background preloader

DOCUMENTS NON SELECTIONNES

Facebook Twitter

Google, Stratégie, Bien être, Employés - Voyage au coeur du «Google way» Lefigaro.fr a pu passer une journée dans le centre européen du géant du web, à Zurich, en Suisse et approcher la manière bien particulière dont il fait travailler ses employés. [...] Si les personnels sont installés dans des open space plutôt classiques au premier abord, la décoration est là pour rappeler que Google met un soin tout particulier au confort de ses employés. [...] .. Pour se rendre compte à quel point Google pousse cette stratégie du bien-être de ses employés, il faut visiter le rez-de-chaussée du centre. [...] L'Italie condamne trois dirigeants de Google C'est bien le principe de ce jugement. Il s'était fait connaître sous le nom de Hacker Croll et avait connu son heure de gloire l'été dernier, en révélant des documents internes sur la stratégie de Twitter. [...]

C'est une stratégie comparable qui lui a permis d' entrer dans le compte Google Apps de Twitter et d'accéder aux documents confidentiels. [...] [Les conditions de travail chez Google] Ces entreprises qui chouchoutent leurs salariés. Microsoft, Accenture, Total et d'autres rivalisent d'originalité pour accroître le confort au travail de leurs salariés. Objectif: motiver leurs troupes et valoriser leur marque employeur. Les bureaux de Google France.Crédits photo : Jean-Christophe MARMARA/Le Figaro Dans le hall, une 2CV rouge trône sur une moquette bleue. Derrière, un espace cuisine à l'ambiance familiale. Comme Google, les entreprises qui investissent pour le confort au travail de leurs salariés sont de plus en plus nombreuses.

Une piscine chez Total L'espace pwCool de PricewaterhouseCoopers. Dans le cadre de son projet «Moving forward» («Allons de l'avant»), la succursale française d'Accenture a par exemple installé des cocons design pour les conciliabules de ses employés, et un «happenspace» où se déroulent spectacles, concerts ou projections. Mesures d'affichage? «Le salarié n'est pas dupe» Des espaces de réunion chez Accenture. » Crèches d'entreprise: des initiatives encore trop isolées. Google paie ses employés 10 ans après leur mort. Il est reconnu que le géant de l'internet Google bichonne ses salariés.

Mais le constat dépasse largement les repas et autres coiffeurs gratuits, où même la propreté des toilettes inégalable, sur lesquels revient le site Forbes. Car Google paie ses salariés 10 ans après leur mort, versant à la famille 50% du salaire de ses défunts salariés. La mesure concerne les 34 000 employés travaillant pour la firme. Pour Laszlo Block, responsable RH de chez Google, "l'une des choses les plus dures mais les plus certaines à laquelle beaucoup d'entre nous sommes confrontés, c'est la mort de son conjoint". Les enfants de l'employé décédé recevront même 1000 dollars par mois jusqu'à l'âge de 19 ans ou 23 ans s'ils étudient à temps plein. La particularité de cette initiative, estime Forbes, c'est que Google n'en tire aucun avantage. Pourquoi Google continue de payer ses salariés après leur mort - 10 août 2012.

Google est bien connu pour prendre soin des ses salariés. Locaux ultra-design aménagés avec des zones de jeux et des cuisines où tout est disponible et gratuit, coiffeurs gratuits ou encore nourriture bio dans les cafétérias. Tout est fait pour que l'employé se sente bien et, par conséquent, donne le meilleur de lui-même au travail. Ce qu'on ignorait, c'est que le géant informatique américain continue de payer ses salariés après leur mort !

Ou plus exactement, la firme verse la moitié du salaire de l'employé défunt à son époux ou concubin. Et ce pendant 10 ans ! C'est ce que raconte, le DRH du célèbre moteur de recherche, Laszlo Bock, dans un entretien à Meghan Casserly du magazine Forbes. "Cela peut paraître ridicule, mais nous offrons des prestations décès chez Google", indique le responsable des ressources humaines. 34.000 salariés potentiellement concernés Une façon d'adoucir le quotidien des conjoints endeuillés, explique Laszlo Bock. Bienvenue à Google Paradise. Pour motiver ses salariés, Google mise sur l'interaction et l'autonomisation. Chez la firme de Mountain View, motiver ses collaborateurs passe par deux choses : la possibilité de prendre du temps pour travailler sur un projet personnel, et la gratification des personnes qui aident leurs pairs.

Pour favoriser l'engagement de ses salariés, Google a décidé de leur laisser plus de temps libre, tout en les incitant à communiquer entre eux. Les managers de la firme de Mountain View sont partis du principe suivant: au cours de la réalisation de leur travail, ingénieurs comme développeurs acquièrent de nombreuses compétences, qu'ils peuvent souhaiter mettre en œuvre dans un cadre plus personnel.

C'est pourquoi ils ont lancé en 2006 une initiative permettant aux employés de diviser leur temps de travail en deux parties. Soit un temps de travail effectif (80%) et un considéré comme du temps libre (20%). Utiliser les interactions entre employés comme assurance d'un travail effectif Récompenser chaque acte d'entraide publiquement afin de pousser à celle-ci.