background preloader

Piratage et sécurité

Facebook Twitter

1. Préparer le nouveau site - Aide Search Console. Les détails de la préparation du site varient pour chaque déplacementde site, mais de manière générale, vous effectuez au moins l'une des actions suivantes : Définissez un nouveau système de gestion de contenu, puis ajoutez-y du contenu. Transférez les images et les téléchargements (tels que les documents PDF) que vous hébergez actuellement. Il est possible que ces éléments reçoivent du trafic provenant des résultats de recherche ou de liens, et il est utile d'indiquer leur emplacement aux internautes, ainsi qu'à Googlebot.

Pour un déplacement vers le protocole HTTPS, obtenez les certificats TLS requis et configurez-les sur votre serveur. Le reste de l'article aborde les tâches spécifiques que nous recommandons lors de la préparation de votre nouveau site. Définir un fichier robots.txt pour votre nouveau site Le fichier robots.txt d'un site détermine les zones qui peuvent être explorées par Googlebot. Fournir des codes de réponse d'erreur en cas de contenu supprimé ou fusionné.

Les conseils de Google pour passer du HTTP au HTTPS. On sait toute l’importance que Google accorde à la navigation sécurisée, au point de faire du HTTPS un facteur de référencement pour inciter les webmasters à passer du HTTP au HTTPS. Toutefois, et il faut le reconnaître, la migration vers la navigation sécurisée via HTTPS n’est pas à la portée de tout le monde, sans compter les quelques appréhensions qui subsistent.

C’est pourquoi Google dit avoir collecté quelques questions trouvées sur des contenus relatifs à la migration du http vers le https, dont les réponses pourraient être intéressantes pour tous les webmasters qui envisagent cette migration. Dois-je migrer tout mon site en une seule fois vers HTTPS, ou par petits bouts ? Nous recommandons de migrer au départ juste une petite partie du site afin de tester ses effets sur le trafic et l’indexation pour la recherche moteur. Plus vous déplacerez des pages vers le HTTPS, plus il est probable que vous rencontrerez des problèmes supplémentaires à résoudre.

Non. 7 conseils de sécurité Wordpress rapides à mettre en œuvre. Si vous avez déjà été hacké, vous savez à quel point il est indispensable de sécuriser un minimum son installation WordPress. Pour une entreprise qui lance son blog, la sécurité est souvent au dernier rang des préoccupations. Après tout, « qui voudrait pirater un blog fréquenté par 3 visiteurs » ? Sauf que semaine après semaine, votre contenu et vos données prennent de la valeur. Or, rappelons-le, les petits sites aussi sont une cible privilégiée, d’autant que leur manque de préparation les rend plus vulnérables que d’autres. Pour éviter de vous réveiller demain avec un blog qui redirige vers un site pornographique, ou vous faire expulser par votre hébergeur car une attaque a consommé toutes les ressources disponibles, voici 7 conseils de sécurité : 1) Sauvegardez régulièrement votre site Plusieurs options s’offrent à vous : soit votre formule d’hébergement inclut une sauvegarde quotidienne, soit c’est à vous de vous organiser. 2) Mettez WordPress, votre thème et vos plugins à jour.

10 tips to improve the security of your new WordPress website. WPSecure. Piraté à l'insu de mon plein gré. La tendance est de plus en plus marquée sur les plateformes de vente de thèmes WordPress premium, on vous en donne encore plus! Si de prime abord cela peut sembler être une bonne nouvelle, cela risque bien au contraire de vous causer du tort.Prenez 5 mn et laissez moi vous conter ma mésaventure.... Le 27/08/2014 à minuit trente, le plugin WordFence m'annonce qu'un login "Admin" s'est connecté en tant qu'administrateur sur mon site WordPress.

Mon sang ne fait qu'un tour, il ne peut s'agir que d'une erreur, je n'ai aucun login "Admin" sur tous mes sites WP. Je me logue dans l'administration - RAS ! Super, c'est donc une erreur mais par acquis de conscience ou simplement par habitude, je vérifie la Home et là en revanche il y a un problème, le site affiche une magnifique page hackée (voir ci-dessous), fond noir, des liens vers des sites de hackers....

