background preloader

Colonisation

Facebook Twitter

Juifs maghrébins et anticolonialistes. Recensé : Pierre-Jean Le Foll-Luciani, Les Juifs algériens dans la lutte anticoloniale.

Juifs maghrébins et anticolonialistes

Trajectoires dissidentes (1934-1965), Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Histoire », 2015. 544 p., 25€. 1870, la France coloniale divise juifs et musulmans. L’opposition au décret Crémieux viendra pourtant moins des seconds que des colons.

1870, la France coloniale divise juifs et musulmans

À peine trois mois après son adoption, il lui est reproché de bouleverser la carte électorale algérienne. Si le décret s’applique, les israélites s’empareront nécessairement, par la voie de l’élection, des administrations municipales et de toute l’influence politique, et ils absorberont, dans toutes les villes du littoral, les institutions consulaires (chambres de commerce essentiellement), redoute un représentant à Alger du gouvernement. On invoque même, ici et là, la responsabilité du décret dans l’insurrection kabyle de Mokrani au printemps 1871 : il aurait poussé les musulmans à la révolte par dépit des avantages accordés aux juifs. Rien ne vient étayer cette thèse. L’agitation inquiète le ministère de l’intérieur qui a la tutelle de la colonie. Soixante-dix ans plus tard presque jour pour jour, le 8 octobre 1940, est publié au Journal officiel un autre décret qui abroge le décret Crémieux. 21 varieties of traditional African homosexuality. King Mwanga II of Buganda, the “gay king” who reportedly had sexual relations with men.

21 varieties of traditional African homosexuality

(Photo courtesy of Sebaspace) At least 21 cultural varieties of same-sex relationships have long been part of traditional African life, as demonstrated in a new report that is designed to dispel the confusion and lies surrounding Uganda’s Anti-Homosexuality Bill. The following discussion and the 21 examples are from that report, “Expanded Criminalisation of Homosexuality in Uganda: A Flawed Narrative / Empirical evidence and strategic alternatives from an African perspective,” which was prepared by Sexual Minorities Uganda: In their work anthropologists Stephen Murray and Will Roscoe provide wide‐ranging evidence in support of the fact that throughout Africa”s history, homosexuality has been a ‘‘consistent and logical feature of African societies and belief systems.” The work of Stephen O. Deborah P. Examples include: This is by no means an exhaustive list. Like this: Les historiens hurlent, Lorant Deutsch cartonne.

Being Nubian in Egypt, and in the constitution. My parents are Nubian.

Being Nubian in Egypt, and in the constitution

They were both born in Cairo after their families were forcefully displaced during the second reconstruction phase of the Aswan low dam in 1932. I grew up in a family building where aunts and grandmothers spoke only broken Arabic. I still remember my great-grandma struggling to talk to me in Arabic. She used to ask to be taught Arabic words, so she could communicate with my cousins and me. I still remember her telling me stories in Nubian, a language that I did not understand at all. La muerte del ex combatiente del MPAIAC Bonifacio Santos Herrera en USA. Hace unos meses publicábamos en este blog un artículo sobre Bonifacio Santos Herrera y la canción el Silbo de Feloche.

La muerte del ex combatiente del MPAIAC Bonifacio Santos Herrera en USA

Le roman de l'Arabie. Dans Villes de sel, Abdul Rahman Mounif raconte la transformation de la péninsule arabique après la découverte du pétrole.

Le roman de l'Arabie

Né à Amman en 1933 d’un père saoudien et d’une mère irakienne, l’auteur a consacré cinq tomes à cette spectaculaire mutation, publiés entre 1984 et 1989. Pourquoi Giscard n’a pas été invité aux funérailles de Mandela. Valéry Giscard d’Estaing à Chanceaux-près-Loches (Indre-et-Loire), le 26 août 2012 (CHANCEAUX-PRES-LOCHES) L’« ex » est amer : « je n’ai pas été invité », a lâché Valéry Giscard d’Estaing à nos confrères du Lab en se rendant à l’ambassade d’Afrique du Sud à Paris pour signer le livre d’or.

Pourquoi Giscard n’a pas été invité aux funérailles de Mandela

Paix et sécurité en Afrique : la France fait partie du problème, pas de la solution. Il s’agit du premier Sommet France-Afrique organisé sous la présidence de François Hollande, qui a convoqué lui-même ce sommet, choisi son thème et décidé de l’organiser à Paris, dans un lieu aussi symbolique que l’Elysée.

Paix et sécurité en Afrique : la France fait partie du problème, pas de la solution

Difficile de voir les signes d’une quelconque rupture dans la politique africaine de la France, alors que dans la tradition des Sommets France-Afrique, la plupart des dictateurs africains du « pré-carré » francophone seront présents, y compris les plus infréquentables : le tchadien Idriss Déby (au pouvoir depuis 1990), Paul Biya (Cameroun, depuis 1982), Denis Sassou Nguesso (Congo-Brazzaville, depuis 1979) ou encore Blaise Compaoré (Burkina Faso, depuis 1987).

A l’occasion de cette conférence de presse, Fabrice Tarrit, président de Survie a déclaré : Le cas du Mali illustre également cette nécessité d’aborder avec la plus grande méfiance les interventions militaires de la France. Selon le Pr Issa N’Diaye du Forum Civique Mali, Algérie : l'islam sous administration coloniale. Dans le cadre du séminaire que le professeur Henry Laurens anime chaque mercredi au Collège de France, Oissila Saaidia, professeure d’histoire contemporaine à l’université Lyon 2 et spécialiste des religions, a présenté le 20 novembre 2013 sa thèse sur la religion dans l’Algérie coloniale de 1830 à 1914.

Algérie : l'islam sous administration coloniale

Elle donne des clés pour comprendre le passé, mais elle est aussi d’une actualité brûlante. En 1830, quand les Français débarquent dans la régence d’Alger, ils se heurtent à un défi majeur : la prétention de l’islam à régir tous les aspects de la vie publique et privée. Pas question de l’accepter, sous peine de devoir renoncer à leur projet de conquête. Débute alors un lent travail de grignotage pour réduire ce phénomène global, social, total qu’est l’islam à un culte encadré et surveillé par l’administration coloniale.