, il compose son poème L’Internationale et se réfugie en Angleterre. Recherche : paris - page 17
Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 45min | Genre : Philosophie À la différence des précédents chapitres (Chapitre 1, Chapitre 2), le troisième et dernier Le Comique de caractère comporte 5 sections sans titre ; quelques indications pour éclairer : - Section I : « Convaincu que le rire a une signification et une portée sociales, que le comique exprime avant tout une certaine inadaptation particulière de la personne à la société, qu’il n’y a de comique enfin que l’homme, c’est l’homme, c’est le caractère que nous avons visé d’abord. » Litterature audio.com | Livres audio gratuits à écouter et télécharger

Litterature audio.com | Livres audio gratuits à écouter et télécharger

Scève : Moins je la vois, certes plus je la hais : Délie (commentaire) Scève : Moins je la vois, certes plus je la hais : Délie (commentaire) Commentaire composé du poème de Maurice Scève Moins je la vois, certes plus je la hais..., tiré de son recueil de dizains Délie, objet de plus haute vertu. [...] Toutefois cette stylisation de la blessure amoureuse demeure tout à fait traditionnelle et reprend les images convenues de la poésie pétrarquiste, notamment la référence aux flèches lancées par Eros ou Cupidon (vers 5). Nourri de culture gréco-latine, Maurice Scève livre donc un brillant exercice de style lyrique qui reflète une haute conception de l’amour. Conclusion : La structure géométrique du sonnet montre que le poète parvient finalement à maîtriser les tourments amoureux qu’il décrit. L’écriture du discours amoureux semble donc posséder une vertu cathartique en ce qu’elle permet de se libérer des passions. [...]
Textes et littérature Textes et littérature ClicNet ClicNet classe par ordre alphabétique les auteurs d'écriture française afin de faciliter aux internautes la localisation des textes. Publication des auteurs du domaine public et des auteurs contemporains d'écriture française. A venir : des travaux de recherche dans les domaines littéraire, linguistique et pédagogique. Projet ARTLF Base de donnée de plus de 2000 textes allant de la littérature classique à nos jours, des oeuvres de fiction, des essais, des écrits, une version en ligne du Dictionnaire raisonné des sciences, des métiers et des arts de Diderot et d'Alembert, ainsi q'un projet de recherche franco-américain sur le Trésor de la Langue Française.
А.Ахматова французською мовою - Поема "Реквієм"
Bienvenue Propriété intellectuelle Nous écrire Nouvelles par auteur Nouvelles par titre Concours de nouvellesTextes audio Textes audio mis en musique Actualité littéraire Liens Biographies Voix Idées relatives aux nouvelles Espace littéraire audio -dédié aux nouvelles et aux concours de nouvelles- accessible aux personnes voyantes et non voyantes. Bonnes Nouvelles ne comporte pas de graphisme, afin de faciliter l'accessibilité du site aux personnes non-voyantes. © 08 août 2000 - Nicole Amann - Tous droits réservés.

Bonnes Nouvelles : Nouvelles littéraires et concours de nouvelles

Bonnes Nouvelles : Nouvelles littéraires et concours de nouvelles
Merci merci de nous permettre d'écouter ces livres ! Super site ! :) Merci pour ce partage et bonne continuation ! soltin Le 07/05/2013 Cette bouteille à la mer pour demander la lecture de "le paradis perdu" de Milton. lien pour indication ici : http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Paradis_perdu Livre d'or : bibliboom.com - Livres audio gratuits à télécharger - Livre audio gratuit à télécharger - mp3 Livre d'or : bibliboom.com - Livres audio gratuits à télécharger - Livre audio gratuit à télécharger - mp3
A.Camus Youtube Channels Albert Camus - Wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/Albert_Camus L'étranger - Textes http://erasmus07.canalblog.com/archives/2008/01/21/7641346.html Société des Etudes camusiennes http://www.etudes-camusiennes.fr/index.html Web Camus http://webcamus.free.fr/ Une galerie de photos http://www.inch.com/~ari/ac1.html Page Albert Camus de M. Corduroy http://www.levity.com/corduroy/camus.htm Camus Winner of the 1957 Nobel Prize in Literature http://www.almaz.com/nobel/literature/1957a.html Solitaire et Solidaire: An interview with Catherine Camus - Philosophy Now Albert Camus Critical Interpretation http://www.sccs.swarthmore.edu/users/00/pwillen1/lit/indexa.htm Une interview de Catherine Camus http://www.spikemagazine.com//0899camu.htm Références de livres, thèses et études sur Albert Camus - C.

Littérature française, Auteurs, Oeuvres, Audio, Video, FLE, Flenet

Littérature française, Auteurs, Oeuvres, Audio, Video, FLE, Flenet
A Paris, en été, les soirs sont étouffants... - François COPPÉE
Maurice SCÈVE
France - Toute La Poésie
Le Ventre de Paris
La bibliothèque libre. François Villon François Villon François Villon François Villon Villon Francois Villon 1489.jpg Œuvres[modifier] Auteur:François Villon
Mon portrait Vous me demandez mon portrait, Mais peint d'après nature : Mon cher, il sera bientôt fait Quoiqu'en miniature. Je suis un jeune polisson Encore dans les classes ; Point sot, je le dis sans façon Et sans fades grimaces. Oui, il ne fut babillard, Ni docteur en Sorbonne, Plus ennuyeux et plus braillard Que moi-même en personne. Ma taille à celle des plus longs Las !
Chair
"La dame de pique signifie malveillance secrète". Le Nouveau Cartomancien. I[modifier] Quand il pleuvait Ils se retrouvaient Souvent. Leur mise, Dieu leur pardonne, ils la doublaient, De cinquante à cent, Et gagnaient, Et l'inscrivaient À la craie. La Dame de pique
Le cygne | Les poèmes de la littérature francophone A Victor Hugo. Andromaque, je pense à vous ! Ce petit fleuve, Pauvre et triste miroir où jadis resplendit L’immense majesté de vos douleurs de veuve, Ce Simoïs menteur qui par vos pleurs grandit, A fécondé soudain ma mémoire fertile, Comme je traversais le nouveau Carrousel. Le vieux Paris n’est plus (la forme d’une ville Change plus vite, hélas !
Ressources Moyen-Age: poйsie
NERVAL, Gérard (de) – Laisse-moi ! (Poème, Version 3
SÉVIGNÉ, Madame (de) – Lettres à sa fille (1-29
6. XIXe siècle