background preloader

Documents sur la question de gestion

Facebook Twitter

Infirmiers : des conditions de travail qui s’améliorent (lentement) ? Selon Le Panorama des établissements de santé publié par la DREES (Direction de la Recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques), les contraintes de rythme de travail ont globalement diminué depuis 2003 dans le secteur hospitalier.

Infirmiers : des conditions de travail qui s’améliorent (lentement) ?

Ainsi si la part des professionnels hospitaliers déclarant avoir un rythme de travail imposé par des normes de production ou des délais à respecter en une heure au plus a fortement décru (de 48 % en 2003 à 30 % en 2013), cette proportion est aujourd’hui encore significativement supérieure à celle de l’ensemble des salariés français (27 %). Parallèlement, la proportion de salariés du secteur hospitalier dont le travail dépend directement de leurs collègues ou qui est rythmé par les demandes exigeant des réponses immédiates est restée stable en dix ans.

Les aides-soignants sont ainsi 5 % de moins en 2013 à déclarer se dépêcher. Les infirmiers et sages-femmes sont cependant toujours aussi nombreux à exercer en urgence (environ 77 % en 2013). Prendre en compte la santé des salariés joue sur leur rendement. Améliorer les conditions de travail des salariés dans l'entreprise est bon pour leur santé, mais aussi pour leur productivité.

Prendre en compte la santé des salariés joue sur leur rendement

Dans ce but, certaines sociétés ont misé sur la robotisation et le dialogue. ● Quand les robots se mettent au service de la productivité La Société Alsacienne de Meubles (SALM), connue pour ses enseignes Cuisines Schmidt et Cuisinella, a fortement modernisé son appareil productif depuis une décennie. Le groupe familial de 1500 salariés apporte des solutions fonctionnelles personnalisées et sur-mesure d'aménagement de l'habitat. Risques psychosociaux et stress au travail - Santé et sécurité au travail — EU-OSHA.

Les risques psychosociaux sont le résultat d'une mauvaise conception, organisation ou gestion du travail et d'un contexte socioprofessionnel défavorable.

Risques psychosociaux et stress au travail - Santé et sécurité au travail — EU-OSHA

Ils peuvent avoir des conséquences psychologiques, physiques et sociales négatives, telles que le stress occasionné par le travail, le surmenage ou la dépression. Parmi les conditions de travail susceptibles de déboucher sur des risques psychosociaux, citons par exemple: une surcharge de travail,des exigences contradictoires et un manque de clarté sur la fonction à remplir,la non-participation des travailleurs aux décisions les concernant et leur absence d'influence sur le mode d'exécution de leur activité professionnelle,des changements organisationnels mal gérés et l'insécurité de l'emploi,l'inefficacité de la communication et le manque de soutien de la direction ou des collègues,le harcèlement psychologique et sexuel et la violence exercée par des tiers.

Conditions de travail : Définition simple et facile du dictionnaire. Risques psychosociaux et stress au travail - Santé et sécurité au travail — EU-OSHA. De bonnes conditions de travail, ça vous branche ? 6. Salaire, coût du travail. Dans le langage courant, le salaire c’est la rémunération du travail, c’est donc à la fois un revenu et un coût.

6. Salaire, coût du travail

La rémunération du travail salarié est un coût pour l’entreprise, c’est le coût salarial, alors que le salarié retient comme rémunération de son travail ce qu’il perçoit effectivement, son salaire net. Les deux dimensions du salaire La différence entre les deux approches et importante comme le montre le schéma suivant : Le salaire net c’est le salaire perçu par le salarié, il figure en bas de la feuille de paye. Le salaire net est obtenu - en ajoutant au salaire brut de base les différentes primes attribuées aux salariés et les majorations éventuelles pour les heures supplémenatires - en déduisant les cotisations sociales et la CSG (contribution sociale géénralisée) qui sont à la charge du salarié.