background preloader

Le vieux Paris

Facebook Twitter

L’apparition en 1839 des premiers daguerréotypes nous offre les premiers clichés de Paris.

A partir de 1854 la photographie se démocratise et l’on voit apparaître les premières séries de photographies sur Paris comme celles réalisées par Charles Nègre, Charles Marville ou Henri le Secq.

Vous remarquerez que les photos datant d’avant 1900 sont généralement vides de toutes personnes. Cela s’explique par des temps de poses extrêmement longs à l’époque ne permettant pas de fixer le passage des parisiens pourtant nombreux dans les rues. Les photos ou l’on distingue des personnages (photo des ramoneurs en marche) sont le résultat de plusieurs heures de pose en position statique ! Charles Marville, ou Paris avant les grands travaux d'Haussmann.

Pendant le Second Empire, Paris connut sous l’égide de Napoléon III et du Préfet Haussmann les plus importants travaux de son histoire.

Charles Marville, ou Paris avant les grands travaux d'Haussmann

Des transformations qui permettront à la capitale d’entrer dans l’ère moderne, et qui feront de Paris une référence mondiale en matière d’hygiène et d’urbanisme. Charles Marville, de son vrai nom Charles-François Bossu, est un photographe méconnu qui fut pourtant au premier rang de ces métamorphoses. Visite de Paris au XVIIIe siècle (quartier du Grand Châtelet)

Paris Parking

Il y a 100 ans, le banquier Albert Kahn engageait quatre photographes et leur demandait d’immortaliser la ville lumière.

C’est en utilisant l’autochrome, procédé de restitution des couleurs que l’on doit aux frères Lumière, que ces images ont été réalisées. Musée Albert-Kahn – Département des Hauts-de-Seine De 1914 à 1918, en pleine Première Guerre mondiale, Léon Gimpel, Stéphane Passet, Georges Chevalier et Auguste Leon ont été chargés par le banquier français Albert Kahn de prendre des photos en couleurs de la ville lumière. Cent ans plus tard, le Huffington Post les a déterrés. L’apparition en 1839 des premiers daguerréotypes nous offre les premiers clichés de Paris.

A partir de 1854 la photographie se démocratise et l’on voit apparaître les premières séries de photographies sur Paris comme celles réalisées par Charles Nègre, Charles Marville ou Henri le Secq. Vous remarquerez que les photos datant d’avant 1900 sont généralement vides de toutes personnes. Cela s’explique par des temps de poses extrêmement longs à l’époque ne permettant pas de fixer le passage des parisiens pourtant nombreux dans les rues.

La libération de Paris

Les rivières de Paris. Les vespasiennes. Après la Commune. Robert Doisneau (né le 14 avril 1912) n’est plus un homme qu’on présente.est aujourd’hui considéré comme le plus grand photographe français d’après guerre… ce braconnier de l’éphémère est célèbre pour ses clichés d’écoliers et de parisiens lambda, tel le couple s’échangeant « Le Baiser de l’hôtel de ville ».

Mais ces œuvres emplies de légèreté et d’humanisme font parfois oublier le caractère révolté du photographe, s’évertuant à traduire par images sa haine de la guerre, ses inquiétudes vis-à-vis du capitalisme et de ses méfaits dans la banlieue. Il a immortalisé Braque, Brassens, Picasso, Giacometti, Léger ou encore Prévert… Voici ses plus belles photos de Paris.

Les petites femmes de Paris

Notre Dame. Paris sous l'occupation. Natures mortes, paysages, ruines… Mais surtout, un des premiers portraits de l’histoire.

Au total, c’est 341 photographies, de 1840 à nos jours, qui sont mises aux enchères ce jeudi 19 mars à 14 heures, par un couple anonyme, M. et Mme X. Debout, assis, barbu, moustachu, en blouse ou en habit, ils ont fière allure ces jeunes hommes de bonne famille photographiés dans les années 1840. Aujourd'hui, mis en valeur dans une vitrine de Drouot, ils constituent le clou de la collection d'un couple qui a souhaité l'anonymat, M. et Mme X. Elle sera mise en vente jeudi 19 mars à 14 heures. Dans cette série de daguerréotypes, une pièce protohistorique s'impose : le portrait d'un certain M. Des tirages d’époque Préférer l'originalité de l'auteur et non la signature d'un photographe-star, acheter « des épreuves d’époque (tirages contemporains des prises de vue), vierges de toute restauration » sont les deux critères qui ont dictés les choix de M. et Mme X dès la fin des années 70.

Paris au Moyen Age

La Tour Eiffel. Baisers parisiens. Montmartre. Les halles. Photos de Paris - Galerie de Orioto. Paris 1900-2013 en photos : pilotez notre fabuleuse machine à remonter le temps. Dix autochromes, commandés par un riche banquier, de la capitale au siècle dernier... en face de dix photos, prises par nous cette année.

Paris 1900-2013 en photos : pilotez notre fabuleuse machine à remonter le temps

Rue89 vous invite à sentir le temps passé. Mode d’emploi - Les flèches à droite et à gauche de l’image, pour changer de photos. - La poignée rouge, pour remonter le temps. Ces photos parisiennes du début du XXe siècle, que vous connaissez peut-être, nous ont fascinés. Albert Kahn a envoyé des photographes à travers le monde entier pour réaliser un fonds photographique qui comprendra au final plus de 60 pays et 72 000 plaques autochromes. Plusieurs photographes (ou « opérateurs ») ont réalisé ces autochromes parisiens au début du siècle dernier. Nous avons voulu revoir ces endroits, sentir le temps passé. Making of Audrey est partie avec son appareil et son pied. ParisAvant.com. Vergue.