Ok j'ai été piraté, comment ont-ils fait ? A ce stade je n'en sais rien, l'urgence c'est juste de remettre en état. Comment et ou vérifier ? Sécuriser WordPress. WordPress piraté, hacké ? Comment réagir ? Votre page d’accueil n’est plus la même et affiche des liens étranges et de la pub vers une célèbre pilule bleue. Google vous a même envoyé un email pour vous prévenir… Site WordPress piraté ou hacké, comment réagir ? Au travers de cet article nous allons voir une procédure qui vous permettra de revenir au plus vite à une version propre de votre WordPress et comment faire pour nettoyer votre WordPress ? Notez qu’il existe plusieurs méthodes pour nettoyer un WordPress piraté et au moins autant de types de piratages (via fichiers WordPress, par la base SQL, etc…).

Tout d’abord on se calme ! Pas évident toute de suite mais commencez donc par vous calmer ! Vous n’êtes pas le premier et vous ne serez pas le dernier à vous faire pirater un WordPress. Restaurer une sauvegarde Pour aller au plus simple, et si vous avez été prévoyant, vous pouvez restaurer une sauvegarde pas trop ancienne et qui vous semble saine. Identifier le mal Comment ont-ils fait ? Un petit coup d’antivirus Login, mots de passe. N’aidez pas les pirates et arrêtez de créer des index.php ! Blog.SecuPress.fr — SecuPress - Protégez votre WordPress - Le Blog. Sucuri SiteCheck - Free Website Malware Scanner. It does not look like that your website is compromised. If you still suspect that it might be infected, please contact our team at support@sucuri.net.

We can do a full manual audit of your site and clean any infection that our free scanner missed. If you are concerned about DDoS, Brute force, SQL injections and other attacks, our Website firewall can protect you against it. Scan for: Hostname: www.lacourdespetits.com IP address: 213.186.33.82 System Details: Running on: Apache Web application details: Application: WordPress 4.4 - application version: WordPress version: WordPress 4.4 WordPress theme: Sécuriser son site web des attaques des pirates et hackers. Je vous propose de partager votre expérience de lutte contre le piratage et le hacking de vos sites web hébergés en mutualisé chez OVH.POUR TOUT PROBLEME D'APPLICATION, créez une discussion dans le forum "Hébergement Mutualisé" et NON dans cet article NI dans le sous-forum HOW-TO afin que tout le monde puisse trouver l'article qu'il cherche.

Merci. Donc, ne répondez pas ici, mais dans l'autre forum.POSTEZ ICI VOS ASTUCES ANTI-PIRATAGE. L'objectif de cette discussion est de faire une liste de trucs et astuces.Comment éviter que votre site ne soit utilisé par un pirate pour qu'il envoie ses spams à partir de votre compte ? Comment éviter le "defacing", c'est-à-dire l'effacement de votre site web et son remplacement par un autre, ou une page avec un slogan anti-occidental ? Comment éviter certains trous de sécurité? Les serveurs en mutualisé d'OVH sont relativement sécurisés et OVH dispose d'outils qui lui permettent de bloquer certains comportements suspects.

Arrghhhh, mon Blog a été hacké... Que faire ?ConseilsMarketing.fr. Dans un précédent article nous avons vu ensemble comment protéger son blog WordPress du piratage… Mais c’est peut être déjà trop tard… et un pirate a finalement réussi à hacker votre site… Vous devez donc tout nettoyer (fichiers HTML, fichiers WordPress…), et relancer votre blog. Selon le type d’attaque vous pourrez faire le travail vous même.

La première chose à faire est de ne pas paniquer… Google vous pardonnera d’avoir un site hors ligne pendant 1 ou 2 jours… Donc prenez votre temps, et surtout évitez de supprimer des fichiers sources (ex: vos images…) ou votre base de données via des erreurs de manipulation… Partie 1 – Les principaux types de piratage de sites Web – S’il s’agit un piratage des fichiers WordPress, vos fichiers sont “infectés”(par exemple le hacker utilise ces fichiers pour afficher des pop-ups, des publicités, mettre des liens, afficher des pages… sur votre site Web).

Vous devrez donc changer les mots de passe, et supprimer les utilisateurs et les articles. A noter :